Revenir à la rubrique : Faits divers

Tentative d’assassinat sur Morgane : L’adolescent qui a porté les coups condamné à 18 ans de prison

Jérôme a été condamné à 18 ans de prison pour des faits de tentative de meurtre avec préméditation. Ses deux complices écopent de peines allant de 12 à 16 mois de prison.

Ecrit par Gaëtan Dumuids – le mercredi 07 février 2024 à 19H59

Après trois jours d’un procès hors normes, la décision du tribunal pour enfants est tombée ce mercredi soir pour les trois adolescents impliqués dans la tentative de meurtre sur Morgane.

Condamnations et décisions de justice

Poursuivi pour tentative de meurtre avec préméditation, Jérôme* écope finalement de 18 ans de prison et de 5 ans de suivi socio-judiciaire. Il est aussi interdit de contact avec la victime et ses complices et s’expose à deux ans de prison supplémentaires en cas de non-respect des obligations du tribunal.

Lucas*, qui a assisté à la terrible scène de violence envers Morgane, a été condamné à 16 mois de prison dont 12 avec sursis auxquels s’ajoute un sursis probatoire de 2 ans pour non-assistance à personne en danger.

Thomas*, dont la responsabilité des faits a été requalifiée en non-dénonciation de crime, écope de 12 mois de prison dont 8 avec sursis auxquels s’ajoute un sursis probatoire de 2 ans. L’adolescent s’était finalement confié à sa mère, ce qui avait permis de retrouver la victime avant qu’il ne soit trop tard.

Tous les trois doivent solidairement payer 120.000 euros de provisions pour Morgane, 20.000 euros de préjudice au reste de la famille et 4.000 euros de frais d’avocat.

Une expertise médicale sera aussi menée sur Morgane à ses 18 ans pour évaluer les préjudices causés.

Ce qu’il s’est passé

Le samedi 16 avril 2022, l’adolescente de 14 ans disparait alors qu’elle avait dit à ses parents qu’elle allait chez un ami. Morgane n’avait plus donné signe de vie après l’envoi d’un inquiétant SMS, disant vouloir en finir.

Les recherches puis l’enquête se tournent rapidement vers trois suspects dont l’un n’est autre que son ancien petit ami, Jérôme.

L’adolescent avait tout prémédité. Son profil inquiétant laissait son entourage perplexe jusqu’à ce passage à l’acte. Jérôme avait notamment harcelé durant un an une de ses camarades de classe. En décembre 2021, il avait également déclaré devant une partie de sa classe qu’il « voulait savoir ce que ça faisait de tuer quelqu’un ».

Ses deux camarades, Lucas et Thomas, ont participé à mettre son funeste plan en action.

Morgane a été retrouvée deux jours plus tard sous la canalisation d’un terrain vague, agonisante. Deux ans plus tard, face à son bourreau et ses complices, la jeune fille a témoigné avec courage.

Les débats se sont tenus derrière les portes closes de la salle d’audience du tribunal de Saint-Pierre, en publicité restreinte. La première journée a déroulé le fond de l’affaire avec des prises de parole des enquêteurs, des témoins, des experts psychiatriques et des accusés. La personnalité de Jérôme*, le principal mis en cause, a été évoquée ce mardi avant une dernière journée réservée aux plaidoiries des avocats. Il est ressorti des expertises psychiatriques, que Jérôme présente un profil de psychopathe primaire, même si ce diagnostic ne peut pas être pris pour définitif, comme son cerveau n’a pas fini son développement.

Un peu plus tôt au cours de cette dernière journée de procès, le parquet avait requis 20 ans de prison (et 5 ans de suivi socio-judiciaire) pour Jérôme, 16 mois dont 12 avec sursis pour Lucas pour non-assistance à personne en danger et 12 mois dont 8 avec sursis pour Thomas pour non-dénonciation de crime.

*prénoms d’emprunt 

Thèmes : Affaire Morgane
S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Inutile
16 jours il y a

Il ressortira et recommencera. 18ans de prison c’est déjà bien.

Toto
16 jours il y a

Dommage que la peine de mort soit supprimé

Yab
Répondre à  Toto
15 jours il y a

Tout à fait d’accord

ma vérité
15 jours il y a

non se n est 18 ans il est mineur s est divisé par 2 donc 9 /1/2 ensuite comme il est pas con le mome

il va s arranger a aller dans un centre pour ses soins il va embrouille les medecin et il restera dans cette etablissement queques années et la il sera traiter comme un malade et non comme un crimnnel bon aller dans 5 ans max il est dehors
et il pourra sa donner a sa pations le petit demon ben tuer s et ses truc a lui sa ses un future tuer en serie on reparlera de lui dans quelques années ou pas si il affine ses future crime il se fera pas prendre vous voyez pas cool quand meme

Yoda
15 jours il y a

A 30ans il est dehors…18ans cé bien mais avec remise de peine…g pense que la justice aurait pu mettre 30ans…et pour lé autres peines tro légère…l’excuse de mi ta vé peur ne marche pas ils sont complice donc 10 ans ferme

Thomas
15 jours il y a

Trop faible la peine. On devais suivre l exemple des états Unis.

judge dredd
15 jours il y a

Pour une fois la peine semble juste mais jamais assez pour la victime !
En espérant qu’il se fasse plein de copains avec qui « jouer » derrière les barreaux pendant de nombreuses années! On lui enverra pour Noël du
Titanoréïne lidocaine…

Chris
15 jours il y a

Il ne fera que 12 ans avec les remises de peines et bonnes conduites

merlin
15 jours il y a

Il fera 10/12 ans avec les remises de peine et pourra recommencer. J’espère que la famille de Morgane lui fera un accueil adapté à la mesure de son crime à sa sortie.

Dans la même rubrique

Non renouvellement d’emplois à la Région : Le rapporteur public conclut au réexamen des contrats des agents « brutalement » remplacés

Les conclusions rendues ce jeudi matin par le rapporteur public sonnent comme un revers pour la Région Réunion. Onze requérants, dont les contrats n’ont pas été renouvelés malgré leur expérience dans le poste qu’ils occupaient depuis plusieurs années, demandaient leur réintégration et l’annulation des contrats des remplaçants. Prise illégale d’intérêts par l’actuelle majorité et silence assourdissant du parquet de Saint-Denis ont également été dénoncés par les avocats des agents concernés.

Accident à la Plaine des Cafres : Route fermée

Sur la RN3 au Tampon, suite à un accident qui s’est produit dans le secteur du 22ème kilomètre à la Plaine des Cafres, la route est fermée à la circulation. Une déviation est mise en place par les voies adjacentes.

Incendie dans une résidence à Sainte-Marie

Un feu s’est déclaré jeudi à la mi-journée du côté de La Réserve à Sainte-Marie. Les habitants d’une résidence ont dû être évacués le temps de l’intervention des secours.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial