Revenir à la rubrique : Social | Société

Le Bouclier Qualité Prix intègre maintenant des pièces automobiles

Le Bouclier Qualité Prix 2024 a été dévoilé ce lundi en préfecture. Le préfet annonce l'ajout d'une prestation et de quatre pièces automobiles. Pour les produits de consommation courante, les services de l'Etat ont pu figer les prix malgré l'inflation. Un exploit qui risque de ne pas être réédité l'année prochaine.

Ecrit par N.P. – le lundi 18 mars 2024 à 14H31

Le nouveau Bouclier Qualité Prix vient d’être présenté par le préfet de La Réunion. Après l’intégration des produits de bricolage, ce sont maintenant quelques pièces automobiles et une prestation de réparation mécanique qui voit son prix maximum figé par les services de l’État et les sociétés privées.

Du côté des produits de consommation courante et notamment alimentaires, la préfecture assure avoir obtenu un maintien des prix malgré l’inflation. Le panier de 153 produits pour 348 euros est à retrouver dans les grandes et moyennes surfaces tout au long de l’année.

Jérôme Filippini indique cependant, après quatre ans sans hausse des prix sur les produits du BQP : « Je m’engage auprès des distributeurs que ça soit la dernière année avec une augmentation zéro. » Le prix du panier du BQP devrait donc augmenter en 2025.

Le BQP 2024 est composé à 65% de produits alimentaires. 40% sont des produits locaux, mais leur valeur est de 50% du panier complet.

Pour la 4ème année consécutive, le panier Péi revient dans les enseignes Leclerc, avec des fruits et légumes frais cultivés à La Réunion.

Le BQP élargi aux pièces automobiles

Le Bouclier Qualité Prix Bricolage a été élargi et s’étend maintenant à 27 produits pour une somme de 293,10 euros.

Le BQP Automobile va concerner une prestation (la vidange moteur pour particulier segment B et B SUV de plus de 5 ans ) ainsi que quatre produits, à savoir  un désodorisant voiture, un lave glace (5L), un shampoing lustrant (5L), une éponge microfibre. Le prix total du panier est de 153 euros.

Le préfet de La Réunion concède : « c’est qu’un début mais, c’est quand même un progrès ! »

 

Pas de BQP sur le numérique

Jérôme Filippini explique que les négociations pour intégrer le numérique et la téléphonie au Bouclier Qualité Prix ont échoué. « On n’arrive pas à quelque chose de convaincant, mais on va continuer à travailler« , assure-t-il.

Le parapharmaceutique fait aussi partie des secteurs dans lesquels les services de l’État souhaitent travailler à l’avenir.

Plus d’efforts demandés par l’OPMR

L’Observatoire des prix, des marges et des revenus commente le nouveau BQP et félicite le travail de la préfecture et des services étatiques. L’OPMR souhaite cependant un agrandissement du nombre de produits dans le panier et une plus grande transparence des prix.

Le préfet lui-même a aussi déploré un manque de transparence sur la TVA appliquée à La Réunion.

 

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sakifo 2024 : “50% de notre programmation sera réunionnaise”

Pour son édition 2024, le Sakifo veut encore proposer du grand spectacle au public réunionnais. Si de grand nom de la musique francophone, comme Hamza, Grand Corps Malade ou IAM répondront présent, les artistes péis ne sont pas en reste, avec Danyel Waro, Lindigo ou encore TABA.

La Réunion est le département le moins sportif de France

Une étude de l’INSEE révèle que La Réunion est le département français qui pratique le moins d’activité sportive. Seul 50% des Réunionnais pratiquent au moins une activité physique par semaine. Comme partout, le nombre de licenciés est en baisse et les femmes restent minoritaires.