Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

Solidarité, vous avez dit solidarité?

Vendredi, pendant que les manifestants bloquaient les accès au Carrefour de Sainte-Suzanne, quelques clients, bloqués à l’intérieur, continuaient à faire leurs courses… Parmi eux, deux personnalités dont au aurait pu s’attendre à ce qu’elles aillent manifester leur solidarité avec les grévistes… Mais non? Jean-Claude Fruteau, le maire socialiste de Saint-Benoit, et Yolande Pausé, sa collègue […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le dimanche 08 mars 2009 à 11H59

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Vendredi, pendant que les manifestants bloquaient les accès au Carrefour de Sainte-Suzanne, quelques clients, bloqués à l’intérieur, continuaient à faire leurs courses…
Parmi eux, deux personnalités dont au aurait pu s’attendre à ce qu’elles aillent manifester leur solidarité avec les grévistes…
Mais non? Jean-Claude Fruteau, le maire socialiste de Saint-Benoit, et Yolande Pausé, sa collègue PCR de Sainte-Suzanne, ont continué à vaquer à leurs occupations…
Tous ensembles, tous ensembles, ouais, ouais…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy : Les ennemis de mes ennemis sont mes amis

La question a tourné en boucle sur toutes les radios et toutes les télévisions durant le week-end : Le Rassemblement national est-t-il devenu un parti fréquentable et a-t-il réellement abandonné les idées racistes de son fondateur Jean-Marie Le Pen?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !