Revenir à la rubrique : Faits divers

St-Pierre: Un couple de femmes victime d’une agression homophobe

Alors qu’elles sont en couple depuis 7 ans, Cynthia et Elisa ont été pour la toute première fois victimes d’une agression homophobe.  Alors qu’elles buvaient un verre sur le front de mer de Terre-Sainte, à Saint-Pierre, les deux jeunes femmes se sont embrassées « comme un couple lambda ». Elles avaient également pris soin de vérifier qu’il […]

Ecrit par – le dimanche 24 novembre 2019 à 06H42

Alors qu’elles sont en couple depuis 7 ans, Cynthia et Elisa ont été pour la toute première fois victimes d’une agression homophobe. 

Alors qu’elles buvaient un verre sur le front de mer de Terre-Sainte, à Saint-Pierre, les deux jeunes femmes se sont embrassées « comme un couple lambda ». Elles avaient également pris soin de vérifier qu’il n’y avait pas d’enfants pour ne pas choquer, confient-elles dans les colonnes du Quotidien.

Or, le propriétaire du bar, bien qu’il ait déclaré ne pas être homophobe, ne semblait pas du même avis, en leur faisant un signe « non » avec le doigt. Il leur a demandé ensuite de partir car « on s’embrasse pas ici ». 

Dans l’agacement, Cynthia a versé son verre dans sa direction. Mouillé, le propriétaire s’est d’autant plus énervé et a explosé le verre sur la table puis a blessé Cynthia à la lèvre. Avant que les choses n’aillent encore plus loin, des témoins se sont interférés et ont tenté d’empêcher le patron du bar de frapper la jeune femme. 

Elsa, quant à elle, a appelé les gendarmes, qui ont embarqué le patron du bar, et les secours, qui ont transféré sa compagne au CHU de Saint-Pierre. 

Cynthia, qui a dû subir sept points de suture au coin de sa lèvre, est encore sous le choc. Elle porte les séquelles physiques mais aussi psychologiques de cette violente agression. 

Bien que soutenue par sa compagne, elle déclare ne plus vouloir sortir de chez elle et très mal dormir. La jeune femme de 30 ans est dans un état post-traumatique certain. Au-delà des 5 jours d’ITT prescrits par son médecin pour sa blessure, Cynthia a eu droit à 20 jours d’ITT supplémentaires. Elle voit également un psy depuis l’agression. 

Une enquête policière est ouverte. Cynthia a déposé plainte dès le lendemain et a même décidé de porter l’affaire devant la justice, soutenue par Maître Georges-André Hoareau. 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.