MENU ZINFOS
Société

Opération de dératisation par drone, une première à La Réunion


Dans l'objectif de protéger le tuit-tuit, en danger critique d'extinction, une opération de dératisation par drone a été menée par la SEOR, dans des zones inaccessibles de la forêt de la Roche Ecrite.

Par M.A - Publié le Mardi 15 Septembre 2020 à 12:19 | Lu 4717 fois

C'est une première à La Réunion. Une opération de dératisation par drone a été menée par la SEOR, en collaboration avec l’entreprise Drone Tech, du 31 août au 4 septembre dernier dans les Hauts de la Possession. Objectif : protéger le tuit-tuit, en danger critique d'extinction.

Cela fait 20 ans que l’association mène des campagnes de lutte contre le rat afin de "limiter le risque de prédation sur les nichées", ce qui a permis à cette population d'oiseaux d'augmenter, note la société d'études ornithologiques. Mais certaines zones restent trop difficiles d’accès pour l’Homme. C'est là qu'intervient la nouvelle technologie, dans le cadre d'un projet baptisé LIFE BIODIV’OM.

Le nombre de poussins sera scruté à la loupe

La société 2Tech a développé un modèle de drone innovant capable de porter une charge de raticide de 5kg. "La largueur de raticide ainsi que le drone sont de conception réunionnaise et aucun autre largueur de ce type (capable de larguer du raticide sous format de tablette) n’existe sur le marché", est-il souligné, le modèle ayant été mis au point spécifiquement pour l'opération.

Après une préparation minutieuse auprès des organismes réglementaires (aviation civile, PGHM…) et des gestionnaires partenaires du projet (ONF et Parc National de la Réunion), cette première mission a été menée sur 135 hectares, dans la forêt de la Roche Ecrite.

"Au cours de la prochaine saison de reproduction, un suivi particulier sera réalisé pour estimer le nombre de poussins de tuit-tuit qui s’envoleront de ce secteur", annonce la SEOR. Secteur sur lequel aucun poussin n’a pour l'instant été observé malgré la présence de 6 couples de tuit-tuit.





1.Posté par Lolo le 15/09/2020 13:41

Bravo en tuant les rats de cette manière (poison) vous tuez aussi son prédateur naturel le papangue en voie de disparition... Continuez a surveillez les tuit-tuit bandes de champions

2.Posté par nono le 15/09/2020 13:42

ce ne sont pas les papangues qui sont en voie de disparition du au fait qu'ils mangent les rats morts empoisonnés ????

3.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 15/09/2020 15:30

La société 2Tech devez développer un modèle de drone innovant capable de porter une charge de CONICIDE pour tuer les cons bien sur.....

4.Posté par Le fou du roi le 15/09/2020 16:07

@PIPO

CONICIDE : + 1

5.Posté par Damien FOUILLOT le 15/09/2020 17:37

Pour répondre de manière non conicide... papangue plus de 100 couples sur l'ile et Tuit tuit seulement une quarantaine...dite avec 60 rats à l'hectare dans la foret de la roche ecrite soit 120 000 rats impactant le Tuit tuit et 12 couples de papangue sur le massif de la Roche Ecrite ...et oui Tuit tuit et papangue sont comptés sur le massif ...et bien il faudrait que le papangue qui fait 500 grammes mange 28 rats par jour soit 4,2 kg de rats par jours...c chaud non pour compter sur la papangue pour sauver le Tuit tuit avec une dératisation naturelle??? non ?? avant la dératisation il y avait des papangue et le tuit tuit à failli disparaitre et pourtant pas de raticide pour empoisonner les papanges....allons les detracteurs, venez avec les équipes de la SEOR voir la réalité de ce que font les rats sur la biodiversité... Ah j'oubliais...la SEOR travaille également pour sauver les papangues .. on est quand pas si "CONICIDE" que ça dans nos actions pour faire le blanc et le noir... venez dans la foret agir et partager vos expériences pour sauver notre "zarlor" ...vos méthodes sont les bienvenues mais je doute de leur efficacité!!

6.Posté par Réunionnais le 15/09/2020 17:47

Et nos langues !!!!!!!

