Revenir à la rubrique : Météo

Vers un retour de La Niña au 2ème semestre ?

Après une année entière sous l'influence d'un fort épisode El Niño, les conditions de surface dans l'océan pacifique équatorial sont de retour en phase neutre. Désormais, l'ensemble des prévisions tablent sur le développement d'une nouvelle phase La Niña dans le courant du 2ème semestre.

Ecrit par Alexandre Dijoux – le jeudi 25 avril 2024 à 22H43
Les phases El Nino et El Nina. Source : www.climate.gov .

La dernière cuvée du phénomène El Niño démarrée en juin 2023 vient officiellement de se terminer selon le BoM (Bureau of Meteorology – services météo australiens).

Avec un paroxysme entre novembre et janvier derniers et une anomalie maximale de +2°c, cet épisode 2023/2024 d’El Niño sera finalement resté sous le seuil des « super El Niño« . Pour autant, ses effets auront été remarquables un peu partout dans le monde et surtout, il aura contribué à faire tomber de (trop) nombreux records de chaleur globaux dans le contexte de réchauffement climatique.
De juin 2023 à mars 2024, chaque mois a ainsi établi un nouveau record mensuel de chaleur à l’échelle du globe selon les données du programme Copernicus.

A La Réunion, cet El Niño nous aura surtout donné l’hiver le plus chaud jamais observé à La Réunion (en 56 années de mesure) mais aussi un été chaud, humide avec une activité cyclonique modeste tant en terme d’intensité max que de nombre de tempête/cyclone (NB : L’activité de la saison cyclonique du sud-ouest de l’océan indien ne se résume pas à l’éventuel nombrilisme réunionnais…).

Anomalies mensuelles de la température de l’air à la surface du globe (°C) par rapport à la période 1850-1900, de janvier 1940 à mars 2024, représentées sous forme de séries chronologiques pour chaque année. L’année 2024 est représentée par une ligne jaune épaisse, l’année 2023 par une ligne rouge épaisse, et toutes les autres années par des lignes fines ombrées selon la décennie, du bleu (années 1940) au rouge brique (années 2020). Source des données : ERA5. Crédit : C3S/ECMWF.

 

Quid de La Niña ?

Les données d’observations indiquent que nous sommes désormais en phase neutre d’ENSO (El Niño Southern Oscillation). Les modèles climatiques internationaux suggèrent un maintien de cette phase neutre au moins jusqu’en juillet prochain.

Au-delà de cette échéance, même si les prévisions sont encore dispersées sur le timing, il parait désormais très probable qu’un épisode La Niña vienne à se développer. Le phénomène devrait ainsi émerger au cours de l’automne boréal, a priori sur le trimestre Septembre/Octobre/Novembre (en phase avec le début de notre saison des pluies).

Pour mémoire, la planète était restée trois années consécutives sous l’influence de La Niña, approximativement de la mi-2020 à la mi-2023 !

Probabilité de développement des phases ENSO pour les prochains trimestres – Source : https://iri.columbia.edu/

 

En terme de conséquences, le refroidissement de l’océan pacifique équatorial qui caractérise La Niña va perturber le jet-stream et les courants atmosphériques, modifiant ainsi les schémas de précipitations et de température à travers le monde.
L’un de ses effets les plus sensibles est le refroidissement temporaire des températures à l’échelle mondiale. Un effet à mitiger malgré tout dans le contexte actuel…
Elle va également favoriser des pluies supérieures à la normale sur l’Australie, l’Indonésie, le Pacifique Est et l’extrême sud-ouest de l’océan indien.

Pour la zone des Mascareignes, La Niña rime souvent avec :

  • début tardif de la saison des pluies
  • conditions plus propices à la formation des tempêtes sur la partie orientale du bassin (loin des Mascareignes)
  • des trajectoires à tendance zonale (est-ouest) façon Batsiraï en 2022 ou Freddy en 2023.

 

 

 

 

 

 

 

 

Thèmes : actusmeteo974
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Dégradation météo à La Réunion ce jeudi

Une masse d’air humide aborde La Réunion ce jeudi. Les conditions météorologiques devraient se dégrader. Une vigilance jaune fortes pluies et orages est en vigueur dans le Sud-Est et une vigilance jaune forte houle sur les côtes Sud, Sud-Ouest et Ouest.