Revenir à la rubrique : National | Outremer

Nouvelle-Calédonie : Un gendarme de 22 ans tué par balle, l’état d’urgence décrété

La ministrée déléguée en charge des Outre-mer Marie Guévenoux a officialisé le décès d'un gendarme au cours des émeutes en Nouvelle-Calédonie. Dans un communiqué, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé qu'un décret proclamant l'état d'urgence sera présenté lors du conseil des ministres de ce mercredi après-midi. Le texte a été publié au Journal Officiel en fin de journée. Le dernier bilan des émeutes se monte désormais à trois morts.

Ecrit par N.P. – le mercredi 15 mai 2024 à 15H25

« Immense émotion alors qu’un gendarme de 22 ans vient de perdre la vie en Nouvelle-Calédonie. Toutes mes pensées vont à sa famille, ses camarades et ses proches. La Nation tout entière se tient à leurs côtés. Quand on s’attaque à un gendarme, c’est la République qui est visée. Les auteurs seront retrouvés et ils payeront pour ce crime », a posté ce mercredi après-midi sur son compte X la ministre déléguée chargée des Outre-mer Marie Guévenoux.

Plusieurs médias nationaux avaient auparavant indiqué qu’un gendarme avait été blessé par balle et que son pronostic vital était engagé.

Ces dernières heures, selon le dernier bilan fourni par l’Élysée, les manifestations ont causé quatre morts dans les rangs des opposants à la réforme constitutionnelle portée par Gérald Darmanin, des manifestants essentiellement kanak.

Ce mercredi, le quotidien Le Monde rapporte que le président Emmanuel Macron a convoqué un conseil de défense et de sécurité nationale. Alors que des vidéos d’un pillage d’une grande surface de Nouméa circulent sur les réseaux sociaux, toute la Nouvelle-Calédonie s’attend à basculer rapidement sous le régime d’état d’urgence.

Communiqué de l’Elysée :

Le président de la République Emmanuel Macron a demandé que le décret déclarant l’état d’urgence en Nouvelle-Calédonie soit mis à l’ordre du jour du conseil des ministres programmé ce mercredi 15 mai à 18h30 (heure Réunion).

 

L’état d’urgence a été déclaré sur l’ensemble du territoire de la Nouvelle-Calédonie ce mercredi à partir de 20 heures (heure de Paris).

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
54 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron est arrivé à Nouméa

Le chef de l’Etat fait une visite éclair de quelques heures sur l’archipel pour tenter d’apaiser les tensions et trouver une sortie de crise. Emmanuel Macron veut installer sa mission de dialogue et aborder la reconstruction de la Nouvelle-Calédonie, dont l’économie est à l’arrêt depuis le début du mouvement.

Nouvelle-Calédonie : 76 barrages repris aux émeutiers par les gendarmes

L’opération visant à reprendre le contrôle de l’axe reliant Nouméa à l’aéroport de la Tontouta est un « succès » pour le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie. En tout, depuis le début des troubles, près de 240 personnes ont été interpellés par les forces de l’ordre.