Revenir à la rubrique : Société

Vents forts : Prudence sur la Nouvelle Route du Littoral

Le CRGT informe qu'en raison des prévisions de Météo France annonçant des conditions météorologiques dégradées et d'importantes rafales de vent dès ce soir, la circulation entre Saint-Denis et La Possession sera réglementée à partir de 20h ce mercredi 12 juin jusqu'au vendredi 14 à 6h, interdisant la circulation des deux roues sur le Viaduc de la Nouvelle Route du Littoral et limitant la vitesse à 70 km/h pour tous les véhicules.

Ecrit par N.P. – le jeudi 13 juin 2024 à 15H20
Capture d'écran : Sentinelle (Amazon Prime)

Le CRGT vous rappelle qu’en raison de la vigilance de Météo France et de l’intensification des rafales de vent en cours, la circulation est règlementée entre Saint Denis et La Possession (échangeur Port Est) jusqu’au vendredi 14 à 6h comme suit :

– Circulation des deux roues interdite sur le Viaduc de la Nouvelle Route du Littoral ;

– Vitesse limitée à 70 km/h pour l’ensemble des véhicules.

(Les conditions de sécurité n’étant pas réunies pour nos équipes de modifier la signalisation sur le terrain, certains panneaux peuvent indiquer encore 90 km/h, merci de ne pas y tenir compte).

Pour rappel, la plus grande prudence est particulièrement demandée aux poids lourds, fourgons et véhicules avec forte prise au vent avec une vitesse conseillée à 50 km/heure, et des déplacements limités aux besoins urgents.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Cétacés : Vers un renforcement des règles d’observation ?

Si 2023 a été une année exceptionnelle pour l’observation des baleines, la tendance pour 2024 montre que les cétacés risquent d’être moins nombreux sur nos côtes. Cela signifie donc une pression aiguë sur les animaux, dont la protection reste la priorité. L’Etat appelle donc les usagers de la mer à bien respecter les règles pour éviter aux autorités d’avoir à renforcer la législation à la fin de la saison. La préfecture promet au moins huit contrôles par semaine.