Revenir à la rubrique : Faits divers

Corps calciné retrouvé à St-André : Un suspect en fuite activement recherché

Ce mardi dans la soirée, une voiture a été retrouvée dans un recoin de la forêt de Dioré complètement brûlée. A l'intérieur, vraisemblablement le corps d'un homme calciné. Des analyses sont en cours afin de déterminer s'il s'agit bien de Joël T. dont la famille avait signalé la disparition la veille et qui pourrait avoir été tué par un proche à l'issue d'un ralé-poussé dans un bar de Saint-André. Une information Zinfos974.

Ecrit par 2181159 – le mercredi 14 juin 2023 à 16H48

C’est au bar Le Senthil, dans le centre-ville de Saint-André, qu’une altercation aurait eu lieu ce lundi soir entre Joël T. et un de ses proches. Ce dernier, un commerçant de la ville, et le pisciniste auraient été vus par un témoin en train de se disputer violemment. Selon les premiers éléments, le ralé-poussé se serait poursuivi à l’extérieur de l’établissement et vraisemblablement par la suite dans le commerce de celui qui est devenu le suspect numéro 1 dans cette affaire qui privilégie la piste criminelle.

Une tache de sang suspecte

Depuis ce mardi, la famille de Joël T. est sans nouvelles, lançant un appel sur les ondes réunionnaises ainsi que sur les réseaux sociaux. En essayant de retrouver sa piste, un membre de sa famille aurait découvert une large tache de sang grossièrement masquée par des cailloux devant le commerce de l’ami. Mais toujours aucune trace de Joël. Craignant le pire, ses proches se seraient alors rendus auprès des forces de l’ordre avec les photos de cette marque au sol. Quant au commerçant, ses employés, contraints de forcer la porte d’entrée pour gagner leur poste de travail, indiquent que leur patron n’est pas venu travailler mardi matin.

Le véhicule incendié depuis plus de 24 heures

Mardi dans la soirée, un riverain a découvert la voiture de Joël, une Citroën de service, complètement détruite par les flammes dans un recoin de la forêt de Dioré au milieu des champs de canne. Selon nos informations, à l’intérieur se trouvait un corps calciné dont il s’est avéré impossible de confirmer pour l’instant l’identité. Des analyses sont en cours afin de le déterminer dans le cadre d’une enquête qui a été ouverte pour enlèvement, séquestration suivis de mort par le parquet du Nord. Personne n’avait remarqué le feu et lors de l’intervention des policiers sur les lieux, le véhicule était froid, preuve qu’il avait été incendié depuis de nombreuses heures.

Perquisition dans le commerce du rival

Ce mercredi après-midi, après les relevés effectués par les techniciens de l’identification criminelle et une enquête de voisinage, des perquisitions se sont déroulées dans le commerce du rival de Joël, menées par les policiers de la STPJ, le Service territorial de la police judiciaire.

Quant à celui qui est soupçonné d’avoir tué Joël T. vraisemblablement dans la nuit de lundi à mardi, il a pour l’instant disparu et est activement recherché par les forces de l’ordre à la Réunion comme dans les îles proches où il aurait très bien pu prendre la fuite. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Soupçons d’emplois illégaux à la Région : « La fin ne saurait justifier les moyens »

La procureure de la République Véronique Denizot a demandé la condamnation des 11 prévenus de l’affaire des emplois présumés illégaux de la Région, ce jeudi lors de la quatrième journée du procès, une peine de 5 ans d’inéligibilité étant notamment requise pour l’ancien président Didier Robert, visé pour prise illégale d’intérêts et détournement de fonds . L’actuelle mandature de la Région, partie civile du procès, a demandé un préjudice à hauteur de 1,5 million correspondant à la somme des salaires versés aux huit conseillers techniques poursuivis pour recel.

Soupçons d’emplois illégaux à la Région : « Nous étions des facilitateurs »

Au troisième jour du procès sur les emplois présumés fictifs à la Région sous les mandats de Didier Robert, six prévenus ont témoigné, affirmant leur engagement et leur innocence. Yves Ferrières, Sabrina Ramin, Yannick Gironcel, Jean-Charles Maroudé, Ravy Vellayoudom, et Yoland Velleyen ont décrit leurs rôles sans pour certains fournir cependant des détails concrets sur leurs missions. Le procès continue aujourd’hui avec les dépositions attendues de Vincent Bègue et Didier Robert et les réquisitions du parquet qui permettront sans doute d’en savoir plus sur ce qu’a révélé l’enquête menée par les policiers parisiens.

Un incendie se déclare dans un immeuble SIDR à Saint-Denis

Ce mercredi peu avant 19 heures, un appartement situé au 1er étage de la résidence SIDR Camp Jacquot situé à l’angle de la rue Camp Jacquot et général de Gaulle à Saint-Denis a pris feu. Les sapeurs pompiers ont déployé la grande échelle pour accéder à l’appartement en proie aux flammes. Fort heureusement, il n’y a pas de blessés à déplorer. Par mesure de précaution, l’ensemble de l’immeuble a été évacué.