Revenir à la rubrique : Santé

Covid à La Réunion : La 3e vague et ses conséquences

L’épidémie de Coronavirus continue de prendre de l’ampleur depuis la fin des vacances scolaires. Le préfet de La Réunion vient de prendre de nouvelles mesures restrictives, notamment des couvre-feux dans 4 communes de l’île. Nous allons regarder en détails la récente évolution sanitaire qui a poussé le plus haut représentant de l’Etat à mettre en place une limitation des déplacements.

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 11 février 2021 à 09H00

La Réunion connaît sa troisième vague épidémique de Coronavirus. Après août-septembre et octobre-novembre, un pic des contaminations par la Covid-19 est enregistré sur notre île depuis la fin des vacances scolaires.

Avec l’arrivée de nouveaux variants dont 3 sont présents à La Réunion – le sud-africain, le britannique et le brésilien – le préfet de La Réunion a décidé de baisser les seuils d’alerte. Ces derniers ont été dépassés, ce qui provoque des couvre-feux dès ce vendredi dans 4 communes de l’île. De plus, plusieurs grands centres commerciaux ferment leurs galeries marchandes dès ce jeudi.

Le nombre de contaminations double à nouveau

C’est la deuxième fois en un mois que le nombre de nouveaux cas double d’une semaine à l’autre. On enregistre une hausse de 52% entre les semaines des 11-17/18-24 janvier et celles des 25-31 janvier/1-7 février.

560 contaminations ont été dénombrées sur la semaine écoulée (1-7 février), une augmentation de 145% comparé à il y a un mois (11-17 janvier). Un niveau qui n’avait plus été atteint depuis le pic de la 2e vague entre la mi-octobre et la mi-novembre. Au plus fort de cette phase épidémique, La Réunion avait enregistré alors entre 577 et 697 nouveaux cas par semaine.

Comme toujours, cet indicateur doit être mis en parallèle avec deux autres données : le taux de dépistage et le taux de positivité. Sur la semaine écoulée (1-7 février), le nombre de tests réalisés continue d’augmenter (+6% comparé à la semaine précédente). Pareil pour le taux de positivité (+33,7%) sur les mêmes périodes.

En terme de positivité, La Réunion n’a pas encore passé le seuil d’alerte (fixé à 5%) et se trouve encore loin des taux que nous avons connu au pic de la 2e vague (Jusqu’à 6,7% sur la semaine du 26 octobre au 1er novembre).
 

 

La question de la pression hospitalière

Pour ce qui est de l’occupation des lits de réanimation par des patients Covid+, il n’y a aucun changement entre les deux dernières semaines (3). Le seuil d’alerte avait été fixé fin 2020 à 20 lits par l’Agence régionale de Santé.

On remarquera que depuis la semaine dernière, la pression hospitalière a fortement augmenté : Hier, 18 personnes positives au Coronavirus étaient hospitalisées en réanimation à La Réunion. 

Par ailleurs, un décès était à déplorer la semaine dernière. La mortalité reste stable à La Réunion.  
 

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] ViaTrajectoire.fr, le nouveau service qui facilite l’inscription des personnes âgées en structures d’hébergement

À partir du 11 juin 2024, ViaTrajectoire, une plateforme facilitant l’orientation et les demandes d’admission des personnes âgées en structures d’hébergement, sera accessible aux patients, familles et professionnels de santé à La Réunion. Ce service est déployé dans l’île par l’ARS en collaboration avec le Conseil Départemental et le GCS TESIS.