Revenir à la rubrique : Politique

La Réunion bénéficiera de plus de 1,4 milliard de crédits européens pour la période 2021-2027

La présidente de Région, Huguette Bello, a installé ce mardi - en présence des représentants du Département, de la préfecture de La Réunion ainsi que de la Commission européenne - le nouveau comité national de suivi du Programme national du Fonds social européen (FSE). C'est plus de 1,4 milliard d'euros que percevra La Réunion au titre des financements européens pour la période 2021-2027.

Ecrit par SI – le mercredi 14 décembre 2022 à 09H22

Pour rappel, le FSE, devenu FSE+, est le principal instrument européen d’investissement dans le capital humain. Cette instance regroupe des représentants des services de l’État, du conseil régional, du conseil départemental ainsi que des gestionnaires des Plans locaux pluriannuels pour l’insertion et l’emploi.

Le FSE vise à améliorer les perspectives professionnelles de l’ensemble des citoyens européens, notamment ceux en situation de précarité ou d’exclusion. Il comporte également un volet d’accompagnement contre le décrochage scolaire en aiguillant les jeunes dans leur recherche d’emploi.

Les principaux choix stratégiques FEDER FSE + 21-27

Le comité de suivi réuni ce jour au Moca a donné les grandes lignes de la programmation 2021-2027 dont la première sera dédiée au développement de la recherche et de l’innovation, tout en soutenant un nouveau modèle de développement basé autour des TPE-PME. Afin de garantir leur croissance et leur compétitivité, plus de 430,8 millions d’euros seront mis sur la table tandis que 130,4 millions d’euros supplémentaires seront apportés pour faciliter leur usage des technologies de pointes ou de R/D.

Deuxième enjeu de l’Objectif stratégique (OS) de cette programmation 2021-2027, la préservation de la richesse du territoire et le développement de la mobilité urbaine durable. Le programme y consacre 35% des moyens communautaires contre une obligation réglementaire de 30%. Pour le premier, cela passera par la décarbonation en favorisant par exemple les mesures en matière d’efficacité énergétique (79,4 millions d’euros), le développement des énergies provenant de sources renouvelables (65,7 millions d’euros) ou avec des mesures favorisant l’adaptation du changement climatique (101,7 millions d’euros), une gestion plus durable de la ressource en eau (124,7 millions d’euros). Concernant la mobilité, ce seront plus de 193 millions d’euros de crédits européens qui vont permettre à la collectivité régionale de poursuivre sa politique de mobilité douce, le tout dans la poursuite du développement des infrastructures portuaires et aéroportuaires (30,6 millions d’euros pour le premier et 17,4 millions d’euros pour le grand port maritime).

Enfin, le dernier volet sera dédié à l’éducation et à la santé via l’adaptation des infrastructures aux enjeux démographiques de notre île, sans oublier le soutien des aménagements culturels et touristiques à vocation économique. Cheffe de file de la formation professionnelle, la Région bénéficiera de près de 137,3 millions d’euros de crédits européens pour améliorer l’accès à des services de qualité et inclusifs aussi bien dans la formation que dans l’éducation. De plus, et afin de garantir l’accès aux soins de santé, plus de 38 millions d’euros seront alloués au développement des infrastructures dédiées, y compris les points de santé primaire. Enfin, plus de 69 millions d’euros seront investis pour renforcer le rôle de la culture et du tourisme dans le développement économique, l’inclusion et l’innovation sociale.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

2ème circonscription : Jean-Yves Morel fait le plein de soutiens

Jean-Yves Morel, qui est candidat dans la 2ème circonscription (Le Port 1 et 2, La Possession, St-Paul ,2 et 3), poursuit sa campagne en vue de l’élection législative des dimanches 30 juin et 7 juillet. Hier soir, il tenait meeting à l’Étang St-Paul devant quelques 400 sympathisants.

Législatives : Candidat dans la 6e, Mario Lechat souhaite la suppression de l’octroi de mer et du droit du sol

Mario Lechat se lance dans la course aux Législatives. Candidat dans la 6e circonscription sous l’étiquette divers-droite, mais bénéficiant du soutien du sénateur de la majorité présidentielle Stéphane Fouassin et de la municipalité sainte-marienne, le vice-président de la Cinor compte bien tirer son épingle du jeu avec sa suppléante, Angélique Moutoussamy. Il souhaite notamment la suppression de l’octroi de mer et du droit du sol.

Jean-Luc Mélenchon propose Younous Omarjee comme Premier ministre

Le fondateur de La France Insoumise fait le tour des plateaux durant cette dernière semaine de campagne des élections législatives. Le Nouveau Front populaire envisage d’obtenir la majorité à l’Assemblée nationale et donc de prendre la tête du gouvernement. Et si c’est le cas, Jean-Luc Mélenchon a plusieurs noms en tête, comme le député européen réunionnais, Younous Omarjee.