Revenir à la rubrique : Faits divers

Propriétaire du snack tué à La Possession : L’auteur veut rester en prison

Amide El K attend d'être jugé en novembre pour assassinat et tentative d'assassinat à La Possession en juillet 2017. Il souhaite rester en détention provisoire en attendant son procès.

Ecrit par zinfos974 – le mardi 18 août 2020 à 17H55

Il ne veut pas sortir de prison. Amide El K est donc d’accord avec le parquet qui souhaite prolonger sa détention provisoire. En effet, il attend d’être jugé devant les assises pour assassinat et tentative d’assassinat. Mais sa détention devrait prendre fin le 14 septembre. Le parquet demande à ce qu’elle soit prolongée jusqu’à son procès. 
 
L’homme de 60 ans est en prison depuis trois ans. Les faits remontent à juillet 2017. Ces voisins de longue date connaissent des tensions au moment où la victime, Nicolas Virassamy, signe un bail commercial afin de louer le snack à Amide El K. Car ce dernier n’aurait pas payé son loyer. Le locataire accuse également Nicolas Virassamy de concurrence déloyale. En effet, Nicolas Virassamy exploite le local à côté du snack, en tant que bazardier. La tension monte…
 
Alors que le propriétaire du snack veut en finir avec Amide El K, ce dernier assure avoir fait des travaux à plusieurs milliers d’euros. Il « craquait », selon lui. C’est peu dire. Il se pointe un matin devant Nicolas Virassamy qui ouvre son commerce et lui tire dessus au niveau du torse, le blessant gravement. Il tire également sur l’employé présent ; ce dernier est touché au visage et au tronc. 
 
Amide El K appellera tout de suite la police. À l’arrivée des forces de l’ordre, il est encore armé mais les policiers parviennent à l’interpeller. Il est mis en examen pour double tentative d’assassinat. Mais quelques jours plus tard, la qualification change : assassinat et tentative d’assassinat. Nicolas Virassamy est décédé.

Devant la chambre d’instruction ce mardi, Amide El K ne nie pas les faits et ne refuse pas le maintien en détention demandé par l’avocate général. Une position qu’il garde depuis sa mise en examen. Il conteste néanmoins la préméditation. « Une valise se trouvait pourtant devant sa porte », rappelle l’avocate générale. 
 
La chambre d’instruction se prononcera sur sa détention provisoire. Son procès devant les assises est prévu les 5 et 6 novembre prochains. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Pierre : Il perd 20 euros et menace de mort sa copine avec une hachette

Un homme de 25 ans a été jugé en comparution immédiate par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur sa conjointe. Après avoir perdu 20 euros, il l’a accusée de lui avoir volé l’argent avant de la frapper et de la menacer avec une arme. Il a été condamné à 24 mois de prison, dont 14 mois avec sursis.