Revenir à la rubrique : National

Marseille : Une association refuse de porter la flamme olympique à cause de Coca Cola

L'association "Clean my Calanque", active dans le nettoyage et la protection de l'environnement dans la région de Marseille, a annoncé qu'elle refusera de porter la flamme olympique lors de son passage à Marseille le 8 mai, en préparation pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Cette décision est directement liée au rôle de Coca-Cola en tant que sponsor principal du relais de la flamme.

Ecrit par N.P. – le mardi 30 avril 2024 à 18H22

Éric Akopian, fondateur de l’association, a exprimé son mécontentement envers ce partenariat : « On ne va pas porter une flamme qui est payée par ceux qui nous font nous baisser pour ramasser les déchets« .

Depuis sa création en 2017, « Clean my Calanque » s’engage activement dans le nettoyage du littoral méditerranéen, notamment dans le parc national des Calanques, et mène des actions de sensibilisation à l’importance de préserver l’environnement.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, l’association a clarifié sa position, soulignant que son refus n’était pas un acte contre le sport ou les athlètes, mais une opposition aux implications environnementales des sponsors comme Coca-Cola. M. Akopian a décrit Coca-Cola comme l’une des entreprises « les plus polluantes au monde » et un grand producteur de déchets plastiques, des matériaux que son association retrouve régulièrement lors de ses activités de nettoyage.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
50 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouvelle-Calédonie : 76 barrages repris aux émeutiers par les gendarmes

L’opération visant à reprendre le contrôle de l’axe reliant Nouméa à l’aéroport de la Tontouta est un « succès » pour le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie. En tout, depuis le début des troubles, près de 240 personnes ont été interpellés par les forces de l’ordre.

Braquage à Paris : La bijouterie Harry Winston dévalisée

Une bijouterie de luxe parisienne a été braquée par une équipe armée ce samedi 18 mai, dérobant un butin encore indéterminé, mais qui pourrait être estimé à plusieurs millions d’euros. Les braqueurs n’ont fait aucun blessé avant de s’enfuir.

L’ancien ministre Damien Abad mis en examen pour tentative de viol

Damien Abad, ancien ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, a été mis en examen jeudi pour tentative de viol présumée remontant à 2010. La victime présumée accuse Damien Abad d’avoir tenté de la contraindre à une fellation lors d’une soirée qu’il organisait. Damien Abad nie ces accusations, invoquant son arthrogrypose, une condition qui, selon lui, rendrait impossible la commission de tels actes. Par ailleurs, il bénéficie du statut de témoin assisté pour les témoignages de deux autres femmes l’accusant de violences sexuelles.