Revenir à la rubrique : Politique

« Les déclarations ahurissantes de Marie-Luce Penchard… »

Les questions orales au gouvernement ont été animées hier dans les rangs de l'Assemblée nationale. A cette occasion, plusieurs députés du Parti socialiste s'en sont pris à la politique menée par la majorité présidentielle. Parmi eux, Patrick Lebreton a vivement critiqué l'action de Marie-Luce Penchard tout en la considérant comme la "pire avocate de l'Outre-mer au gouvernement".

Ecrit par Ludovic Robert – le jeudi 07 octobre 2010 à 09H45

L’atmosphère était électrique ce mercredi dans l’hémicycle du Palais Bourbon. Il faut dire que depuis quelques semaines, la réforme des retraites mobilise dans la rue comme dans les rangs des parlementaires de l’opposition. Pourtant, hier, c’est l’ensemble de la politique menée par le gouvernement en Outrer-mer qui a occasionné plusieurs tribunes. Budget 2011 pour l’Outre-mer et investissements, le député-maire de Saint-Joseph a vivement critiqué les actions du gouvernement en direction des DOM.

« L’Outre-mer n’a jamais été aussi mal traité…« 

Premier membre du gouvernement à être visé par le parlementaire réunionnais, le ministre en charge du budget sur la question des « conséquences du budget 2011 concernant l’Outre-mer« . Selon Patrick Lebreton, les promesses mises sur la table le 8 septembre dernier par François Baroin n’ont pas été respectées. Ce dernier ayant indiqué qu’il n’impacterait pas les « mesures de soutien à l’investissement en Outre-mer« . Dès lors, l’élu du Sud de la Réunion estime que « le gouvernement (s’apprêterait à) détourner au moins 330 millions d’investissement par an loin de nos entreprises« , avant d’ajouter que « cet abandon des entreprises ultramarines aura pour effet immédiat de ralentir brutalement une activité économique déjà exsangue« , évoquant par là les activités du secteur du BTP.

Le député de la 4ème circonscription dénonce ainsi « l’abandon total de 2 millions de français d’Outrer-mer par le gouvernement« . Remonté contre la gouvernance du chef de l’Etat, à l’image de son parti à la rose au poing, Patrick Lebreton n’hésite pas à affirmer que « l‘Outre-mer n’a jamais été aussi mal traité » que sous Nicolas Sarkozy. Ceci étant, le président de la République n’est pas le seul à avoir été visé par les critiques de l’opposition parlementaire puisque la ministre de l’Outrer-mer en a également fait les frais : « Marie-Luce Penchard est la pire avocate de l’Outre-mer au gouvernement, malgré l’espoir que la nomination d’une ultramarine à ce poste pouvait susciter« , expliquait l’élu ce mercredi après avoir condamné des déclarations jugées « ahurissantes » de la part de la ministre guadeloupéenne.

« Si la situation économique dans laquelle la droite a mis la France depuis 2002 impose des mesures drastiques, il est scandaleux de faire payer d’abord à l’Outre-mer, donc aux plus faibles, la facture d’une gestion calamiteuse« , poursuit le député-maire. Et de conclure qu’il est particulièrement « cynique qu’une ultramarine se charge de la liquidation économique et sociale de l’Outre-mer« . Pas sûr que la ministre de la rue Oudinot apprécie…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Succession de TAK : Patrice Thien Ah Koon reprend la mairie, Jacquet Hoarau la CASUD

Passé le choc et après avoir caressé l’espoir de porter l’écharpe tricolore avec glands à franges d’or, les membres de la majorité municipale sont en grande partie finalement rentrés dans le rang hier à l’issue d’une réunion. Le fils du maire reprend les rênes de la ville tandis que son fidèle bras droit la CASUD. C’est en tout cas le scénario privilégié sauf “coup de Trafalgar”.

Sylvie Gustave Dit Duflo, candidate sur la liste de Valérie Hayer : « Travailler de manière transversale pour défendre les spécificités de chaque territoire »

Sylvie Gustave Dit Duflo, vice-présidente de la région Guadeloupe et présidente du conseil d’administration de l’Office français de la biodiversité, est en visite à La Réunion en tant que candidate sur la liste « Besoin d’Europe » conduite par Valérie Hayer, dans le cadre des élections européennes. Elle nous explique les actions menées par son groupe et les enjeux pour les territoires ultramarins.

Bouteille de gaz à 15 euros : La Région va prolonger le dispositif jusqu’à la fin de l’année

Les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi une enveloppe supplémentaire de 1,5 million d’euros afin de garantir le dispositif de plafonnement du prix la bonbonne de gaz à 15 euros jusqu’au mois prochain. Si Huguette Bello appelle les pétroliers à une participation à cet effort de solidarité, la présidente de la Région va proposer le vote d’un budget supplémentaire afin de garantir le dispositif jusqu’à fin 2024.