Revenir à la rubrique : Faits divers

Les Salaisons de Bourbon mises en demeure

Les Salaisons de Bourbon ont été mises en demeure par la préfecture pour ses installations implantées dans la ZI 3 de St-Pierre. Lors d’une inspection, les autorités ont constaté des manquements dont l’absence de nettoyage et désinfection des tours aéro-réfrigérées.

Ecrit par zinfos974 – le mardi 03 novembre 2020 à 15H03

De la charcuterie, des plats préparés mais aussi des produits de la mer, les Salaisons de Bourbon, charcutier traiteur depuis 1973, ont reçu la visite le 15 septembre dernier d’inspecteurs de la DAAF. Ces derniers ont relevé des manquements sur les installations de préparation et conservation de denrée d’origine animale, situées dans la ZI 3 de St-Pierre.

Ainsi ont été constatés: « l’absence de vidange, nettoyage et désinfection de trois tours aéro-réfrigérées » mais aussi le non-respect des limites d’émission des eaux résiduaires en sortie de l’usine avant raccordement à la station d’épuration. Le charcutier traiteur stocke également des quantités d’effluents supérieures à celles autorisées. Les émissions sonores de l’installation ne sont par ailleurs pas conformes aux valeurs admissibles. Des « atteintes à la commodité du voisinage, la santé et la protection de la nature et l’environnement« , pointe la préfecture. 

Les Salaisons de Bourbon ont entre 4 et 11 mois pour procéder aux exigences de sécurité et ainsi respecter les limites des effluents traités, mettre en place un sytème de rétention ou encore respecter les valeurs de bruit limites. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Trois ans ferme pour le gramoun qui a agressé sexuellement sa petite fille

Un sexagénaire était jugé vendredi dernier en comparution immédiate pour l’agression sexuelle de sa petite fille. Depuis deux ans, ses gestes devenaient de plus en plus insistants envers l’enfant, qui a montré une force de caractère exceptionnel. Le tribunal l’a condamné à quatre ans de prison, dont trois ans ferme.

La descente aux enfers cachait en réalité un manipulateur violent

Avec son 3e procès en 10 mois, le masque est définitivement tombé pour un trentenaire jugé de nouveau pour des menaces de mort sur la mère de son enfant. Derrière l’image de l’homme détruit par les coups de la vie, c’est surtout un homme violent et égocentré qui était jugé par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Cette fois, les magistrats ne lui ont plus accordé de chance et il est parti derrière les barreaux pour deux ans.

Saint-Leu : Le père de famille absent à son procès, mais bien présent dans la terreur

Un quadragénaire était jugé ce jeudi par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour avoir fait vivre un cauchemar à la mère de son fils et à sa famille. En plus des violences et des menaces de mort, il est soupçonné d’avoir dégradé plusieurs véhicules. Faute de preuves matérielles pour ces derniers faits, le tribunal a préféré aller au-delà des réquisitions sur le reste afin d’assurer la paix aux victimes.