Revenir à la rubrique : International | Océan Indien | Société

La plus grosse fusée du monde devrait s’écraser dans l’océan Indien ce jeudi

SpaceX se prépare au troisième test en vol de Starship. Le lancement de la méga-fusée est prévu ce jeudi à 15h30 (heure Réunion). Après un vol de 90 minutes, le géant américain prévoit un amerrissage dans le sud de l’océan Indien.

Ecrit par SF – le jeudi 14 mars 2024 à 14H05

Toujours en phase de développement, la fusée réutilisable de SpaceX est prête pour de nouveaux tests. Le troisième essai de la plus grosse fusée de tous les temps est programmé pour ce jeudi 14 mars. Suite à la publication de l’autorisation de décollage de l’administration de l’aviation civile aux États-Unis (FAA), la fusée géante d’Elon Musk devrait décoller à 15h30 (heure Réunion) depuis le Boca Chica, dans le Texas. Si elle n’explose pas durant le vol comme ses deux prédécesseurs, le prototype de Starship devrait venir s’écraser dans l’océan Indien, peu après 17h (heure Réunion), soit après un vol d’une durée estimée à 90 minutes.

La société américaine spécialisée dans le domaine de l’astronautique et du vol spatial indique avoir fait le choix d’un amerrissage dans la zone plutôt qu’au large Hawaï, pour des raisons de sécurité et pour des besoins opérationnels : “Cette nouvelle trajectoire de vol nous permet d’essayer de nouvelles techniques, comme la combustion de moteurs dans l’espace, tout en maximisant la sécurité du public “, indiquait SpaceX le 5 mars dernier sur X. Le vaisseau devrait amerrir dans une zone délimitée de 6000 km en fonction du rallumage du moteur Raptor. Si le propulseur se rallume comme prévu, Starship tombera plus près de Madagascar, mais en cas de problème de redémarrage, la fusée s’échouera plutôt vers l’Australie.

Cet amerrissage, s’il est réussi, sera une première mondiale pour la plus grosse fusée du monde.

Depuis les deux premiers vols d’essais de respectivement 4 et 8 minutes réalisés en avril et novembre 2023, qui se sont achevés par des expositions en plein vol de la fusée d’Elon Musk, les deux parties du lanceur ont subi des modifications.

Ce nouvel essai devrait permettre d’effectuer de nouvelles démonstrations de force technologiques en plein vol, avec notamment une ascension des deux premiers étages de la fusée, l’ouverture et la fermeture de la porte de la charge utile en vol, la réalisation d’un transfert de carburant vers un étage supérieur, le premier redémarrage du moteur Raptor dans l’espace, ainsi qu’un retour contrôlé dans l’atmosphère de Starship.

Le décollage sera retransmis en direct sur le compte X de  SpaceX et son site internet officiel.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

« L’octroi de mer : c’est n’importe quoi ! » selon l’UCOR

L’Union des Consommateurs de La Réunion (UCOR) publie une lettre ouverte critiquant l’octroi de mer pour son impact sur le coût de la vie et exige sa suppression immédiate, ainsi que le financement des communes et de la région par l’État, pour protéger le pouvoir d’achat des Réunionnais.

L’explication derrière les boules de feu dans le ciel

Aux alentours de 5h30 ce matin, de nombreux Réunionnais scrutant le ciel ont pu apercevoir des points lumineux, décrites comme “des boules de feu” par les internautes qui ont diffusé les images de ces “OVNI”. Explications.