Revenir à la rubrique : Politique

Manuel Valls : « Il faut faire confiance aux entrepreneurs »

Lors de son déplacement dans la commune socialiste de Saint-Joseph ce jeudi après-midi, le Premier ministre a mis l’accent sur l’emploi local. Manuel Valls a salué le rôle des entreprises réunionnaises dans la bataille contre le chômage. « Sans les entreprises, il n’y a pas de création de richesse. (…) Bien sûr, il faut des règles (…) mais […]

Ecrit par LG sur place – le jeudi 11 juin 2015 à 16H22

Lors de son déplacement dans la commune socialiste de Saint-Joseph ce jeudi après-midi, le Premier ministre a mis l’accent sur l’emploi local.

Manuel Valls a salué le rôle des entreprises réunionnaises dans la bataille contre le chômage. « Sans les entreprises, il n’y a pas de création de richesse. (…) Bien sûr, il faut des règles (…) mais il faut faire confiance aux entrepreneurs« , a indiqué le Premier ministre. 

A ses côtés, Patrick Lebreton s’est félicité du « bon signal envoyé par les entreprises » ayant adhéré à la [charte pour l’emploi local]urlblank:http://www.zinfos974.com/St-Joseph-Une-charte-pour-favoriser-l-emploi-local-presentee-a-M-Valls_a86161.html . Le député-maire socialiste avait été missionné il y a plus de deux ans par le gouvernement pour produire un rapport sur la régionalisation de l’emploi. Un clin d’oeil de l’ancien ministre de l’Intérieur a été envoyé à l’actuel directeur départementale de la sécurité publique (Jean-François Lebon) pour lequel Patrick Lebreton avait poussé la nomination. « Je suis très fier que le DDSP soit Réunionnais », a-t-il dit.

Toujours sur la thématique du « chômage massif » qui touche particulièrement les jeunes, le chef du gouvernement a également annoncé la publication prochaine d’une ordonnance (après habilitation du gouvernement, ndlr) « qui permettra aux acheteurs publics (communes et collectivités, ndlr) de privilégier les entreprises qui favorisent l’emploi des jeunes »

10.000 contrats aidés supplémentaires

Le Premier ministre juge « insupportable le chômage de masse qui frappe 30% de la population, surtout les jeunes« . Et d’ajouter : « Au-delà, il y a de vraies réussites comme la volonté affirmée des chefs d’entreprise de s’impliquer« .

Manuel Valls a par ailleurs confirmé la mise en place de 10.000 contrats aidés supplémentaires pour le second semestre 2015, ce qui porte à 50.000 l’enveloppe d’emplois aidés alloués à La Réunion. Afin de faire taire les critiques qui entourent ce type de contrats qui ne sont pas considérés par certains comme de vrais emplois, Manuel Valls a commenté : « Je n’oppose pas les contrats aidés aux autres (emplois, ndlr)« . 

En s’engageant pour l’emploi, le Premier ministre a souhaité délivrer « un message d’espérance« aux côtés des Réunionnais. « C’est l’obligation que nous avons vis-à-vis de la jeunesse réunionnaise« , a-t-il ajouté.

 

Manuel Valls :

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Édouard Philippe : « L’école est la priorité numéro 1 »

Pour sa deuxième journée sur l’île, Édouard Philippe s’est rendu dans le Sud pour y rencontrer les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Dans la capitale du Sud, l’ex-Premier ministre a pu découvrir le projet Cayenne mené par l’ADAPEI et sa mission envers les jeunes porteurs de handicap.

Edouard Philippe affûte sa droite et sa gauche pour 2027

Le combat politique pour 2027 s’ouvre déjà sans le dire. L’ancien Premier ministre Edouard Philippe poursuit son tour de France des régions en tant que président de son parti Horizons. Depuis ce mardi, il part à la rencontre des élus et acteurs socio-économiques réunionnais pour se faire un aperçu des réalités locales, lui qui n’avait pas eu l’occasion d’effectuer un déplacement lorsqu’il était locataire de Matignon. Ce mercredi matin à Montgaillard Saint-Denis et aux côtés de l’adjointe Brigitte Adame et du coach Didier Wullschleger, le maire du Havre a enfilé les gants de boxe au moment de découvrir le travail mené en faveur des jeunes de l’association EPA (Ecoute-moi, Protège-moi, Aide-Moi). Sur des images de Pierre Marchal de l’agence Anakaopress.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial