Revenir à la rubrique : National

3e nuit de violences en Nouvelle Calédonie : TikTok interdit, magasins vidés et pillés…

Le bilan de cette troisième nuit de violences en Nouvelle-Calédonie a ce matin été dressé par le Haut Commissaire alors que l'état d'urgence a été décrété et le réseau social TikTok interdit par le Gouvernement.

Ecrit par N.P. – le jeudi 16 mai 2024 à 08H19
Capture d'écran Google Earth

Selon le Haut-Commissaire Louis le Franc, “ce qui a été détruit dans l’agglomération de Nouméa est considérable. Ce sont des centaines de millions d’euros de dégâts, des dizaines de milliards de francs pacifique de dégâts. »

Si la nuit dernière a été « un tout petit peu moins violente que la précédente », 5.000 émeutiers ont été dénombrés par les autorités sur trois communes du Caillou. Des supermarchés et distributeurs de billets ont été pillés, des supermarchés vidés et des habitations brulées, témoignent sur le terrain les journalistes Nouvelle-Calédonie la 1ère.

 

Lors de son point quotidien, le Haut-Commissaire est revenu sur l’identité des trois victimes civiles, en plus du gendarme tué d’une vingtaine d’années, touché à la tête. « Les trois personnes civiles décédées sont des mélanésiens ». Un homme de 36 ans de Kaméré, une jeune femme de 17 ans et un jeune homme de 20 ans, ont été tués à Ducos. « Les auteurs des crimes des quatre victimes décédées sont des assassins. Ce sont des particuliers qui ont fait usage d’armes. Le maintien de l’ordre, c’est une affaire de professionnels. C’est le travail des policiers et des gendarmes. »

Lors de cette conférence réalisée conjointement avec le gouvernement, Louis Le Franc a déclaré : »la CCAT est une organisation de voyous qui se livre à des actes de violences caractérisées avec la volonté de tuer des policiers, des gendarmes, des forces de l’ordre. Je différencie cette cellule de la CCAT par rapport aux formations politique du FLNKS qui a toute sa légitimité. Mais cette structure de la CCAT n’a plus lieu d’être. » Pour le Haut-Commissaire : »ceux qui sont à la tête de cette cellule sont tous responsables. Ils devront assumer devant la justice. » 

Le président Macron a décrété hier l’état d’urgence. Un Conseil de défense se tiendra ce jeudi. En attendant, l’interdiction du réseau social TikTok en Nouvelle-Calédonie a également été décrétée pour assurer la sécurité, a annoncé le Premier ministre Gabriel Attal. Une décision inédite, pointe Le Figaro.  L’Office des postes et des télécommunications de Nouvelle-Calédonie bloque les accès à l’application. Outre les fakes news, le gouvernement entend limiter la communication entre les différentes bandes mais aussi limiter les risque d’ingérence qui viendrait de la Chine ou l’Azerbaïdjan, indique le journal.

Sur la forme, cette interdiction, qui entre dans le cadre de l’état d’urgence, interrogent des juristes et avocats. La mesure semble réservée au cadre de la lutte contre le terrorisme.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
26 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Braquage à Paris : La bijouterie Harry Winston dévalisée

Une bijouterie de luxe parisienne a été braquée par une équipe armée ce samedi 18 mai, dérobant un butin encore indéterminé, mais qui pourrait être estimé à plusieurs millions d’euros. Les braqueurs n’ont fait aucun blessé avant de s’enfuir.

L’ancien ministre Damien Abad mis en examen pour tentative de viol

Damien Abad, ancien ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, a été mis en examen jeudi pour tentative de viol présumée remontant à 2010. La victime présumée accuse Damien Abad d’avoir tenté de la contraindre à une fellation lors d’une soirée qu’il organisait. Damien Abad nie ces accusations, invoquant son arthrogrypose, une condition qui, selon lui, rendrait impossible la commission de tels actes. Par ailleurs, il bénéficie du statut de témoin assisté pour les témoignages de deux autres femmes l’accusant de violences sexuelles.

Nouvelle-Calédonie : Du mieux, même si la situation demeure encore tendue

La situation en Nouvelle-Calédonie s’est légèrement apaisée dans la nuit de jeudi à vendredi, suite à l’instauration d’un état d’urgence, bien que l’agitation persiste dans certains secteurs de Nouméa, cinq jours après le début des émeutes provoquées par une réforme électorale controversée.
« Pour la première fois depuis lundi, nous observons une accalmie dans le grand Nouméa, malgré les incendies qui ont touché une école et deux entreprises » cette nuit encore, a exprimé le représentant de l’État dans cette collectivité du Pacifique Sud.

Rouen : Un Algérien sous OQTF tué par un policier après avoir tenté d’incendier une synagogue

Un ressortissant algérien qui était visé par un arrêté d’obligation de quitter le territoire français (OQTF) a été abattu par un policier qu’il menaçait avec un couteau et une barre de fer vendredi à Rouen. Peu de temps avant, il avait tenté de mettre le feu à une synagogue. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a immédiatement qualifié l’incident d’acte antisémite ciblant un lieu symbolique pour la République.