Revenir à la rubrique : Société

Arrivée des mangues José

Les mangues José commencent à prendre place sur les étalages des marchés. Une toute première récolte avant celle, plus importante, de la mi-octobre. Les prix sont encore assez élevés, il faudra donc attendre encore...

Ecrit par Melanie Roddier – le dimanche 07 septembre 2008 à 11H33

Sur place, seuls deux vendeurs de mangue José. L’un les cède un peu abîmées à 5 euros le kilo, quand un concurrent de l’autre côté du marché a posé sa pancarte : 15 euros le kilo.
Certes, les dernières sont plus belles mais le coût et les différences de prix montrent bien que la récolte n’est pas encore suffisamment bonne.
« i[Les mangues José qui sont en fleurs aujourd’hui ne seront pas mûres avant le mois de décembre. Mais à partir d’octobre, des récoltes plus importantes que ce que je vends aujourd’hui arriveront, en espérant que les conditions climatiques nous soient favorables]i », explique un des deux vendeurs.
Si les mangues sont d’ores et déjà visibles sur les étals, aux côtés des autres fruits, il vous faudra donc patienter encore un peu avant de trouver des mangues José à des prix abordables.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le Département appuie sur le levier de l’économie

Même si cela ne relève pas de ses compétences premières, la majorité départementale a insisté sur ses investissements dans l’économie réunionnaise, ce mercredi lors de son assemblée plénière. Grâce à un emprunt bancaire, 20 millions d’euros supplémentaires seront injectés dans la filière du BTP.

[Communiqué] La Ville de Saint-Paul et Citeo s’unissent pour lutter contre les déchets abandonnés

La Ville de Saint-Paul et Citeo ont signé une convention visant à prévenir et réduire les déchets abandonnés sur l’espace public. Dotée d’un soutien financier de 1,5 million d’euros de Citeo, cette collaboration, qui durera jusqu’à fin 2025, se concentre sur la prévention, la sensibilisation et le nettoiement des déchets, dans le cadre des objectifs fixés par la loi AGEC pour éliminer les emballages en plastique à usage unique d’ici 2040.

Tribunal de commerce : Jacques Tillier débouté, ICP Roto n’est pas sommée d’imprimer le JiR

Sous couvert de censure, mais sur fond de conflit avec Alfred Chane Pane, patron d’ICP Roto, Jacques Tillier n’hésite pas à tout tenter pour sauver son journal. Le JIR n’étant toujours pas paru ce mercredi matin, la direction du journal a décidé de déposer un référé au tribunal mixte de commerce en vue d’obliger ICP Roto à l’imprimer.
L’audience s’est tenue ce matin, le délibéré est tombé cet après-midi. Le tribunal de commerce a décidé de débouter le JiR de ses demandes et le condamne à payer la somme de 1.500 euros : « Je ne peux forcer une des parties prenantes à se lier à une autre par un contrat », a déclaré la présidente.
Les avocats du JiR et d’ICP Roto expliquent que des discussions sont en cours pour trouver un accord afin de reprendre l’impression.