Revenir à la rubrique : Politique

Cirest : Ratenon interpelle les élus et demande à Selly un changement de gouvernance

Jean-Hugues Ratenon ne cache pas ses préoccupations concernant la gestion de la Cirest et de la SPL Estival. Suite aux révélations du rapport provisoire de la Cour régionale des comptes, aux témoignages de l’intersyndicale et aux informations relayées par les médias, le député de la 5e circonscription juge la situation alarmante et demande à Patrice Selly, président de l'intercommunalité, un changement de gouvernance.

Ecrit par S.I. – le mardi 28 mai 2024 à 15H19

Pour rappel, selon le rapport de la CRC, une gestion inefficace, des recrutements inadaptés et des dépenses non contrôlées ont conduit la SPL Estival à un déficit de 3,2 millions d’euros en moins de trois ans. Un contexte jugé « inacceptable » par Jean-Hugues Ratenon, « qui met en péril la viabilité financière de nos institutions », tout en ébranlant « la confiance des citoyens envers leurs élus », écrit-il dans un courrier adressé aux élus communautaires.

 

Jean-Hugues Ratenon appelle les élus « à ne pas se rendre complices »

 

La Cirest a récemment voté un apport de 330.000 euros à la SPL Estival pour maintenir le service public de transport dans l’Est, tient à rappeler Jean-Hugues Ratenon. Ceci afin permettre à la société de poursuivre son activité et préserver l’emploi. Cependant, le député s’interroge sur les responsabilités des élus, les invitant à ne pas se rendre « complices de cette situation ». L’ex-PDG d’Estival avait été pour rappel écarté avant toute procédure judiciaire. Par conséquent, selon Jean-Hugues Ratenon, le président d’Estival par intérim, à savoir Patrice Selly, devrait également quitter son poste. De plus, les représentants de l’intercommunalité devraient exiger que le président de la Cirest remette son mandat aux votes des délégués communautaires, poursuit-il. « M. Patrice Selly doit assumer ses responsabilités et envisager de quitter ses fonctions pour restaurer la confiance et la transparence nécessaires au bon fonctionnement de nos institutions. Un changement de gouvernance est nécessaire pour protéger nos populations dans chacune de vos villes. »

Une demande réitérée dans un second courrier adressé directement à Patrice Selly. Jean-Hugues Ratenon rappelle que la transformation de la SEM en SPL avait été justifiée par le président de la Cirest comme un moyen d’améliorer la transparence et la gestion des fonds publics. Cependant, les faits démontrent selon Jean-Hugues Ratenon « l’échec de cette promesse » avec des dépenses injustifiées et des choix douteux sans consultation adéquate du conseil communautaire.

 

« Depuis que vous êtes en responsabilité, la microrégion Est n’a cessé de faire la Une des journaux »

 

Le député critique également la justification du président selon laquelle sa « seule erreur est d’avoir fait confiance ». Il souligne que c’est le président lui-même qui avait milité pour la nomination du PDG de la SEM et qui avait promis de veiller à l’utilisation judicieuse des fonds publics. Face à l’échec de ces engagements, Jean-Hugues Ratenon appelle à la démission du président de la CIREST et de la SPL Estival « pour des raisons éthiques et de transparence ». Le parlementaire souligne par ailleurs à Patrice Selly que les contribuables « n’ont pas à payer » la gestion « calamiteuse » de la SPL après l’enveloppe de 330.000 euros votée à la SPL la semaine dernière en conseil communautaire.

« Depuis que vous êtes en responsabilité, la microrégion Est n’a cessé de faire la Une des journaux, et cela souvent pour des raisons loin d’être gratifiantes et élogieuses. Il est impératif de restaurer la confiance des citoyens dans nos institutions. L’Est mérite mieux et doit changer de gouvernance », conclut Jean-Hugues Ratenon.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
29 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Jean-Marie Virapoullé : « Mon choix dans la 5ème circonscription »

Jean-Marie Virapoullé se positionne dans la 5ème circonscription. S’il fait l’impasse sur cette élection anticipée, il dévoile néanmoins aujourd’hui vers qui son choix se portera les dimanches 30 juin et 7 juillet. Le vice-président du Département et conseiller municipal de l’opposition saint-andréenne votera pour celle qui défendra à l’Assemblée le maintien du fameux « amendement Virapoullé ».

Législatives : Jean-Jacques Morel lance une « alerte cyclonique » sur une gauche « autonomiste »

Habitué des joutes électorales dans le chef-lieu, Jean-Jacques Morel repart au combat dans ces législatives anticipées sous l’étiquette du Rassemblement national, qu’il a rejoint en février dernier. L’avocat dionysien, qui aura pour suppléante Linda Samourgompoullé, compte sur la poussée du RN dans l’île pour enfin l’emporter enfin face au candidat soutenu par le Nouveau Front populaire, le socialiste Philippe Naillet, dans un remake du duel de 2022.

Législatives : La gauche fait front dans l’Ouest

L’heure était au bilan pour Perceval Gaillard et Karine Lebon, mais aussi à la présentation du programme du Nouveau Front Populaire version péi. Face au “danger du RN”, les députés sortants appellent à un sursaut des électeurs.