Revenir à la rubrique : Océan Indien

Dubaï revendique les lingots d’or saisis en Afrique du Sud en provenance de Madagascar

Le propriétaire de cette marchandise d'une valeur de 3,3 millions d'euros s'est fait connaître. Mais les "porteurs de valises" doivent encore être jugés devant un tribunal à Madagascar à la mi-février.

Ecrit par LG – le dimanche 07 février 2021 à 08H50

A qui appartenait [l’or intercepté par les autorités sud-africaines le 31 décembre à Johannesburg]urlblank:https://www.zinfos974.com/Afrique-du-Sud-735-kg-d-or-saisi-probablement-venu-de-Madagascar_a164972.html  et arrivé par un vol privé ?

Le ministère des Affaires étrangères malgaches, pays d’où provenaient les 73,5 kilos d’or, dévoile qu’une société installée à Dubaï revendique les précieux métaux. Par ailleurs, les trois Malgaches arrêtées avec la cargaison seraient tout simplement ses employés.

Selon le communiqué du ministère, la certification de l’appartenance de la marchandise saisie est en cours avant une éventuelle remise des métaux à leur propriétaire. 

Des autorités complices à Madagascar ?

La société qui revendique la précieuse marchandise aurait par ailleurs déposé une plainte contre la police sud-africaine auprès de la Cour suprême d’Afrique du Sud pour dénoncer la détention des trois hommes et la saisie des marchandises. Une saisie et une arrestation qu’elle qualifie d’actes illégaux.

Le ministère des Affaires étrangères malgache précise dans son communiqué que ce rebondissement serait à l’origine du renvoi du procès des trois individus au 19 février.

Un nouvel élément troublant a été découvert par France 24 en milieu de semaine. Les autorités malgaches ont délivré toutes les autorisations nécessaires aux passagers de ce vol privé pour quitter la Grande île selon des documents auxquels France 24 a eu accès. Des pièces douanières qui viennent contredire la version officielle selon laquelle le vol n’avait pas eu d’autorisation. 

Face à ces révélations, écrit Madagascar Tribune, la gendarmerie nationale et la douane affirment avoir pris les mesures nécessaires concernant les agissements de leurs agents respectifs concernés dans cette affaire.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un séisme de magnitude 5 sur l’échelle de Richter à environ 200 km de Rodrigues

Un séisme s’est produit ce lundi matin peu avant 8 heures (heure de La Réunion) au large de Rodrigues. L’épicentre se situe à 208 kilomètres à l’Est-Nord-Est de Port Mathurin, capitale, et à 10 kilomètres de profondeur. Le tremblement de terre a été mesuré à 5 sur l’échelle de Richter. La secousse a été ressentie sur l’île, selon Défi Media. Aucune alerte n’est pour l’instant en cours.

Avoir des relations commerciales avec l’Inde, c’est possible selon le Gopio

Actuellement en visite dans l’île pour animer des conférences sur l’Inde, le président de Gopio France, Rajaram Munuswamy, s’attache dans ses missions à Paris à fluidifier les relations commerciales entre entreprises indiennes et françaises. Ce jeudi 6 juin à 17h30, il donnera une conférence à Saint-Denis autour de l’économie indienne dans le cadre d’une expérimentation en cours menée par la CCIR en partenariat avec la Chambre de commerce de Chennai.