Revenir à la rubrique : Communiqué | Santé | Société

L’épidémie de Covid continue de progresser à La Réunion

L'Agence régionale de Santé fait le point sur les virus en circulation à La Réunion en ce moment.

Ecrit par N.P. – le vendredi 08 décembre 2023 à 13H00

Extraits du bulletin hebdomadaire du 7 décembre de l’ARS

Coronavirus

Le taux de positivité (TP) pour la Covid-19 est passé de 9% à 33% entre la S43 et la S48. Cette augmentation concerne toutes les classes d’âges. Cependant, une baisse du TP a été constatée chez les moins de 15 ans entre la S47 et la S48.

Aux urgences, les consultations pour COVID-19 sont en hausse continue et s’accentuent depuis quatre semaines. En S48, 75 passages ont été recensés vs 50 en S47 soir une progression de 50%. Les hospitalisations après un passage aux urgences ont augmenté modérément avec 24 hospitalisations en S48 contre 21 en S47.

Depuis la semaine 42, une circulation virale de la COVID-19 à un niveau modéré est constatée.

Depuis la forte hausse observée en S44 comparée aux semaines précédentes, le taux de positivité (TP) continue d’augmenter, avec cette fois une hausse modérée en S48 comparée à la S47. Le TP pour la covid-19 était de 33% en S48 comparé à 30% la semaine précédente. Le taux de dépistage était lui en forte augmentation, passant de 106 tests pour 100 000 habitants en S47 à 152 tests pour 100.000 habitants en S48, soit une hausse de 43%.

Le nombre de passages aux urgences pour motif de COVID-19 continue d’augmenter en S48 avec 75 passages contre 50 passages la semaine précédente, soit une hausse de 50%. Il s’agit d’un niveau de passage hebdomadaire jamais atteint depuis début juillet 2023.

Augmentation des cas d’infections pulmonaires

Une augmentation inhabituelle de pneumonies à Mycoplasma pneumoniae a été signalée fin novembre à Santé publique France. Point au niveau local :

– Augmentation marquée des prélèvements positifs à Mycoplasma pneumoniae depuis octobre 2023
– Niveaux très supérieurs par rapport à 2022 avec 74 prélèvements positifs par PCR en 2023 versus 6 en 2022
– Age médian des cas de 32 ans

Syndromes et virus grippaux

Les passages aux urgences pour motif de syndrome grippal sont stables depuis trois semaines. En S48, 29 passages aux urgences pour motif de syndrome grippal ont été comptabilisés contre 27 en semaine S47. Les hospitalisations étaient fortement à la hausse avec 9 hospitalisations en S48 vs 2 en S47. La part d’activité des urgences pour un motif de grippe restait faible en représentant seulement 1% de l’activité totale.

Depuis le début de l’épidémie de grippe, un total de 20 cas graves a été identifié par les services de réanimation parmi lesquels, 17 adultes et 3 enfants. Concernant les adultes, l’âge médian était de 63 ans. L’essentiel des cas graves était représenté par des femmes avec un sex-ratio H/F de 0,18 et 9 cas sur 10 ont présenté au moins une comorbidité. Trois décès ont été notifiés. D’un point de vue virologique, la majorité des cas graves avait contracté une grippe de type A(H3N2).

La surveillance virologique identifie une circulation majoritaire de grippe de type A(H3N2). Le taux de positivité était à la baisse en S48 avec 8% des tests positifs pour les virus grippaux en S48 contre 12% en S47.

Bronchiolite (chez les moins de 2 ans)

Les passages aux urgences pour motif de bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans étaient à la hausse en S48 comparé à la semaine précédente (Figure 10). En S48, 79 enfants âgés de moins de 2 ans ont été aux urgences pour une bronchiolite versus 59 en S47.

Le nombre des nouvelles hospitalisations était également à la hausse en S48 avec 34 hospitalisations contre 20 hospitalisations en S47.

La part de passages aux urgences pour bronchiolite parmi l’ensemble des passages d’enfants de moins de deux ans était de 16,4% en S48 contre 13,8% en S47.

Concernant la surveillance virologique, le taux de positivité au VRS était à la hausse passant de 11% en S48 versus 5% en S47. On retrouvait une co-circulation de VRS de type A et de type B. Malgré une augmentation du VRS en S48, La Réunion n’était pas dans un contexte d’épidémie de bronchiolite à la différence de plusieurs régions de l’Hexagone.

Gastro-entérites aigues

En S48, les passages aux urgences tous âges pour un motif de gastro-entérite étaient à la hausse avec 118 passages versus 88 passages en S47, soit une hausse de 34%. Le nombre d’hospitalisations était aussi en augmentation avec 15 hospitalisations en S48 vs 9 en S47.

Chez les enfants de moins de 5 ans, les passages aux urgences pour un motif de gastro-entérite étaient aussi à la hausse avec une augmentation de 76% des passages en S48 (n=81) comparés à la semaine précédente (n=46). Les hospitalisations après un passage aux urgences étaient également en augmentation avec 11 hospitalisations en S48 versus 5 en S47.

En S48, la part de l’activité des urgences chez les moins de 5 ans pour la gastro-entérite était de 11,7% contre 7,2% en S47.

