Revenir à la rubrique : Politique

Annick Girardin nomme un délégué à la concurrence en outre-mer

Le gouvernement continue d'avancer sur ses nombreux engagements pris devant les gilets jaunes de La Réunion il y a deux semaines. Une nouvelle fonction a été créée pour chapeauter l'ensemble des questions liées à la formation des prix.

Ecrit par Zinfos974 – le jeudi 20 décembre 2018 à 02H04

Le gouvernement a nommé ce mercredi un délégué à la concurrence en outre-mer, « dans la poursuite des engagements pris à la Réunion » affirme la ministre des Outre-mer Annick Girardin.

Le délégué aura pour mission principale de « renforcer la transparence des prix en Outre-mer par la lutte contre les pratiques commerciales déloyales ainsi que les ententes et les abus de position dominante ». Une nomination qui intervient après sa rencontre avec des « gilets jaunes » à La Réunion fin novembre.

C’est Francis Amand, inspecteur général de l’Insee et médiateur des relations commerciales agricoles, qui a été nommé délégué à la concurrence en outre-mer, à la suite d’une réunion de travail réunissant la présidente de l’Autorité de la concurrence (Isabelle de Silva), le rapporteur général à l’Autorité de la concurrence (Stanislas Martin) et Juliette Théry-Shultz, rapporteur générale également.

Les effets de la loi Lurel seront évalués

La mission principale de Francis Amand consistera à renforcer la transparence des prix en outre-mer par la lutte contre les pratiques commerciales déloyales ainsi que les ententes et les abus de position dominante. Outre cette nomination, les échanges ont porté sur trois points.

Il s’agit tout d’abord de « l’élaboration de nouveaux indicateurs pour apporter plus de transparence dans la construction des prix dans les territoires d’outre-mer », en « intégrant notamment le coût de transport, puis le renforcement du rôle des sept observatoires des prix » et, enfin, « les conditions d’évaluation des dispositifs de la loi du 20 novembre 2012 relative à la régulation économique outre-mer », détaille la ministre des Outre-mer.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Raphaël Glucksmann à La Réunion : Pour une Europe « de la solidarité »

La famille socialiste réunie au grand complet ce samedi lors du meeting de Raphaël Glucksmann à la Nordev. Plus de 2.000 personnes ont en effet assisté au grand oral du leader de Place Publique, également chef de file du Parti socialiste à l’occasion des élections européennes. Ce dernier a exposé sa vision ambitieuse pour l’avenir de l’Europe et son engagement en faveur d’une société « plus juste et équitable », notamment à La Réunion. (Photos : © Pierre Marchal / Anakaopress)

Photos : Raphaël Glucksmann visite les Jardins du Chaudron

Raphaël Glucksmann, tête de liste du PS-Place publique pour les prochaines élections européennes, a visité ce samedi 20 avril les jardins du Chaudron. Une visite qui s’inscrit dans le cadre de son déplacement de trois jours sur l’île, visant à lancer sa campagne pour les élections de juin prochain.

La délégation sénatoriale socialiste sensibilisée sur le besoin de politiques publiques adaptées aux Outre-Mer

À la veille de leur départ, les 7 sénateurs socialistes reçus cette semaine par leur homologue Audrey Belim ont fait un bilan de leur visite dans l’île. Ces derniers ont en effet entrepris une démarche de découverte des particularités et des défis des territoires ultramarins ainsi que des initiatives locales. Leurs observations seront consignées dans un livre blanc, dans le but d’influencer l’élaboration de politiques publiques mieux adaptées aux spécificités ultramarines.