Revenir à la rubrique : Faits divers

Une mule interceptée avec la plus grosse quantité de cocaïne jamais entrée à La Réunion

Les douanes de la Réunion ont intercepté, le 7 décembre dernier à l'aéroport Rolland Garros, la plus grosse quantité de cocaïne jamais entrée sur l'île par une mule. L'homme de 24 ans, originaire de Limoges, transportait la drogue dans le double fond de sa valise. Cette fois encore, le processus innovant des trafiquants a été mis à mal par le flair des douaniers réunionnais. Une information Zinfos974.

Ecrit par 1167938 – le lundi 12 décembre 2022 à 17H08

Information Zinfos974 – Anas B., 24 ans, ne s’attendait sans doute pas à ce qui va suivre. Sûr de lui à l’arrivée d’un vol Paris-Réunion le 7 décembre dernier, il pensait entrer sans encombre sur l’île pour livrer la quantité astronomique de 2,269 kg de cocaïne non coupée pour une valeur 340.350€ à La Réunion.

Rapidement, les douaniers portent leur attention sur le jeune homme et décident de passer son bagage au scanner. Rien de suspect. Les agents sentent qu’il n’est pas net et décident de fouiller le bagage : bingo, il est équipé d’un double fond. Les douaniers se rendent alors compte que la drogue est emballée et recouverte d’un produit spécial qui n’est détecté ni par le chien, ni par le scanner.

Il s’agit de cocaïne pour un poids total de 2,269 kg, non coupée. Cette fois encore, si les trafiquants ont innové, le flair des douaniers est à mettre à l’honneur d’autant qu’il s’agit de la quantité la plus important jamais saisie sur une mule à l’arrivée de l’aéroport de Gillot.

À la barre, en revanche, c’est toujours la même histoire : « On me l’a proposé, j’ai accepté pour de l’argent« . En l’occurrence, 5000€ pour ce transport. Sorti de prison en septembre dernier pour des faits identiques, le jeune homme qui n’a ni maison, ni travail, est en récidive. Ceci n’attendrit par le parquet qui note qu’il s’agit « d’une mule pas comme les autres » au regard de la quantité transportée. 

Une telle quantité a rarement été vue sur notre territoire

Le procureur explique en effet que les enquêteurs ont essayé de remonter à la source et au destinataire mais en vain. « Il est particulièrement aguerri et possède un téléphone de guerre sans rien dedans. Il a un niveau élevé dans les échelons compte tenu de la quantité qui lui est confiée. Ce trafic est en recrudescence en métropole et à La Réunion. Une telle quantité a rarement été vue sur notre territoire. Il y a une absence totale de coopération, je vous demande une peine lourde pour dissuader« , fustige le parquet qui requiert 8 ans de prison avec maintien en détention.

« C’est une énième affaire de mule », répond la défense. « Les profils sont identiques, ce sont des gens qui n’ont rien à perdre, on ne les emploie pas par hasard, c’est la réalité de ce dossier », plaide la robe noire. 

Les services des douanes, présents à l’audience, indique que si c’est la première fois qu’une telle quantité tente d’entrer sur l’île, 15 kg de cocaïne ont été interceptés sur des mules depuis le début de l’année, et réclament une amende de 340.350€.

Le prévenu est finalement condamné à la peine de 4 ans de prison et 340.350€ d’amende. Le parquet nous indique, à l’issue de l’audience, qu’il prend le temps de la réflexion pour un éventuel appel de la décision. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Aux assises, le procès du ti-père accusé de la mort de Gabriel : « Frapper, c’est une méthode d’éducation »

Ce mardi, au deuxième jour du procès d’Haymerick Gonfo, la mère de Gabriel n’est pas venue témoigner, malgré l’importance de sa déposition. La cour a décidé de poursuivre l’audience – alors que la défense avait plaidé un renvoi de l’affaire – dévoilant des détails poignants sur les maltraitances subies par l’enfant. Haymerick Gonfo risque 30 ans de réclusion criminelle et ne reconnaît pas les faits.

Etang-Salé : Un adolescent emporté par les vagues, mais retrouvé sain et sauf

Un adolescent a été emporté par les vagues à l’Etang-Salé au cours de la nuit, ont rapporté nos confrères de Linfo.re ce mardi matin. Un dispositif de recherches a été déployé par les pompiers et les forces de l’ordre.
L’adolescent a finalement réussi à regagner le rivage et à retrouver ses proches. Les pompiers n’en ayant pas été immédiatement informés, les recherches se sont poursuivies alors que l’adolescent était sain et sauf.

Violences en milieu carcéral : 34 points de suture en un coup de fish-fish

Un homme de 38 ans comparaissait ce vendredi devant le tribunal judiciaire pour des faits de violences, d’outrage et de menaces de mort. Incarcéré au centre de détention du Port, il s’en est pris à un détenu dans la cour de promenade en lui assénant un coup de fish-fish, couteau artisanal fabriqué par les détenus à partir d’une brosse à dent.