7.Posté par Hahaha le 15/09/2020 18:02

Tuer des requins pour protéger les humains non
Tuer des rats pour protéger des oiseaux oui

8.Posté par Écho systeme le 15/09/2020 18:16

Plus ces gros plus sa rapporte...! En attendant nos papangues a l'agonie...!

9.Posté par Damien FOUILLOT le 15/09/2020 18:20

Et nout tangues!!! ou coné pas que nout tangue lé en terre en hiver??? ça s'appelle l'hibernation voilà pourquoi la SEOR i fé son dératisation en hiver de juin jusqu'à mi septembre... compliqué pour le tangue qui dort de manger le raticide?? En été le seul raticide présent lé dans des boites (poste de dératisation
dans lequel le tangue i gagne pas allé!). Par contre demande les bougs i fait ravage de tangue au mois d'octobre dans la Roche Ecrite alors que la tangue i sorte à peine de terre et la pas eu le temps de faire petits!! ça i impacte le tangue oui monsieur !!! tapons sur les bonnes personnes...

10.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 15/09/2020 18:41

@5.Posté par Damien FOUILLOT le 15/09/2020 17:37

Regardez bien la photo de droite et dit moi si vous aussi vous y voyez un RAT géant!
croyez moi les rats ne se léserons pas faire.....

11.Posté par Lolo le 15/09/2020 19:02

Pipo je pense que la conicide vous en mangez chaque jour comme nous tous avec les produits vendus dans le commerce... Damien je nai pas dit que le papangue etait la solution à la prolifération de rat je disais que mettre du poison dans la nature vous impactez par ricochet les autres espèces mais continuez les champions vous avez vos admirateurs...

12.Posté par Dans le présent immédiat et dans le futur le 15/09/2020 19:37

Arrêtez de vous taper sur la gueule.
Laissez les tangues tranquilles,leur organisation est passionnante à observer,arrêtez de les chasser,mangez autre chose,tout mais pas les petits tangues et réagissez svp aux gros c - - s qui veulent être à l’air pur mais poussent des cris d’orfraie et d’horreur dès que le coq chante et qu’un poulailler est à côté de chez eux.

13.Posté par 3grammes le 15/09/2020 20:41

A quand la deconerisation?

14.Posté par Zarin le 15/09/2020 20:43

What a Wonderful World

"Quel monde merveilleux"

15.Posté par ali le kafhir le 15/09/2020 21:09

fouillot a raison sur 5 et 9

il y a 5 rat par habitant

on fait quoi ?
on regarde comme dans le parc du Luxembourg les vagues de rats arrivé dés que tu mange un sandwich?

16.Posté par Thierry le 15/09/2020 21:16

bravo PIPO ... pour ce rat géant ;-)

17.Posté par lol le 15/09/2020 23:40

dispersion de raticide qui empoisonnera au final les papangues qui mangeront des rats empoisonnés.
mais le tuit tuit est plus vendeur et rapporte bien plus d'argent en subvention que le papangue
il est meme plus mediatique la preuve
pas compliqué ce systeme, on sacrifie le moins rentable
l'argent toujours l'argent

18.Posté par Antman le 16/09/2020 01:20

Dératisation par drone ou pas, faut voir pour croire, menteur comme voleur

19.Posté par Cloclo le 16/09/2020 06:08

Pendant ce temps là on surveille et contrôle les planteurs de canne sur l'utilisation de raticides. On diminue les doses, change de produit . Il faut voir les dégâts considérables dans les champs et bientôt dans les maisons avec la maladie qui va avec. Et bien sûr tout le monde s'en fiche.

20.Posté par Antipode le 16/09/2020 07:14

Lorsque tuer en masse, à l'aveugle et de façon douloureuse est présenté comme une méthode de protection, tu devines qu'on est loin d'être civilisé et nous n'en aurons malheureusement pas le temps :(

21.Posté par JACKY SAMBON le 16/09/2020 08:34

Maintenant la machine remplace notre chasseur naturel : la papangue.
Bravo continuer comme ça............

22.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 16/09/2020 11:29

*Le 03 mars 2015, je proposai à Zinfos

*Un courrier des lecteurs: "Et pourquoi pas un drone ?"

*Pour recenser les "40%" de constructions illégales de La Réunion...

*Le courrier a été publié.