Dengue

En ce début d’été austral, la circulation reste très limitée et essentiellement cantonnée au sud de l’île. Le fait notable de cette année consiste en le retour du DENV2 après 2 années de présences exclusive du DENV1.

 

Thèmes : Covid
S’abonner
Notification pour
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
réalité
2 mois il y a

avec un test pcr faux et des malades asymptomatiques… il est aussi rigolo de constater que c’est les vaccinés avec le plus de doses qui sont touchés ! Les non vaccinés je n’en connais pas. Par contre des vaccinés multidose avec des tromboses encore deux cette semaine dans mon entourage une mauricienne de 27 ans et un de 42 ans en forme… morts et classés sans suite????
Les statistiques anglaises montrent une surmortalité des vaccinés après la nouvelle dose et cela n’est pas commenté???!!! Bizarre toujours le son de bigpharma!

Menfin
Répondre à  réalité
2 mois il y a

Vous racontez n’importe quoi . Un tissu d inepties. Instruisez vous.

Dr JEAN DOREMIEUX
2 mois il y a

Quel variant est donc en cause dans cette vague ? La vaccination à l’ancienne qu’ils ont eu (ou pas) les a t’elle protègé de se nouveau virus ? Quelle mortalité avec ce variant ? Toujours 1,9 (comme avec delta) ou seulement 0,25 comme avec omicron ?

Imaginez!!!!
2 mois il y a

On parle d’un virus. On doit faire quoi s’arrêter de vivre? Des chiffres juste pour vendre un vaccin sans garantie. A le pouvoir de l’argent c’est horrible.

relativisme proportionnel
2 mois il y a

Alors ça, c’est tout de même assez extraordinaire !

A la Une du très sérieux « Frankfurter Allgemeine », l’un des principaux journaux allemands, on découvre que les vaccins à ARNm introduisaient non seulement des informations génétiques dans les cellules qui sont utilisées pour activer le système immunitaire – mais modifiaient également le matériel génétique des cellules elles-mêmes…

Ce que de grands spécialistes disent depuis près de 3 ans et que l’on a traité de tous les noms….

INRI
2 mois il y a

Heu, vite fermons l’aéroport, vite couvre feu a 18h ,déplacement limité a 1 km, avec auto autorisation de vous même, Foutez vous un masque au dessous du nez comme le slip…
Une chaise sur 2 doit rester vide sauf dans le métro, dans le bus, dans l’avion
Peut être ai-je oublié d’autres restrictions débiles sans fondement ni quelque logique que ce soit, allez y rappellez vous toutes ces imbecilités que vous avez supporté…
Le chaise en mode une sur deux sur le quai du métro ou dans l’aéroport tandis qune fois dedans vous êtes comme dans une bétaillère, ba oui un sur deux sauf si ca nous empêche de se remplir les poches alors dans l’avion c’est comme d’hab : les uns sur les autres comme des sardines, le métro avec les toxicos et clodos qui vous crachent dessus tandis que vous prenez une prune parce que vous avez baissé votre masque tout seul au milieu de la rue.
Ba oui le COVID c’est très dangereux ça justifie toute ces conneries…
Jori, massicot on en est à combien des vaccinés du coup?
Vous tenez toujours des comptes?

Lulu
Répondre à  INRI
2 mois il y a

vous êtes stupide, là ce n’est qu’une info sur la situation actuelle du Covid, après vos délires on s’en tape! vos analyses bidons on s’en fout! ceci dit l’Etat n’aurait rien pris comme disposition vous seriez toujours là à baver sur tout et rien!

Pascale
2 mois il y a

Mon dieu… seigneur Marie Joseph… on va tous y passer cette fois… c’est la fin…
Vite pondez nous des lois plus de lois restrictives svp… à coup de 49.3 svp… vite….

Lulu
Répondre à  Pascale
2 mois il y a

si cela pouvait effectivement arriver……!

Toto
2 mois il y a

Allez les comploplos !! Allez !! Crachez sur les soignants et vos voisins !! Allez !! Grâce à vous on va mieux !! Le troupeau d’ânes est à fond 🤣

jo cazanove
Répondre à  Toto
2 mois il y a

Attention crachez coûte chère la bave est un grand cru la grande réserve de Macron et de sinistre de la santé le 49’3 c’est le degré de la reine vapote!

Squid
Répondre à  Toto
2 mois il y a

Toto ou Titi ?

On aurait dû tous mourir non ?

Luc
2 mois il y a

Les non vaccinés sont généralement en bonne forme… C’est bizarre…

Dans la même rubrique

Le Département et ses partenaires font front commun contre les violences intrafamiliales envers les enfants

« Nous ne pouvons pas rester les bras croisés, constater cette augmentation et ne pas agir ». Le Département passe la seconde dans sa lutte contre les violences intrafamiliales (VIF). Ce mercredi, à l’occasion de la tenue de l’Observatoire départemental de la protection de l’enfance (ODPE), la collectivité départementale a signé en compagnie de ses partenaires son Plan départemental de prévention et de lutte contre ces violences, avec une attention toute particulière envers les enfants. (Photos : Alexandre Robert).

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial