Revenir à la rubrique : Faits divers

Que s’est-il passé la nuit du 28 septembre dans la chambre d’une hôtesse d’Air Austral ?

Le 28 septembre dernier, alors que leur vol avait dû faire une escale improvisée en Egypte avant d’atterrir à Marseille, certains membres de la compagnie Air Austral, descendus dans un hôtel d’Aix en Provence, décident d’organiser une soirée pour fêter le premier vol d’un pilote sur Boeing 777. En fin de soirée, il ne reste […]

Ecrit par zinfos974 – le mardi 05 novembre 2019 à 12H21

Le 28 septembre dernier, alors que leur vol avait dû faire une escale improvisée en Egypte avant d’atterrir à Marseille, certains membres de la compagnie Air Austral, descendus dans un hôtel d’Aix en Provence, décident d’organiser une soirée pour fêter le premier vol d’un pilote sur Boeing 777. En fin de soirée, il ne reste que quatre personnes pour finir la fête, le pilote, un PNC et deux hôtesses. 

Dans l’euphorie et compte tenu de l’état particulièrement alcoolisé de tout le monde, certains ont pu penser que cette petite soirée se finirait dans la chambre de l’une des filles. Selon nos informations, la jeune fille décline toutes  propositions et refuse catégoriquement. Au petit matin, elle découvre sa chambre dans un état tel qu’elle préfère partir sans prévenir la réception. 

La raison de sa fuite est simple, elle ne se souvient de rien. Elle n’a plus aucun souvenir de ce qu’il s’est passé pendant la nuit. Elle prend son vol et monte à Paris comme le prévoit son planning le 29 septembre. Arrivée dans la capitale, elle décide de se faire examiner aux urgences à Paris afin de savoir si elle a été victime d’actes sexuels non consentis et droguée à son insu. La deuxième hôtesse fera de même.

Dans le même temps, l’hôtel Odalys City Les Floridianes d’Aix en Provence informe Air Austral par téléphone de l’état déplorable de la chambre. Selon nos informations, les murs étaient tapissés d’excréments. De retour à La Réunion, la jeune femme a déposé plainte auprès de la gendarmerie de Sainte-Marie, et ce ne serait pas à l’encontre du pilote. Depuis, l’autre femme présente lors de cette soirée, aurait retiré sa plainte. 

N’ayant toujours pas les résultats de ses analyses à ce jour, la jeune femme est dans l’attente des suites à donner à cette affaire. Une enquête est en cours afin de déterminer ce qu’il s’est réellement passé dans la nuit du 28 au 29 septembre dernier. Toujours selon nos informations, aucune sanction disciplinaire n’aurait été prononcée à ce jour par la compagnie à l’encontre du pilote et du PNC. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Incident à But : Deux personnes électrisées

Deux victimes ont été évacuées en état d’urgence absolue à l’hôpital suite à un incident qui s’est produit dans le magasin But à Saint-Pierre. Le bâtiment a dû être évacué pour permettre la réalisation de tests électriques.

Carjacking : Un jeune braqué et volé par un couple d’auto-stoppeurs

Le tribunal judiciaire avait à juger ce vendredi un jeune couple pour des faits de vol aggravé. Dans un premier temps, le parquet avait retenu des faits criminels de vol avec arme en réunion avant de choisir une autre orientation suite à la garde à vue. Une chose est certaine, pour les pauvres victimes, les faits font froid dans le dos.