Revenir à la rubrique : Communiqué

FO : « + 3.5 % d’augmentation : La ‘po patat’ pour les fonctionnaires ! »

Force Ouvrière regrette les annonces du gouvernement sur l’augmentation des salaires des fonctionnaires. Le syndicat estime que cette augmentation ne comble pas l’écart avec l’inflation et affirme que depuis l’an 2000, c’est 25% de pouvoir d’achat que les fonctionnaires ont perdu.

Ecrit par 1776023 – le mardi 05 juillet 2022 à 15H26

Le communiqué :
 
Le bureau de la Fédération générale des Fonctionnaires de l’État FORCE OUVRIÈRE de La Réunion (FGF-FO) réuni le mardi 5 juillet a fait le point sur les propositions salariales du gouvernement de + 3.5 % d’augmentation des salaires dès ce 1er juillet. 
 
Au moment où l’Insee prévoit une inflation de + 7% au mois de septembre, où les prix des carburants, des services et des produits de la vie courante flambent, on est bien loin du compte ! 
 
Les agents publics devraient donc se résigner à subir l’inflation et donc à perdre de l’argent ? 
 
Les services publics ne sont pas une charge, mais font partie de la république sociale avec ses fonctionnaires qui assurent quotidiennement et notamment pendant la crise sanitaire, un service public à tous les citoyens notamment les plus fragiles et quelques soit leur condition. 

 

Pour la FGF-FO, il y a urgence à ce que les fonctionnaires ne soient pas la catégorie de salariés à être sacrifiés au nom de la guerre ! 
Pour la FGF-FO, le gouvernement doit revoir à la hausse cette « augmentation » du point d’indice qui reste en dessous du montant de l’inflation ! 
 
Alors que les choix gouvernementaux de simplement relever l’indice minimum de traitement ont entraîné un tassement de la grille indiciaire sans précédent, 

 

La FGF FO réitère ses revendications : 
Revalorisation du point d’indice et rattrapage des pertes du pouvoir d’achat subies depuis 2000, à savoir 25 % ; 

Amélioration conséquente de la grille indiciaire pour redonner de l’attractivité à l’emploi public et du 
sens au principe de carrière ; 

Révision et revalorisation des barèmes et indemnités en matière de logement ; 

Généralisation de l’indemnité repas, et des nuitées et frais kilométriques. 


Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Rapport 2023 sur les délais de paiement dans les DCOM de la zone euro

Le rapport 2023 de l’IEDOM révèle que les délais de paiement interentreprises dans les DCOM de la zone euro continuent de diminuer, se rapprochant des délais nationaux, malgré des défis persistants dans la construction et le secteur public. Les disparités géographiques demeurent importantes, avec des délais particulièrement élevés en Guyane et à Mayotte.