23.Posté par Kayam le 16/09/2020 12:37

Là-haut, où je respire les odeurs des acacias, dans l'air pur, dans une nature revigorante, sans masques : ces 2 papangues (couple ?) viennent souvent planer au dessus de nos têtes ! Love dem ! There's a natural mystic blowing through the air !!

J'aimerai rapporter une partie de conversation après des expériences bénévoles auprès de Damien et le groupe pendant les vacances d'août par 2 jeunes :

"Les gens ne sont pas encore conscients que le moindre petit bout de pomme jeté dans la nature peut attirer les rats. Nous pensons tous que c'est biodégradable mais cela a des conséquences sur la nature...
En appréciant les sorties avec les membres qui veulent sauver les tuit-tuit au creux de la Roche Ecrite, nous avons vu à quel point ils sont motivés pour les sauver...

C'est une grande passion qu'ils se sont trouvés pour sauver ensemble la biodiversité de La Réunion et ils avaient fait appel aux Réunionnais pour devenir bénévoles mais parmi eux, PEU !...tu sais il y a diverses nationalités et comme un italien dans le groupe"...

Ces 2 jeunes pensaient aussi qu'il fallait que l'on s'investisse tous davantage en tout cas, pour ceux qui sont encore capable de bien marcher...
Ils m'ont parlé aussi des subventions...comment elles étaient régulées et ne pas croire que ça rend riche car presque chaque membre a son travail à côté...

Ils en ont gardé des joies intenses à se mêler de cette initiative car ils adorent là où ils sont nés. Ils ont voulu mettre au service de Damien et des autres, leurs motivations et leurs aides ; même à court terme mais de bon cœur.

Aujourd'hui il regarde par l'autre côté son île et elle repartira bientôt aussi et ensemble ils partageront leurs expériences autour d'eux quand ils parleront du tuit-tuit.

Et Damien, s'il passe par ici, saura de qui je veux parler. Récupérés dans le parking près de Domenjod un samedi matin et pour un autre tour au Mamode Camp je crois : tous avec les pattes à terre !
Ils ont adoré.💖
---
Des fois, on a des préjugés sur des personnes : sur ce qu'elles sont et sur ce qui les intéressent, en particulier l'argent mais en fait ce n'est pas du tout ce à quoi elles aspirent.
Je vois ça d'un autre œil aujourd'hui.

N'hésitez pas à dire à vos grands enfants d'y participer et vous aussi vous serez surpris des impressions qu'ils vous laisseront : la narration avec des yeux brillants de toutes les étapes, les vidéos, l'engouement ressenti au creux de la Roche Ecrite et d'être accompagné de personnes qui leur ont laissé de merveilleux souvenirs et qui seront à jamais gardés dans leur album-phone photo.🥰

24.Posté par JACKY SAMBON le 17/09/2020 09:00

Bon, avec le post 5 de Damien Fouillot, je suis convaincu que c'est utile.

25.Posté par Yahyou So le 17/09/2020 09:40

TI COZEMENT PO SAT I COZ DANN VIDE : au moins ces personnes là i fait un n'affaire po protèz nout patrimoine parce que n'a un tas tèr là i coné rien que critiqué. Continué coma La Réunion va aller loin ek boug comme zot. oui la besoin l'€ po fait un gros projet coma mais l'€ c'est juste un moyen li lé ni bon ni mauvais, sat la pas compris ça, allé dormi. Les personnes i utilise ce drone po protèz la nature lé ni volèr, ni mentèr (contrairement politicien). Non c'est pas ça i tué papangue parce que le rat empoisonné dans la forêt i sa cachette dans un trou quand li lé empoisonné. Et n'a point assez papangue su la réunion po contrôle la population le rat, renseigne a zot avant cozé. Et si zot i préfère goûte la leptospirose quand zot sa marche dans la forêt ek zot famille, dit banna arrêté mais allez pas pléré après. Et le tangue...mdr...allé garde su Facebook la quantité demoune i trappe da forêt...N'a un tas i critique sans jamais bouge de zot canapé, sans jamais fé rien po La Réunion. Continué comme ça, nous va aller loin. En attendant laisse sat i veux essaye fait un n'affaire bien avancer. 😘

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes