Revenir à la rubrique : Economie

Les finances publiques à la chasse aux fonctionnaires retraités fraudeurs

La direction des finances publiques a annoncé hier un renforcement des contrôles sur les 27.000 retraités de la fonction publique qui bénéficient de l’ITR (indemnisation temporaire de retraité), dite « prime de vie chère ». L’objectif est de mettre la main sur les fonctionnaires retraités qui perçoivent indûment cette majoration, fixée à 35% de salaire brut et […]

Ecrit par . – le samedi 07 février 2015 à 09H36

La direction des finances publiques a annoncé hier un renforcement des contrôles sur les 27.000 retraités de la fonction publique qui bénéficient de l’ITR (indemnisation temporaire de retraité), dite « prime de vie chère ».

L’objectif est de mettre la main sur les fonctionnaires retraités qui perçoivent indûment cette majoration, fixée à 35% de salaire brut et qui représente un budget de 150 millions d’euros par an. 

La chasse aux fraudeurs s’explique aussi par le contexte économique budgétaire difficile. Depuis 2009, les conditions pour avoir droit à la prime de vie sont d’ailleurs plus strictes. Un agent de la fonction publique doit en effet justifier de 15 années de service à la Réunion, être retraité depuis moins de 5 ans et bénéficier d’une retraite à taux plein pour en bénéficier.

Par ailleurs, le fonctionnaire  n’a pas le droit de s’absenter de l’île plus de 90 jours par an sans le déclarer. Le cas échéant, il devra rembourser une partie de la prime. Prime qui pourra également être retirée définitivement en cas de fraude. 

En 2014, 400 contrôles ont permis de récupérer 76.000€ de prestations indues. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Salon VivaTech : « La Réunion a sa place dans cet écosystème »

Hanifah Locate, directrice de la recherche et de l’innovation à la Région Réunion, s’est rendue au salon VivaTech à Paris. Elle accompagne une dizaine de start-ups qui sont venues présenter leurs produits et affirmer la volonté régionale d’être un futur hub pour l’innovation.

[Communiqué] Prix à la consommation à La Réunion : +0,2 % en avril 2024 et +3,6 % sur un an

En avril 2024, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,2 % à La Réunion après une hausse de 0,6 % en mars. Les prix de l’alimentation et de l’énergie reculent après plusieurs mois de hausse. Les prix des produits manufacturés continuent
d’augmenter et ceux des services repartent à la hausse.
Sur un an, l’inflation ralentit en avril (+3,6 %), comparativement au trois premiers mois de l’année durant lesquels l’inflation annuelle était égale ou légèrement supérieure à 4 %. L’indice des prix à la consommation augmente davantage à La Réunion qu’au niveau national (+2,2 %).