Revenir à la rubrique : Faits divers

Alcool, stupéfiants, vitesse…, 560 infractions relevées par les forces de l’ordre ce week-end

Comme chaque week-end, les forces de l’ordre ont mené diverses opérations de contrôle routier. Malgré ces efforts, la fin de semaine a été marquée par un accident mortel survenu dans la nuit de samedi à dimanche à Sainte Marie. Sur les 8 autres accidents aux conséquences matériels, trois conducteurs étaient alcoolisés. Côté gendarmerie, 131 infractions […]

Ecrit par N.P – le lundi 27 mai 2019 à 07H51
Comme chaque week-end, les forces de l’ordre ont mené diverses opérations de contrôle routier. Malgré ces efforts, la fin de semaine a été marquée par un accident mortel survenu dans la nuit de samedi à dimanche à Sainte Marie. Sur les 8 autres accidents aux conséquences matériels, trois conducteurs étaient alcoolisés.

Côté gendarmerie, 131 infractions dont 102 génératrices d’accidents graves ont été relevées, et 28 permis de conduire retirés.

Dans le détail, les motocyclistes ont relevé 26 conduites sous l’emprise de l’alcool dont 13 délictuelles (taux supérieur à 0.40 mg par litre d’air expiré) et dont un automobiliste contrôlé avec un taux de 1.08 mg/litre. Ont également été constatées 12 conduites après avoir fait usage de produits stupéfiants.

Le bilan fait en outre état de 27 excès de vitesse avec interception, et 15 enregistrés par l’appareil automatisé installé à bord d’un véhicule sillonnant les routes de l’île, 8 conduites sans permis ou avec permis annulé, suspendu et 7 défauts d’assurance 

Ont également fait partie des infractions : 1 refus de se soumettre aux vérifications concernant l’alcoolémie, 1 refus d’obtempérer (conducteur identifié et convoqué pour poursuites pénales), 5 infractions aux règles de priorité, 9 usages du téléphone en conduisant, 4 non-port de ceinture et 3 non port de casque de protection.

De bonne heure dimanche, entre 5 et 8 heures, en agglomération de Saint-Louis, les gendarmes ont mené une opération de contrôles de conduites addictives. Le bilan est édifiant puisque 6 alcoolémies ont été constatées dont 3 délictuelles avec le taux le plus élevé 0.99 mgl et 3 conduites après avoir fait usage de produits stupéfiants. Mais également 1 conduite malgré annulation du permis de conduire et 2 défauts d’assurance (véhicules déposés en fourrière).

Face à ce bilan encore trop fourni, les gendarmes appellent « au bon sens et à la vigilance des conducteurs lorsqu’ils prennent le volant, de très nombreux comportements déviants étant trop souvent constatés ».

Côté police, pas moins de 429 infractions, dont 31 délits, ont été relevées par les effectifs de police qui ont réalisé sur le département 35 opérations de sécurisation et de sécurité routière. 151 fonctionnaires étaient mobilisés à cette occasion.

Dans le détail, 13 conduites sous l’Empire d’un État Alcoolique (avec des taux compris entre 0,58 et 0,91 mg/l d’air expiré), 11 défaut d’assurance, 5 défaut de permis de conduire et 2 refus d’obtempérer ont été constatés.

Les forces de police ont également procédé à la constatation de 398 autres diverses contraventions au code de la route dont 198 excès de vitesse, 31 défaut de contrôle technique, 16 usage d’un téléphone tenu en main, 3 défaut d’équipement, 18 infractions liées aux feu rouge / stop / priorité / sens interdit et 3 défaut de port du casque.

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Korbey d’or : L’entreprise mise KO par les malversations de son dirigeant et de ses proches

Nouvelle comparution en correctionnelle pour Sergio Toinette, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or, pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches sont également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes.