Faits-divers

Sainte-Marie : Un python royal se fait la malle

Jeudi 2 Août 2018 - 17:05

Découverte insolite hier soir dans le centre-ville de Sainte-Marie. Les pompiers du SDIS ont été appelés aux alentours de 2h30 du matin ce jeudi rue Moulin à Maïs pour capturer un python royal.

Le reptile d'une taille comprise entre 1,50 et 2 mètres "était d'assez forte corpulence" nous explique le lieutenant Dany Belim, adjoint au chef de centre à la caserne de pompiers de Sainte-Marie.

Après avoir été capturé et placé dans une boîte, le python a passé la nuit à la caserne de Sainte-Marie, avant d'être transféré dans une clinique vétérinaire de La Possession. Si personne ne se manifeste pour venir le récupérer, le reptile pourrait être confié à une association ou à un centre animalier.

SI-MA
Lu 11311 fois



1.Posté par INCOGNITO le 02/08/2018 17:32

LE LAXISME DE NOS EUS ET AUTORITÉS AUTORISANT L ENTRÉE SUR LE DÉPARTEMENT DE NAC INCONTRÔLABLE ET NON IDENTIFIABLE ENVAHIRONT ET DÉTRUIRONT NOTRE FAUNE LOCALES TOUT COMME LES CHIENS ERRANTS QUAND ON APERCEVRAS LES RAVAGES CAUSES A NOTRE ENVIRONNEMENT IL SERAS TROP TARD ET LES RESPONSABLES ACCORDANT CES AUTORISATIONS N AURONT AUCUNE SANCTIONS .

2.Posté par Dagober le 02/08/2018 18:08 (depuis mobile)

Les élus devraient faire interdire l'entrée de ce genre d'animaux sur notre ils (zot y perdera pas plus de voix que ça !)

3.Posté par cmoin le 02/08/2018 18:18

Si vous ne savez pas entretenir ces animaux,n'en n'achetez pas!

4.Posté par Choupette le 02/08/2018 19:15

Découpez-le en rondelles !

Le débile qui le possédait n'avait plus les moyens de l'entretenir. Déjà, son propre corps il ne sait même pas quoi en faire.

J'aurais bien une petite idée à lui proposer, mais ça risque de ne pas plaire ... .

5.Posté par Tikaf le 02/08/2018 19:30 (depuis mobile)

Kossa domoune i élève bane zanimo que lé pas d'ici. Sans déconne la loin assez problèmes EV chien errant!?

6.Posté par Arsene le 02/08/2018 20:13

IL FAUT INTERPELLER NOMINATIVEMENT LES ELUS DE L ASSEMBLEE NATIONALE POUR INSTAURER CETTE LOI. VOUS LES AVEZ ELUS SI JE ME SOUVIENS BIEN . ASSUME !!!!

7.Posté par scandale le 02/08/2018 20:17

"le reptile pourrait être confié à une association ou à un centre animalier"
Il n'y a PAS de centre animalier sur l'ile et celui en projet avec des complicités locales est sous le coup de recours juridiques.

Ce reptile n'a pas sa place sur l'ile, assez de la pratique du copinage local en faveur du business animalier.
Un scandale permanent, le fait que l'état laisse entrer ces NAC non pucés, ce qui est irresponsable.

8.Posté par Yab le 02/08/2018 21:35

"le reptile pourrait être confié à une association ou à un centre animalier", et pourquoi ne pas le confier à quelqu'un qui cuisine cette bestiole pour un piknik le weekend prochain ?

