Revenir à la rubrique : Faits divers

L’ancienne directrice du CCAS de l’Étang-Salé devant le tribunal administratif

L’ancienne directrice du centre communal d’action sociale de l’Étang-Salé, Mireille Malet, sera devant le tribunal administratif de Saint-Denis ce mercredi.   Elle avait porté plainte contre le maire de l’Étang-Salé, Jean-Claude Lacouture, en août 2017. Elle avait expliqué comment elle a été, selon ses dires, mise au placard à partir de septembre 2015. Entrée comme […]

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 29 mai 2019 à 06H59

L’ancienne directrice du centre communal d’action sociale de l’Étang-Salé, Mireille Malet, sera devant le tribunal administratif de Saint-Denis ce mercredi.
 
Elle avait porté plainte contre le maire de l’Étang-Salé, Jean-Claude Lacouture, en août 2017. Elle avait expliqué comment elle a été, selon ses dires, mise au placard à partir de septembre 2015.

Entrée comme chargée d’administration au CCAS, elle est très vite promue directrice de l’organisme à vocation sociale dont le président n’est autre que le maire. La rupture de confiance intervient à compter de septembre 2015, suite à un différend opposant Mireille Malet à l’un des cadres de la structure. Pensant obtenir le soutien de Jean-Claude Lacouture, elle constate au contraire que le maire aurait ordonné d’entendre les autres employés du CCAS pour savoir s’ils avaient des choses à lui reprocher. La quinquagénaire est par la suite devenue chargée de mission.

Plusieurs autres indices font dire à l’ex-directrice qu’elle n’est plus la bienvenue dans son propre service. Jean-Claude Lacouture a donc été jugé devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre le mois dernier et [condamné à trois mois de prison avec sursis ainsi que 5000 euros d’amende pour harcèlement moral]urlblank:https://www.zinfos974.com/6-mois-de-prison-avec-sursis-requis-a-l-encontre-de-Jean-Claude-Lacouture_a138885.html .
 
Ce sera aujourd’hui au tour du tribunal administratif de statuer sur le retrait des fonctions de Mireille Malet, et la nomination de Patrice Savigny en tant que directeur du CCAS par intérim.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.

Il tente de tuer son fils de trois ans : L’accusé aura-t-il droit à un procès ?

Un homme de 37 ans, accusé de tentative de meurtre sur son fils de trois ans, a comparu devant les magistrats de la chambre de l’instruction, les experts-psychiatres ayant conclu à une abolition de son discernement au moment des faits en raison de troubles psychotiques sévères. La représentante de la société a proposé à la cour de constater son irresponsabilité pénale et une interdiction de contact avec l’enfant jusqu’à sa majorité.