Revenir à la rubrique : Société

Covid : Les meetings politiques échappent aux nouvelles restrictions

À quelques mois des échéances électorales, le gouvernement n'envisage pas de restreindre les meetings politiques, malgré la vague épidémique à laquelle le pays est confronté.

Ecrit par N.P – le mardi 28 décembre 2021 à 08H56

De nouvelles mesures de restrictions viennent d’être établies par le gouvernement pour lutter contre la propagation de l’épidémie en France, notamment le retour des jauges pour les grands événements. La jauge est fixée à 2.000 personnes pour les événements en intérieur et à 5.000 personnes pour les événements en extérieur.

Des règles qui ne s’appliquent pas partout

Ces règles ne concernent pas les meetings politiques, a précisé le Premier ministre lors de la conférence de presse organisée ce lundi à Matignon.

“L’exercice du culte d’une part et les activités politiques et électorales d’autre part sont soumis à des dispositions spécifiques, dans notre droit constitutionnel. Il est clair que les mesures (…) ne concernent pas les meetings politiques, compte tenu de ces spécificités », a justifié Jean Castex.

Maintien de l’élection

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, réunira “sans doute” par ailleurs une commission concernant le déroulé du suffrage dans ce contexte sanitaire, a également indiqué le Premier ministre, sans davantage de précisions.

Comme l’avait indiqué le porte-parole du gouvernement la semaine dernière, aucun report de la Présidentielle n’est envisagé.

L’exercice de la démocratie est “une activité fondamentale » a souligné le Premier Ministre pour conclure sur ce sujet.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Errance animale : « Si on prend la peine d’avoir un chien et qu’on l’aime, on le laisse dans sa cour »

Ce mardi 23 juillet, la CASUD organisait une grande opération de prévention et de sensibilisation contre l’errance animale sur le parcours de santé de Bel-Air au Tampon. L’occasion de rappeler les bonnes pratiques pour ne pas attirer les chiens errants et éviter qu’ils se rassemblent en meute. L’intercommunalité du sud annonce renforcer la sensibilisation autour des chiens divagants et, le cas échéant, mettre en place des sanctions.

Clara répond de belle manière aux commentaires misogynes

La chanteuse Clara Roland a été la cible de très nombreux commentaires négatifs sur son choix vestimentaire lors d’une prestation musicale sur scène. Elle a pris la parole lundi et a rappelé l’importance de rester libre et de s’assumer face aux critiques qui seront toujours présentes.

Les cas de coqueluche augmentent en France, comment protéger les nourrissons ?

Face à la recrudescence de la coqueluche en France depuis le début de l’année 2024, la Haute Autorité de santé (HAS) a publié aujourd’hui de nouvelles recommandations vaccinales.
Cette infection respiratoire, hautement contagieuse, a causé la mort de 17 personnes depuis janvier, dont 12 nourrissons âgés d’un à deux mois, un enfant de quatre ans et trois adultes de plus de 85 ans.