9.Posté par maikouai le 02/08/2018 21:38

Python en liberté ? (nouveaux animaux de compagnie NAC)
A quoi finalement peuvent servir nos élus, s'ils n’envisagent pas encore remettre en cause ce type d’autorisation insensée légalisant la vente de ces N.A.C., qui plus est, ne concerne qu'une très infime partie de la population.
Par fait d’étourderie ou de malveillance, faisant que ces animaux étrangers se retrouvent libres dans la nature, causera à terme un réel et grave déséquilibre du biotope aux conséquences insoupçonnées autant pour la flore que la faune. Combien de ces bestioles (serpents, tarentules …) ce sont déjà échappées ici, les a-t-on toutes retrouvées et récupérées ? Qui a en charge, la vérification périodique du nombre (naissance, mortalité…) de ces animaux exogènes dans le département ?
Plus grave et dantesque seraient maintenant si, les autorités n’avaient pas la possibilité d’identifier le proprio de la bestiole qui s’est fait la belle ? Identification nécessaire ne serait-ce que pour infliger une amende en correspondance au coût occasionné par cette capture, car les impôts ne devraient pas servir à éponger ce type de « fantaisie ».
La possession de ces NAC, à l'exception des Zoos et autres laboratoires d'études dûment contrôlés, doit être interdite sur le territoire français,

10.Posté par Babeuf le 03/08/2018 01:16

Introduire des espèces invasives peut devenir une calamité!
voir l'exemple ci-dessous.

Un serpent décime les oiseaux de l'île de Guam et fragilise sa forêt


Par Victor Miget le 09.03.2017 à 14h53


Le serpent Boiga irregularis, introduit sur l'île de Guam dans les années 1940, y a décimé 10 des 12 espèces d'oiseaux. Ce qui n'est pas sans conséquences sur la pérennité des forêts de l'île.

Le Boiga irregularis, s'installe dans les arbres et y chasse les oiseaux
Le Boiga irregularis, a décimé les populations d'oiseaux de l'île de Guam.
©ARDEA/MARY EVANS/SIPA

Mais qui sont ces serpents qui sifflent sous nos têtes ? Les oiseaux de l'île de Guam auraient sans doute dû s'en inquiéter. Probablement introduits dans l'île après la seconde guerre mondiale, il aura fallu 60 ans seulement pour que les Boiga irregularis déciment presque intégralement les populations d'oiseaux de cette île de l'océan Pacifique, selon l'équipe de Joshua J.Tewksbury, du Future Earth Global Hub au Colorado. En 2013, les autorités avaient bien tenté de contrôler les populations du reptile en parachutant littéralement 2000 cadavres de souris bourrées d'analgésiques. Mais visiblement sans succès notable.





Des effets dévastateurs sur les forêts de Guam

Outre sa réputation de tueur, le Boiga irregularis est loin d’être un exemple à suivre en terme de préservation des écosystèmes. A cause de lui, pas moins de 10 des 12 espèces d’oiseaux forestiers indigènes avaient déjà disparu de l’île dans les années 1980. A l'image du râle de Guam. En plus de rendre la "forêt silencieuse", la disparition des volatiles est lourde de conséquences. Ces derniers s'avèrent essentiels pour répandre les graines produites par les arbres tropicaux. D’après l’étude, la dispersion des graines décline dangereusement sur l"île. Par exemple, pour le premna, une plante tropicale, 92 % des graines ne sont plus dispersées. Les chercheurs ajoutent que l’île de Guam est devenue le seul endroit au monde où tous les frugivores natifs ont disparu sans être remplacés. Et de rappeler que sur une île où 70% des espèces d’arbres ont des fruits charnus adaptés à la dispersion par les oiseaux, l’impact serait colossal. "Premièrement, tout en consommant des graines, les frugivores peuvent augmenter la germination (développement) en supprimant des inhibiteurs ou en scarifiant les graines pendant la digestion. Deuxièmement, en déplaçant les graines, les frugivores façonnent la répartition spatiale des individus dans les forêts, ce qui influe sur les interactions entre espèces", précisent les travaux des scientifiques.

Un exemple pour illustrer l’impact des espèces invasives

L’étude explique que : "Bien que les espèces envahissantes soient considérées comme une menace majeure pour la biodiversité, il est de plus en plus demandé de les accepter comme composantes des nouveaux écosystèmes dans un monde en évolution. Ceci est alimenté, en partie, par un débat sur l'ampleur de leur impact." Mais selon les chercheurs, les évaluations des effets demeurent incomplètes car ils "ne sont pas étudiés en raison de leur nature diffuse". Le boiga irregularis serait donc le parfait exemple pour mettre en lumière l’impact des espèces invasives sur les écosystèmes. Mais il ne suffit pas de se rendre dans cette île du pacifique pour établir ce constat. Partout dans le monde, l'homme a un jour introduit une espèce qui s'est avérée nuisible et incompatible à son nouvel environnement. Rien qu'en France, la lutte contre ces indésirables coûterait plus de 30 millions d'euros chaque année.

