Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

Christian Antou, passionné de la Réunion et de sa cuisine

Christian Antou est né le 20 mai 1960, dans une famille modeste de Grand-Bois. Orphelin à l’adolescence, il s’engage très tôt dans la vie associative, une manière pour lui de rendre à la société ce que d’autres ont contribué à apporter, à lui et à sa sœur, après le décès de leurs parents. Christian Antou  […]

Ecrit par zinfos974 – le dimanche 21 avril 2013 à 19H18

Christian Antou est né le 20 mai 1960, dans une famille modeste de Grand-Bois. Orphelin à l’adolescence, il s’engage très tôt dans la vie associative, une manière pour lui de rendre à la société ce que d’autres ont contribué à apporter, à lui et à sa sœur, après le décès de leurs parents.

Christian Antou  avait le gout  du la transmission et du partage. Il l’exerce d’abord pendant de longues années, comme formateur, à la formation continue de l’Education Nationale, auprès de publics, appelés pudiquement « en difficultés ». A ce titre, il participe au développement du programme de Lutte contre l’Illettrisme et l’Analphabétisme lancé en 1985 par l’Académie. Il est ensuite recruté comme professeur dans un lycée d’enseignement professionnel. Mais quand il intégrera le corps du professorat, pour enseigner ce qui était sa véritable passion, la cuisine, au Lycée Hôtelier de Saint-Paul, il ne tourne aucune page. Il reste toujours volontaire et disponible pour animer de nombreuses sessions pour des classes, souvent difficiles, participant aux programmes culturels du Rectorat.

Si la cuisine reste sa grande affaire, ne nous trompons pas. Pour Christian Antou, elle n’est pas qu’une collection de recettes figées dans le temps. La cuisine réunionnaise, ce sont les produits qu’il faut découvrir ou redécouvrir, c’est le savoir-faire qu’il faut acquérir, c’est la diversité qui est sa grande chance et dont le goût nous vient, au fil de notre histoire, des multiples apports qui ont fait la Réunion. Une cuisine exceptionnelle, parce que plurielle et métissée, et qu’il faut faire connaitre, défendre et apprécier pour la faire progresser, évoluer en lui restant fidèle.

C’est ainsi qu’est née, en 1998, l’Association « Pour la Défense et la Promotion de la Cuisine Réunionnaise » (ADPCR) regroupant des enseignants, des aubergistes, des responsables de tables d’hôtes et de simples particuliers ayant en commun la passion de la cuisine réunionnaise. Echanger et réfléchir sur la cuisine réunionnaise, un des éléments fédérateurs de notre « Vivre ensemble« , tel est le programme de l’ADPCR que Christian Antou met en œuvre à travers son site, à l’appellation toute en symbole, « Goutanou« .

Désormais d’estrades en tréteaux, de plateaux médiatiques en manifestations, Christian Antou n’économise ni son temps ni son énergie pour faire rayonner la cuisine réunionnaise, tout le temps et partout. Sur les marchés forains, comme dans les iles voisines, il défend et promeut notre cuisine, c’est-à-dire le produit le plus élaboré et le plus abouti de l’invention des hommes et des femmes qui ont fait l’Histoire de La Réunion.

Grand cuisinier, homme modeste et aux multiples engagements, dont une incursion comme conseiller municipal de sa commune de résidence, la Petite-Ile, Christian Antou, qui laisse deux filles orphelines, aimait la cuisine réunionnaise, parce qu’il aimait la Réunion, son Ile natale. Elle était pour lui bien plus que des moments de convivialité et de bonheur, mais le cœur même de notre identité.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy : Les ennemis de mes ennemis sont mes amis

La question a tourné en boucle sur toutes les radios et toutes les télévisions durant le week-end : Le Rassemblement national est-t-il devenu un parti fréquentable et a-t-il réellement abandonné les idées racistes de son fondateur Jean-Marie Le Pen?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !