Revenir à la rubrique : Société

“Faire financer l’achat d’un vélo électrique comme une voiture”

La semaine européenne de la mobilité aura lieu du 17 au 22 septembre prochains. Diverses activités ont été programmées à cette occasion. Mais selon Raymond Lauret, conseiller régional, “il faut aller au-delà de ces actions circonstancielles”.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le lundi 15 septembre 2008 à 19H02

Déplacements gratuits en bus dans tous les réseaux de l’île (17 septembre), balade en vélo au Port (20 septembre) ou rando en vélo à La Possession (21 septembre)… le programme de la semaine européenne de la mobilité se met en place.
Si Raymond Lauret adhère à ces activités, le conseiller régional souhaite que l’information et la communication autour des moyens de transport “i[éco-citoyen]i”, se fassent de manière régulière et pas seulement dans le cadre “i[d’actions circonstancielles]i ».
Le “i[Monsieur vélo]i” de la Région continue à œuvrer dans l’ombre, en partenariat avec d’autres passionnés, au développement de la bicyclette dans le département. “i[Nous sommes en discussion avec les banques, nous souhaitons que ces institutions financent l’achat d’un vélo électrique aux mêmes conditions que celui d’une voiture]i”.
Cette démarche a pour objectif de toucher le cercle familial. “i[Si une famille veut acheter deux vélos mécaniques et deux vélos électriques, la banque lui prêtera les 3 000 euros nécessaires sur trois ans. La mensualité sera de 80 euros]i”. L’avantage étant, bien sûr, l’économie financière sur le carburant.
Si certaines communes comme Le Port ou l’Etang-Salé, continuent à créer des espaces sécurisés pour les cyclistes, la Région Réunion, de son côté, poursuit sa réflexion sur le projet d’une bande cyclable “i[bi-directionnelle]i”, c’est-à-dire avec la possibilité de circuler dans les deux sens. “i[Cette piste se concrétisera d’ici une dizaine d’années]i”, a indiqué Raymond Lauret.
En attendant, le conseiller régional plaide pour le réveil du sens citoyen de chacun.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Loin de la légende de Libertalia, enquête sur un « repaire de forbans » à Madagascar

Entre les années 1690 et 1720, l’île de Sainte-Marie a abrité un comptoir pirate pour la négoce des butins volés, mais aussi pour la traite des esclaves. Les recherches menées par l’archéologue Jean Soulat et son équipe internationale tendent à faire ressurgir du passé les contours d’un campement de forbans dans la baie d’Ambodifotatra. Une base pirate organisée autour d’un site de carénage, d’une canalisation d’eau douce et d’un fortin dédié à la protection des lieux.

L’incorrigible MIKL

Le spécialiste du zouk à La Réunion, MIKL, a dévoilé son nouveau projet « Collé ». Le clip, déjà visionné plus de 150.000 fois en trois semaines, met en relation une histoire d’amour avec ses hauts et ses bas.