Revenir à la rubrique : Faits divers

Une jeune femme chute du troisième étage d’une résidence au Moufia

Une femme a chuté du troisième étage d’une résidence étudiante située au Moufia Saint-Denis ce lundi soir. L’accident s’est produit vers 22H. Les pompiers ont pris en charge la victime âgée de 21 ans. La jeune femme, consciente, a été médicalisée sur place par une équipe du SMUR avant d’être transportée en état d’urgence absolue à […]

Ecrit par – le lundi 04 novembre 2019 à 23H37

Une femme a chuté du troisième étage d’une résidence étudiante située au Moufia Saint-Denis ce lundi soir.

L’accident s’est produit vers 22H. Les pompiers ont pris en charge la victime âgée de 21 ans. La jeune femme, consciente, a été médicalisée sur place par une équipe du SMUR avant d’être transportée en état d’urgence absolue à l’hôpital. Les policiers étaient naturellement sur les lieux pour procéder aux premières constatations.

Avant cette chute, des ralés-poussés ont été entendus dans la résidence et provenaient visiblement de cet appartement du dernier étage.

Selon les premiers témoignages dont nous disposons, la résidence Central Fac, qui faisait la part belle à l’époque à un public étudiant et de jeunes actifs, a de plus en plus été remplacé, au fil du temps, par des locataires qui n’ont pas brillé par leur discrétion. En tout une dizaine poserait problème.

A tel point que l’accident de ce lundi soir n’étonne pas les personnes vivant à proximité. Le trouble à la tranquillité a à de nombreuses reprises été remonté au syndicat de copropriété sans que les nuisances ne cessent véritablement.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.