Océan Indien

Deux morts et treize blessés graves à Fianarantsoa...

Samedi 28 Février 2009 - 13:30

L'ancienne cité royale de Fianarantsoa a vécu une journée mouvementée. Hier, en début après-midi, un homme a été tué par balles lors d'une manifestation organisée par l'opposition fianaroise. Il s'agit de la première victime à Fianarantsoa depuis le début de la crise politique malgache.


Image Sobika
Image Sobika

Située à 400 kilomètres au Sud de la capitale malgache, la ville de Fianarantsoa a vécu des épisodes de violences lors d'un rassemblement de l'opposition au cours duquel un homme de 36 ans, Jean-Claude Rakotomalala, a perdu la vie. Gardien des toilettes publiques de la ville situées à proximité de la Place de la République, l'individu a été atteint par une balle alors qu'il se trouvait dans le champ de tir des forces de l'ordre.

Grenades, jets de pierres, coups de feu, barrages, arrestations d'étudiants : après Tananarive, Tuléar et Tamatave, c'est Fianarantsoa qui a été le théâtre d'affrontements entre l'opposition locale et les forces de l'ordre. C'est un rassemblement, composé par des membres de l'opposition de la ville et une délégation de la capitale, qui est à l'origine de ces incidents.

Vendredi, en fin de matinée, le cortège s'était dirigé vers le commissariat de police pour demander la libération des étudiants universitaires arrêtés quelques heures auparavant. Mais c'est plus précisément un barrage érigé par les forces de l'ordre qui a créé la panique. Exaspéré par cet obstacle situé à proximité d'un labo photo, les éléments du cortège ont forcé le barrage et se sont mis à jeter des pierres. Les forces de l'ordre ont alors répliqué lourdement par des jets de grenades et des coups de feu.

Selon notre confrère de l'Express, Stéphane Solofonandrasana, qui a interrogé le chef du district (Edward Randrianjafinarivo), celui-ci semble totalement ignorer les manifestations et les violences qui se sont produites dans sa circonsription : "Je ne suis au courant de rien. Je suis à Antananarivo".

Aujourd'hui, c'est un rassemblement des pro-TGV qui devrait avoir lieu sur la Place du 13 mai, classée Zone Rouge par l'Etat.

Le fil des évènements à Fianarantsoa

14H40 : On signale des blessés suite à une confrontation avec les forces de l'ordre.
14H45 : Selon un témoin, une dizaine de blessés et deux morts suite à une confrontation entre les grévistes et les forces de l'ordre près du Magro Fianarantsoa.
16H14 : Un corps sans vie recouvert du drapeau malgache est transporté par les manifestants de l'hôpital vers la place de la démocratie. Retour au calme dans la ville.
19H30 : La personne morte lors de l'affrontement de cet après-midi est un gardien de toilette publique qui n'a pas participé à la manifestation mais s'est trouvé dans le champ de tir des forces de l'ordre.
23H50 : Deux morts et plus d'une dizaine de blessés en état grave, c'est le bilan provisoire de la manifestation à Fianarantsoa
.
Ludovic Robert
Lu 899 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop