Revenir à la rubrique : Politique

Dispositifs anti-requin : Les pistes soutenues par la Région Réunion

Suite à la triste attaque de requin qui a coûté la vie à un garçon de 13 ans hier aux Aigrettes, la Région rappelle les dispositifs en place depuis 2011 pour lutter contre le risque requins. Plus de connaissance scientifique, les vigies requin, la structuration du secteur du tourisme, l’innovation… Depuis quatre ans, la Région […]

Ecrit par zinfos974 – le lundi 13 avril 2015 à 18H27

Suite à la triste attaque de requin qui a coûté la vie à un garçon de 13 ans hier aux Aigrettes, la Région rappelle les dispositifs en place depuis 2011 pour lutter contre le risque requins.

Plus de connaissance scientifique, les vigies requin, la structuration du secteur du tourisme, l’innovation… Depuis quatre ans, la Région affirme déployer des moyens « exceptionnels » pour lutter contre cette crise. En février, ces éléments ont été transmis aux différents acteurs de La Réunion lors d’une réunion du C4R (Comité réunionnais de réduction du risque requins).

Plusieurs projets ont été soutenus par la Région, notamment en termes de connaissance scientifique. Le programme Charc (Connaissance de l’écologie et de l’habitat de deux espèces de requins côtiers sur la côte ouest de La Région) et le projet CAPREQUINS porté par le Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de La Réunion.

Il a aussi été question de sécuriser les vigies et activités nautiques grâce au soutien apporté à la Ligue réunionnaise de surf dans le cadre de l’expérimentation d’un dispositif de sécurité aquatique et le recrutement de vigies squales. Des délimitations de zones de baignade surveillée aux Roches Noires et à Boucan Canot, grâce notamment à la pose de filets, ont également été mises en place en parallèle d’actions de communication de l’IRT pour tenter de relancer la fréquentation touristique de ces plages. La Région a également subventionné l’installation de filets sur la plage de l’Etang-Salé.

La Région se tourne aussi vers les nouvelles technologies avec une enveloppe de 250.000 euros qui a été votée en faveur de l’innovation des dispositifs de protection et de surveillance. La dernière nouveauté serait les « vigies requins renforcées », un dispositif d’observation sous-marin avec un rideau vidéo assisté d’un logiciel de reconnaissance des requins.

Des dispositifs qui n’ont manifestement pas encore démontré leur efficacité. Le boulot ne fait que commencer pour la Région.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuelle Wargon : “La Réunion peut progresser sur le photovoltaïque”

Pour son troisième jour de visite, Emmanuelle Wargon, la présidente de la commission de régulation de l’énergie, s’est rendue dans la nouvelle centrale photovoltaïque de la rivière des Galets au Port. L’ancienne secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement d’Edouard Philippe a salué les progrès de l’île pour la transition énergétique.

Saint-Leu : Le projet de la Maison de la mer révisé

Alors que les ouvriers semblent avoir déserté le chantier sur le front de mer de Saint-Leu, les opposants à la Maison de la mer affirment qu’un projet plus petit serait à l’étude par le Territoire de l’Ouest (TO). L’intercommunalité explique avoir révisé son projet pour un « développement harmonieux et apaisé » et qu’une livraison est prévue pour 2025.