Revenir à la rubrique : Economie

Aéroport Roland Garros: Deux millions de passagers en 2014

Roland Garros connaît de légères augmentations depuis l’année dernière, selon les chiffres fournis par l’aéroport. En 2014, 2.014.111 personnes ont l’emprunté, soit 0,6% de plus qu’en 2013. Après deux ans de recul, le nombre de passagers locaux a augmenté de 0,5% et celui des passagers en transit de 10,1%. Si les voyages à l’Île Maurice […]

Ecrit par . – le vendredi 16 janvier 2015 à 09H27

Roland Garros connaît de légères augmentations depuis l’année dernière, selon les chiffres fournis par l’aéroport. En 2014, 2.014.111 personnes ont l’emprunté, soit 0,6% de plus qu’en 2013. Après deux ans de recul, le nombre de passagers locaux a augmenté de 0,5% et celui des passagers en transit de 10,1%.

Si les voyages à l’Île Maurice ont aussi augmenté (+2,5%) en 2014, ainsi que les autres liaisons régionales, l’activité a diminué entre la métropole et La Réunion, soit 10.000 passagers en moins.

Le trafic du fret a lui augmenté, après un repli depuis plusieurs années sous l’effet de la concurrence du transport maritime. 26.502 tonnes ont été transportées en 2014, soit 7,5% de plus.

Si depuis 2010, le trafic de l’aéroport a progressé de 2,2%, c’est une progression moins soutenue que les années précédentes.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Trois offres de rachat pour Le Quotidien de La Réunion

L’imprimeur Alfred Chane-Pane, le président du JIR, Jacques Tillier, et le patron de presse hexagonale Henri Nijdam sont les trois candidats à la reprise du Quotidien de La Réunion, placé en liquidation judiciaire depuis le 4 octobre. Aucun des repreneurs potentiels ne s’engage à conserver les journalistes, même si tous prévoient d’en réembaucher un certain nombre après leur licenciement.

Prix à la consommation : +16,7 % pour les produits frais en janvier

En janvier, l’indice des prix à la consommation s’est stabilisé à La Réunion après trois mois consécutifs de hausse. Conséquence du passage du cyclone Belal, les prix de l’alimentation repartent à la hausse. Une hausse principalement portée par celle des produits frais.