Revenir à la rubrique : Communiqué

L’enseignement professionnel maritime fait aussi sa rentrée

Communiqué de la préfecture :

Ecrit par N.P – le jeudi 25 août 2022 à 09H49

Mardi 16 août à La Réunion et mercredi 24 août à Mayotte, les élèves de l’enseignement professionnel maritime ont également fait leur rentrée. Ce sont ainsi 139 jeunes qui ont embarqué pour rejoindre leurs classes au sein d’un cursus les destinant aux métiers de marins.

Trois établissements proposant des formations initiales maritimes

Dans le bassin sud océan Indien, trois établissements proposent des formations maritimes agréées par l’État dans le cadre de la formation initiale :
 

Elle dispose de trois classes conduisant au baccalauréat professionnel maritime polyvalent pont-machine ;
 

Il dispose de deux classes pour le CAP maritime ;
 

Elle dispose également de deux classes pour le CAP maritime.

Les classes qui comptent de 16 à 25 élèves permettent un apprentissage de qualité et en grande proximité avec les équipes pédagogiques. Les élèves bénéficient d’un temps important de formation technique en ateliers (mécanique, électricité, simulateur de navigation…) ou lors de stages pratiques (lutte contre l’incendie, embarcations de sauvetage, communications radio, formation médicale…).

Leur formation professionnelle comporte également des périodes essentielles de stages à bord de navires ou dans des structures maritimes à terre. Enfin, le temps de la formation permet aussi la découverte ou la pratique d’activités nautiques (voile, plongée…).

Les élèves sont originaires de l’ensemble du territoire réunionnais et mahorais. L’internat de l’EAMR permet notamment d’accueillir 30 jeunes venant des différentes microrégions de l’île et notamment des hauts de La Réunion. Le lycée Lépervanche dispose également d’un internat.

Des métiers divers et une progression tout au long de la vie

L’enseignement professionnel maritime conduit principalement aux métiers de marins du commerce, de la pêche et de la plaisance professionnelle en permettant aux jeunes de disposer, dès la sortie de leur CAP ou de leur Bac Pro, d’une qualification leur permettant d’embarquer comme matelot, mécanicien, second capitaine, patron de pêche… Les compétences acquises peuvent également leur permettre de s’orienter vers la Marine nationale ou dans des emplois à terre dans les entreprises maritimes (mécanicien naval, frigoriste…).

Une poursuite d’étude est aussi envisageable à La Réunion, du CAP vers le Bac Pro maritime ou dans des secteurs connexes comme la maintenance nautique ou dans l’enseignement maritime supérieur en métropole : en BTS ou à l’école nationale supérieur maritime (ENSM) sur des cursus d’ingénieur ou d’officier.

Le secteur maritime promeut également des développements de carrière via la formation continue. Les marins reviennent ainsi régulièrement fréquenter les bancs des centres de formation à La Réunion et Mayotte, pour maintenir leurs compétences grâce aux formations de revalidation et recyclage des titres, acquérir de nouvelles compétences techniques et accéder à des fonctions d’encadrement ou de commandement sur des navires plus importants.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Attaque de chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé : Des cages de captures disposées sur le site

Alors qu’une nouvelle personne a été mordue par des chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé, la CIVIS indique avoir mis en place un dispositif pour « sécuriser le lieu ». Depuis la première attaque au début du mois, 12 chiens ont été capturés par les agents de la fourrière.
Rappelons que La Réunion totalise à elle seule 20% des euthanasies pratiquées au niveau national, preuve s’il en est de l’urgence de modifier les comportements. De leur côté, les associations ne cessent de prôner la stérilisation et d’appeler à la responsabilité des propriétaires pour espérer endiguer le fléau.

Commémoration du 14 juillet au Port

En ce 14 juillet 2024, un dépôt de gerbes a eu lieu au monument aux morts par le maire Olivier Hoarau et le président des anciens combattants, Salim Youssouf. Des représentants d’anciens combattants et de divers corps constitués, des élus de la Ville, de la classe défense du lycée Jean Hinglo et les membres du Conseil Municipal des Enfants ont assisté à cette cérémonie qui commémore la prise de la Bastille en 1789.