Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

Quelle est la meilleure petite phrase politique de l’année ?

Le jury du prix Press club, humour et politique, qui récompense chaque année la formule la plus – volontairement ou involontairement – drôle de l’année, vient de sélectionner une deuxième fournée de petites phrases pour son cru 2009. Et elles sont franchement savoureuses. Le suicidaire Jean-François Copé, président du Groupe UMP de l’Assemblée Nationale: «Moi vivant, […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mercredi 04 mars 2009 à 15H49

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Le jury du prix Press club, humour et politique, qui récompense chaque année la formule la plus – volontairement ou involontairement – drôle de l’année, vient de sélectionner une deuxième fournée de petites phrases pour son cru 2009. Et elles sont franchement savoureuses.

Le suicidaire
Jean-François Copé, président du Groupe UMP de l’Assemblée Nationale: «Moi vivant, il n’y aura pas d’augmentation de la redevance».

La mégalo
Ségolène Royal, de retour des Etats-Unis: «J’ai inspiré Obama et ses équipes m’ont copiée».

La fine observatrice
Roselyne Bachelot, ministre des Sports, après la victoire des handballeurs français aux Championnats du Monde: «Dans les vestiaires, nous n’avions qu’un mot: énorme!».

Le psychologue

Luc Chatel, porte-parole du Gouvernement: «Le chef de l’Etat appelle parfois Brice Hortefeux pour ne rien lui dire. C’est la preuve de la qualité de leurs relations».

L’infirmière

Nadine Morano, Secrétaire d’Etat chargée de la famille: «Je suis sarkozyste jusqu’au bout des globules».

En décembre dernier, le jury avait déjà présélectionné 5 phrases. Les voici pour mémoire:

La coiffeuse

Christine Albanel, ministre de la Culture: «Mes cheveux raccourcissent au fur et à mesure que mon expérience croît»

Le gardien d’immeuble

Jean-François Copé, disant au président Nicolas Sarkozy: «Tu as prévu de filer les clés de l’UMP à Xavier Bertrand; tu devrais en garder un double»

L’optimiste

Bertrand Delanoë, maire de Paris: «Le vrai changement au PS, ce serait de gagner»

Le bon vivant

Jean-Pierre Raffarin, sénateur UMP, ancien Premier ministre: «Le tour de taille n’est pas un handicap au Sénat»

Le médecin

Michel Rocard, ancien Premier ministre PS: «Le PS est mal portant; et comme je respecte les hôpitaux, je baisse la voix comme on doit le faire quand il y a un malade dans la place»

Le jury d’une vingtaine de personnes est composé de journalistes et d’humoristes. En juin 2008, le prix avait couronné Jean-Louis Borloo pour sa phrase: «Sarkozy, c’est le seul qui a été obligé de passer par l’Elysée pour devenir Premier ministre». Le prix 2009 sera décerné en juin, à l’issue de la troisième et dernière sélection de petites phrases.

Et vous, laquelle préférez-vous?

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy : Les ennemis de mes ennemis sont mes amis

La question a tourné en boucle sur toutes les radios et toutes les télévisions durant le week-end : Le Rassemblement national est-t-il devenu un parti fréquentable et a-t-il réellement abandonné les idées racistes de son fondateur Jean-Marie Le Pen?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !