Revenir à la rubrique : Politique

L’eau toujours aussi trouble entre Patrick Lebreton et André Thien-Ah-Koon

Alors que l’intercommunalité du sud organisait ce lundi une conférence de presse pour l’inauguration d’une pompe d’un réservoir d’eau à la Crête, l’événement a provoqué la colère de Patrick Lebreton. Le maire de Saint-Joseph estime que les invitations envoyées au tout dernier moment avaient pour objectif d’éviter que les représentants de la commune ne soient présents. Surtout, il dénonce un effet d’annonce sur une zone qui souffre d’un problème d’alimentation en eau.

Ecrit par 1776023 – le lundi 13 février 2023 à 15H22

La hache de guerre n’est pas près d’être enterrée entre Patrick Lebreton et André Thien-Ah-Koon. Comme il l’avait évoqué au mois de janvier, c’est la question de l’eau qui cristallise les tensions entre les deux maires. Ce lundi, c’est à la Crête qu’a été déclenchée cette nouvelle bataille.

Lors de ses vœux à la presse, le maire de Saint-Joseph s’était longuement épanché sur les difficultés qu’il avait avec la Casud sur la gestion de l’eau. Il avait évoqué le cas du secteur de la Crête qui, depuis plusieurs années, connaît des difficultés de desserte et d’approvisionnement en eau potable. 

L’édile avait souligné que faute d’investissements suffisants, le quartier connaît des coupures fréquentes. Surtout, Sudéau, l’exploitant en eau, refuse catégoriquement les avis de permis de construire pour les habitants. Une dizaine de permis ont ainsi été refusés.

Une inauguration qui ne passe pas

Ce lundi 13 février, la Casud a organisé l’inauguration d’une pompe au réservoir R13 dans le quartier de la Crête. Patrick Lebreton déplore que l’invitation envoyée à la mairie de Saint-Joseph ait été faite au dernier moment, le vendredi 10 février après-midi, sans que l’ensemble des élus communautaires de la majorité municipale de Saint-Joseph ne soient expressément invités. 

« Lorsqu’on ne souhaite pas la présence d’une personne, il n’y a pas meilleur moyen que de l’inviter au dernier moment, la veille d’un week-end », peste Patrick Lebreton. Ce dernier estime que « cette opération de communication orchestrée par le maire du Tampon et ses acolytes n’est qu’un cache-misère au regard de la situation actuelle dans ce secteur. »

Le maire de Saint-Joseph indique qu’il a commandé une étude de faisabilité en 2019 pour solutionner le problème de distribution en eau dans les hauts de la ville. Le bilan de cette étude préconise notamment la création de réservoirs, ainsi que la création et le renouvellement de 37 km de réseau d’eau. Le tout pour un budget de 17 millions d’euros.

« Les réseaux étant fuyards et sous-dimensionnés, renforcer R13 ne ferait qu’aggraver les fuites et pertes sur la suite du réseau d’eau et n’aura aucun impact sur la qualité de la desserte en eau, et in fine sur les autorisations de permis de construire », explique le maire de Saint-Joseph.

Ce dernier conclut en affirmant que « lorsque les fondations d’une bâtisse sont pourries, la peinture de façade n’a pour but que de cacher les vices et s’apparente donc à de la malhonnêteté. » 

De la mauvaise foi pour la Casud

Interrogée à ce sujet, la Casud se dit étonnée de cette réaction du maire de Saint-Joseph. Concernant la date d’envoi, l’Intercommunalité explique que la fin des travaux ont pris fin mercredi dernier, que la décision d’une inauguration a été décidée jeudi et toutes les invitations envoyées le vendredi.

De plus, la Casud explique que logiciel avec lequel les courriers sont envoyés possèdent une option pour avertir d’un accusé de réception et que le cabinet de la mairie de Saint-Joseph l’a ouvert dans les minutes qui ont suivi l’envoi. De plus, les représentants de l’intercommunalité expliquent qu’au moins huit élus de mairies, pas nécessairement ceux invités, étaient présents.

Ils regrettent le positionnement de Patrick Lebreton qui ne siège plus lors des conseils communautaires depuis 2020 et ne vient plus lors des conseils des maires qui précèdent ces conseils.

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-André renouvelle ses ambitions « pour une ville moderne et dynamique »

Joé Bédier présente ce jeudi les orientations budgétaires de la ville lors du conseil municipal. L’occasion de mettre en lumière les priorités et les projets pour l’année à venir. Des OB qui s’inscrivent « en parfaite cohérence » avec les engagements politiques « pris depuis 2020 », lance le maire de Saint-André. « Grâce à une gestion financière saine, la commune peut poursuivre son plan pluriannuel d’investissement (PPI) avec un focus particulier mis en 2024 sur l’éducation, la culture, et la proximité », poursuit l’édile saint-andréen.

Thierry Robert condamné en appel pour diffamation

Thierry Robert a été condamné en appel pour diffamation sur les réseaux sociaux. Il écope d’une peine moins lourde qu’en première instance, 2.500 euros d’amende et un euro symbolique de dédommagement à verser à Bruno Domen.

Édouard Philippe : « L’école est la priorité numéro 1 »

Pour sa deuxième journée sur l’île, Édouard Philippe s’est rendu dans le Sud pour y rencontrer les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Dans la capitale du Sud, l’ex-Premier ministre a pu découvrir le projet Cayenne mené par l’ADAPEI et sa mission envers les jeunes porteurs de handicap.

Edouard Philippe affûte sa droite et sa gauche pour 2027

Le combat politique pour 2027 s’ouvre déjà sans le dire. L’ancien Premier ministre Edouard Philippe poursuit son tour de France des régions en tant que président de son parti Horizons. Depuis ce mardi, il part à la rencontre des élus et acteurs socio-économiques réunionnais pour se faire un aperçu des réalités locales, lui qui n’avait pas eu l’occasion d’effectuer un déplacement lorsqu’il était locataire de Matignon. Ce mercredi matin à Montgaillard Saint-Denis et aux côtés de l’adjointe Brigitte Adame et du coach Didier Wullschleger, le maire du Havre a enfilé les gants de boxe au moment de découvrir le travail mené en faveur des jeunes de l’association EPA (Ecoute-moi, Protège-moi, Aide-Moi). Sur des images de Pierre Marchal de l’agence Anakaopress.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial