Revenir à la rubrique : Politique

Vidéo – Ste-Marie et son CCAS retrouvent des couleurs : 4 millions d’euros versés dans le cadre du PST 2

Profitant de sa venue ce mardi à Sainte-Marie pour suivre les différents projets réalisés avec le concours financier du Département, le président de la collectivité, Cyrille Melchior, a annoncé qu'une enveloppe de 4 millions a été allouée à la commune dans le cadre de la seconde émanation du Pacte de solidarité territoriale dont plus de 600.000 euros pour les actions sociales programmées par le CCAS. Une manne bienvenue pour la commune qui a également eu des garanties sur la construction du futur collège privé et de la future caserne SDIS dans le quartier de Beauséjour.

Ecrit par SI – le mardi 18 octobre 2022 à 13H40

Comme l’a rappelé Richard Nirlo, le PST (pacte de solidarité territoriale) première version a été un véritable « booster » pour sa commune. « Avec ce PST 1, nous avons pu faire de belles choses comme l’amélioration de nos voiries communales, lancer les travaux pour la future cité administrative, sans oublier l’accompagnement de nos seniors et de nos jeunes », explique le maire de Sainte-Marie, qui a salué le travail effectué par son CCAS.

Grâce aux 630.000 euros alloués dans le cadre de ce PST 1, le centre communal d’action sociale a notamment porté différents projets comme la mise en place d’une caravane de l’animation et de l’information, le développement de son centre social à la Rivière des Pluies, le portage de repas à domicile ou encore l’attribution d’une aide au permis de conduire.

Dans le cadre du PST 2, ces actions seront poursuives avec cette fois-ci un accent mis sur l’amélioration très légère de l’habitat. Ainsi, dans le financement total de 200.000 euros apporté par le Département et les 50.000 euros du CCAS pour la durée totale du PST 2, la moitié sera dépensée sur un an pour financer les opérations destinées à soutenir les familles dans la réalisation des travaux. Travaux qui se feront au cas par cas par le CCAS qui traite en moyenne une vingtaine de dossiers d’amélioration de l’habitat par an en donnant la priorité aux personnes âgées et/ou porteuses de handicap.

Une urgence sociale « qui ne doit pas nous faire oublier l’urgence environnementale », poursuit Richard Nirlo, qui voit le Département répondre présent avec son plan de reboisement « 1 million d’arbres pour La Réunion ». Une plantation d’arbres est notamment prévue en 2023 à Sainte-Marie.

Un nouveau collège et une nouvelle caserne SDIS à Beauséjour

Pour rappel, sur ce volet, le Département compte doubler le nombre de chantiers d’amélioration de l’habitat avec pour objectif d’atteindre 20.000 logements améliorés en 5 ans. Le nombre de chantiers exécutés devrait doubler, passant de 2.000 à 4.000, tout comme le budget consacré aux dispositifs d’amélioration de l’habitat, passant de 20 millions d’euros par an à 40 millions d’euros.

Cette visite du président du Département a également été l’occasion pour ce dernier de faire le point sur l’avancement des travaux du réseau routier départemental. Une nouvelle passerelle enjambant la Ravine La Mare a été inaugurée dans le secteur de Carreau Coton (RD 61)  afin de créer des cheminements piétons sécurisés côté amont (largeur minimum de 1,50 m) et une bande cyclable.

Deux autres routes départementales sur les quatre qui traversent la commune (RD62 et RD 51) bénéficieront également dans les prochaines semaines de travaux de renforcement et de sécurisation. « Nous travaillons au Département pour faire en sorte que les radiers soient sécurisés. Sur les 150 radiers dont nous avons la responsabilité, entre 50 et 60 sont en cours de travaux », assure Cyrille Melchior.

Ce dernier s’est ensuite rendu avec Richard Nirlo dans le quartier de Beauséjour pour faire le point sur les travaux du futur collège privé Levavasseur, de la future caserne du SDIS et de la future cité administrative. Plus de détails avec le principal intéressé :
 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-André renouvelle ses ambitions « pour une ville moderne et dynamique »

Joé Bédier présente ce jeudi les orientations budgétaires de la ville lors du conseil municipal. L’occasion de mettre en lumière les priorités et les projets pour l’année à venir. Des OB qui s’inscrivent « en parfaite cohérence » avec les engagements politiques « pris depuis 2020 », lance le maire de Saint-André. « Grâce à une gestion financière saine, la commune peut poursuivre son plan pluriannuel d’investissement (PPI) avec un focus particulier mis en 2024 sur l’éducation, la culture, et la proximité », poursuit l’édile saint-andréen.

Thierry Robert condamné en appel pour diffamation

Thierry Robert a été condamné en appel pour diffamation sur les réseaux sociaux. Il écope d’une peine moins lourde qu’en première instance, 2.500 euros d’amende et un euro symbolique de dédommagement à verser à Bruno Domen.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial