Revenir à la rubrique : Politique

Johnny Payet sur l’esclavage : « Ne pas mettre la faute du passé sur les politiques d’aujourd’hui »

"On ne doit plus parler d'esclavage". Ce sont les propos de Johnny Payet, invité ce mardi de la matinale de nos confrères de Réunion La 1ère, en réponse aux interrogations d'un auditeur qui l'avait interpellé sur la non-reconnaissance par le RN de l'esclavage comme crime contre l'humanité au Parlement européen.

Ecrit par S.I. – le mardi 18 juin 2024 à 15H30
Photo d'archives

Pour se justifier, Johnny Payet avait déclaré sur les ondes de Réunion La 1ère« qu’on ne pouvait pas aujourd’hui mettre la faute du passé sur les politiques d’aujourd’hui », ajoutant au passage que l’esclavage « a existé dans tous les pays ».

Repris par le présentateur sur les cérémonies du 20 décembre à La Réunion, le maire de la Plaine-des-Palmistes avait indiqué qu’il ne fêtait pas le 20 décembre « à titre personnel », estimant que « nous devons regarder devant nous ». « C’était une façon de vivre avant, il y a des années et des années. Et il faut le mettre sur le côté, c’est terminé. On doit avancer et ne plus regarder dans le rétroviseur », poursuit le secrétaire départemental du RN.

Joint par notre rédaction, le patron du RN local assume ses propos et fait appel « à la liberté de penser ». « Je n’ai pas dit que j’étais contre quoi que ce soit, mais que je ne fêtais pas le 20 décembre à titre personnel. J’ai parlé au nom de Johnny Payet, pas au nom du Rassemblement national. Quand on dit que l’on commémore l’esclavage, c’est toujours pour dire ‘attention vous étiez des descendants d’esclaves’. Moi je ne le fête pas, je ne suis pas un esclave », tient-il à clarifier.

Il conclut : « La personne qui veut fêter fête, on est dans un pays libre. J’espère de tout cœur que les gens comprennent notre liberté de penser. On ne peut pas parler de racisme sur ces choses-là ».

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
52 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Cirest veut conserver le statut de SPL pour Estival

Le conseil communautaire de la Cirest devra statuer ce soir sur la proposition du président Patrice Selly de résilier l’actuel contrat de délégation de service public avec la SPL Estival, en redressement judiciaire depuis presque un an. Mais la Cirest entend bien conserver le statut décrié de société publique locale (SPL) pour sa société de transport.

[Communiqué] « Le Président dévoile sa vraie nature »

Perceval Gaillard réagit à la prise de parole du président de la République hier. Si Emmanuel Macron a affirmé qu’ « aucun parti ne peut appliquer son programme, ni le NFP, ni la majorité présidentielle, ni la droite républicaine », pour le député Insoumis, « le Président dévoile sa vraie nature et celle du régime : une monarchie présidentielle ». Son communiqué :

[Communiqué] Le PLR affiche son soutien : « Lucie Castets doit être notre nouvelle Première ministre »

Le PLR d’Huguette Bello, alors pressentie comme première ministre d’un gouvernement NPF, a rapidement réagi à la proposition d’installer Lucie Castets à Matignon. Une décision que le PLR salue d’autant que la prise de parole du président de la République a inquiété. « Le PLR s’indigne face à ce déni de démocratie et à ce mépris du Président de la République qui refuse de reconnaître le résultat des élections législatives, faisant ainsi violence au peuple souverain ». Le communiqué du PLR :