Revenir à la rubrique : Culture | Société

Arléo à Salazie : L’art monte dans les Hauts

L'édition 2024 d'Arléo se déroulera à Salazie du 8 au 12 mai.

Ecrit par N.P. – le dimanche 05 mai 2024 à 06H49

Arléo investit Hell-Bourg pour cinq jours de festival à partir du mercredi 8 mai et jusqu’au dimanche 12 mai 2024. Au programme : des installations, des performances, de la photographie, du théâtre, de la musique, du mapping, du conte et de la danse. Le rendez-vous est donné à Hell-Bourg, mais aussi dans les autres îlets de Salazie.

La thématique de l’année 2024 est l’exploration du mouvement de la terre. « Ce mouvement permanent géologique du Cirque de Salazie est un rappel de la vitalité de la Terre, de l’harmonie entre l’homme et la nature, et de la beauté qui se dégage de la continuité des cycles naturels« , indique l’organisation d’Arléo.

Le festival commence le mercredi 8 mai, mais les artistes sont présents dans le Cirque depuis le mois de février. Trois résidences en territoire scolaire, à Hell-Bourg, Grand Ilet et Bois de Pomme ainsi que six résidences de recherche et création sur Hell-Bourg. Le résultat est à découvrir dans la semaine pendant le festival.

 

Démocratiser l’art

 

« Notre ADN est de promouvoir la culture. Le projet Arléo est d’amener l’art visuel dans les Hauts de La Réunion pour pas qu’il n’y ait que des événements pour les Bas« , indique Nathalie Thiaw Kine, présidente du Fonds de dotation Réunion des Talents.

« Arléo, c’est créer un village d’artistes dans les Hauts de l’île. On a choisi Hellbourg. Et derrière ce projet, le point d’orgue sera le festival qui se déroule du 8 au 12 mai. L’idée de fond est d’amener des initiatives d’artistes, pour que les commerçants puissent vendre de l’artisanat d’art, que les restaurateurs puissent accueillir des œuvres, que les habitants puissent développer de l’hébergement. C’est tout un écosystème avec les acteurs locaux. On travaille aussi avec les écoles, les associations. Il y a tout un programme de transmission et d’éducation. Il y a le Pass culture. C’est un projet de territoire à 360° qui embarque du tourisme, de l’économie et de la culture« , indique Nathalie Thiaw Kine qui évoque un projet sur le long terme.

« On veut vraiment démocratiser la culture. On fait tout un travail en amont, on a eu un agrément du Pass Culture pour travailler avec les écoles, collèges et lycées pour développer un éveil et une conscience pour la culture chez les jeunes générations« , explique-t-elle. Nathalie Thiaw Kine

Arléo est un projet qui allie les fonds publics et privés. La mairie de Salazie, la Région, l’IRT la DAC, le Département et la Cirest sont impliqués dans ce festival de promotion de l’art. Nathalie Thiaw Kine remercie aussi les mécènes. 300.000 euros sont nécessaires pour mener à bien ce projet culturel.

Nathalie Thiaw Kine espère que d’autres communes des Hauts vont s’approprier ces actions et idées pour amener la culture ailleurs. « Il y a Cilaos, l’Entre-Deux. La Réunion baigne de beaux lieux pour ça« , assure-t-elle.

 

 

 

(Images : Alexandre Robert)

 

 

Thèmes : Arléo | Art | Salazie
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ialy s’éloigne vers les côtes de l’Afrique de l’Est

Dans son suivi des phénomènes météorologiques de la zone, Météo-France note que la tempête tropicale Ialy continuent de s’éloigner de Mayotte et des Seychelles. Dans la nuit de dimanche à lundi, elle continuait sa progression vers la Tanzanie.