Revenir à la rubrique : Politique

La Casud envisage de rompre son contrat avec Sudéau

Des factures d’eau aux montants mirobolants, des irrégularités dans les relevés, des incertitudes dans les estimations ou encore des incohérences dans les tranches à appliquer selon le cahier des charges…La liste des réclamations à l’encontre de la Sudéau était jugée bien trop longue par les différents collectifs du territoire de la Casud qui demandaient à […]

Ecrit par – le vendredi 25 septembre 2015 à 13H01

Des factures d’eau aux montants mirobolants, des irrégularités dans les relevés, des incertitudes dans les estimations ou encore des incohérences dans les tranches à appliquer selon le cahier des charges…La liste des réclamations à l’encontre de la Sudéau était jugée bien trop longue par les différents collectifs du territoire de la Casud qui demandaient à ce qu’une solution soit trouvée pour aider les abonnés en grande difficulté. 

Hier, le maire de Saint-Joseph avait affiché sa volonté de rompre le contrat avec le délégataire qui désormais ne bénéficie plus, ni de sa confiance ni de celle de la population. 

La Casud a donc aujourd’hui reconnu les nombreux manquements de la Sudéau et a approuvé la motion de Patrick Lebreton sous réserve d’une expertise juridique et financière pour évaluer l’exécution du contrat de délégation.

En effet se pose la question d’un possible contentieux entre la Sudéau et l’intercommunalité. Pour Rito Morel, conseiller communautaire, »les fautes sont constituées et devant le silence du délégataire, il n’ y a pas d’inquiétude à avoir« . 

La Casud prévoit que les factures contestées fassent l’objet d’un règlement à l’amiable sur la base des derniers montants réguliers, à savoir ceux du 1er semestre 2014.

Face aux problèmes majeurs rencontrés, Patrick Lebreton a soumis l’idée que la compétence de l’eau et de l’assainissement soit délivrée aux communes et que la Casud reprenne la gestion des voiries et des équipements culturels.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Comment prévenir le risque inondation ?

Notre ville de L’Étang-Salé n’est plus ce qu’il était, il y a 20 ans en terme de constructions et d’habitations. Notre réseau d’assainissement est devenu fébrile en raison de l’augmentation des constructions dans notre ville de L’Étang-Salé.

Perceval Gaillard dénonce les « profits scandaleux » du secteur des carburants à La Réunion

Le député Perceval Gaillard a interpellé le ministre de l’Economie au sujet des profits des « profits scandaleux du secteur des carburants à La Réunion ». « Les grossistes pétroliers ont engrangé 28 millions d’euros de résultat net tandis que la Société Réunionnaise des Produits Pétroliers (SRPP), pour son activité de stockage, a dégagé 5,8 millions d’euros de résultat net », pointe-t-il du doigt, déplorant par ailleurs que « seules 30 stations-services sur 160 ont transmis leurs comptes ».