Revenir à la rubrique : Politique

Crise requin: Tous les acteurs réunis autour d’une même table

La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, est précisément venue à la Réunion pour évoquer la crise « requin ». Depuis 8h45 environ, une table ronde a débuté avec les principaux acteurs concernés par cette problématique. Représentant d’hôtels et activités de loisirs, d’associations, de la réserve marine, représentant de la mairie de Saint-Paul, du TCO, de la Région, […]

Ecrit par – le vendredi 24 avril 2015 à 09H38

La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, est précisément venue à la Réunion pour évoquer la crise « requin ». Depuis 8h45 environ, une table ronde a débuté avec les principaux acteurs concernés par cette problématique.

Représentant d’hôtels et activités de loisirs, d’associations, de la réserve marine, représentant de la mairie de Saint-Paul, du TCO, de la Région, scientifique, représentant de l’IRT et le père d’Elio, dernière victime d’une attaque mortelle de squale, Giovanni Canestri, entourent la ministre et le Préfet.

A l’extérieur de la sous-Préfecture de Saint-Paul, quelques manifestants se sont installés derrière les barrières. Aucune gêne de la circulation ou trouble n’est à signaler, les manifestants se contentent, sans bruit, d’ériger une banderole sur laquelle on peut lire : « Stop au massacre 974« .

La ministre poursuivra ses échanges sur le port de Saint-Gilles où l’attendent notamment des représentants des pêcheurs engagés dans les opérations de post-attaque. Une présentation des méthodes de sécurisation des zones de baignade et de surf lui sera faite lors d’un déplacement en bateau.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.