#Reptile
Commenter

11.Posté par julius le 03/08/2018 02:26

Cette chose n'a rien a faire sur l'ile.

12.Posté par Modeste le 03/08/2018 06:26

nos élus n'en ont rien à foutre, et on continuera à faire entrer ces serpents qu'on retrouvera dans la nature...;bientôt la une de nos journaux avec un marmaille mordu par un serpent????

13.Posté par Modeste le 03/08/2018 06:28

au passage notez l'inertie de nos élus et pensez y aux prochaines élections.....mais bon à coup de 3 feuilles tôles et deux sacs ciments ils seront encore capables d'inverser la tendance....hélas!

14.Posté par Super Python le 03/08/2018 08:37

Mincccce, ils m'ont rattrapés ccces PUT%~µ$ d'humains...
Je voulais jussssste faire un petit tour dans la nature !
Je ssssuis innocent ! Ne m'emprisonnez pas ! Je ne ssssuis pas venimeux !

Je jure que j'allais pas me lancer dans une chasse sssSsanguinaire et bouffer les oiseaux endémiques ou les tangues de la réunion ! ... *croise sa queue*

(un jour, mon esssspèccccce dominera la réunion! Je m'échapperai encore huehuehue sssssssh)

15.Posté par Doly Prane le 03/08/2018 09:11

Si un jour je croise un de ces serpents, c'est pas les pompiers que j'appellerai mais mon bon vieux fusil calibre 12 deux coups et les cartouches qui vont avec pour être sûr de ne pas le rater et le tour est joué !

16.Posté par roro 61 le 03/08/2018 13:05

Comment se fait il qu'une ile classée patrimoine mondial , les responsables n'agissent pas sur l'importation de certaines espèces et de l'autre coté on nous interdit de ramener des simples cerises sur l'ile ( les cerises sont elles plus dangereuses et nocives qu'un serpent importé !!! cela me laisse perplexe )

17.Posté par Hugh le 03/08/2018 17:21

Généralement un python royal se fait toujours la malle en Vuitton.

18.Posté par Politico classico le 03/08/2018 17:31 (depuis mobile)

Les élus et politiques ne font rien à ce sujet, ça sera pire que la crise requins, ceux qui ont milité pour les nac et ceux qui en ont pris : vous pouvez vraiment vous regarder dans un miroir? Vous êtes en train de salir l'île avec ces bestioles

19.Posté par 130 000 euros le 03/08/2018 17:31 (depuis mobile)

Les élus (es) pourris (es) sont plus nombreux (es) que les NAC.

20.Posté par INCOGNITO le 03/08/2018 18:17

QUAND ON EST ÉLU ON FAIT RESPECTER LES LOIS ET ARRÊTÉS MUNICIPAUX ET ON COMMENCE E LE RESPECTER EN TANT QU ÉLU OU ON FAIT COMME DANS L HEXAGONE ON REND SON TABLIER ON DÉMISSIONNE MAIS A LA RÉUNION LES ÉLUS SONT COMME DES CARAPACES ILS S ACCROCHENT A LEURS INDEMNITÉS ILS SONT NOMBREUX A SOLLICITER UN MANDAT PLUTÔT UNE INDEMNITÉS ET TOUS LES AVANTAGES MÊME CEUX QU NILS NE DEVRAIENT PAS AVOIR DROIT IL FAUT DIRE QU ILS NE SAVENT RIEN FAIRE D AUTRES QUE DE RACONTER DES BOBARDS A UNE ASSISTANCE DÉVOUÉS CORPS ET ÂME MÊME BATTU ILS SONT RECYCLES TEL QU A SAINTE ROSE QUI A ÉTÉ RECYCLE PAR LE MAIRE DE SAINT ANDRÉ LA JUSTICE EST LA PLUPART DU TEMPS DE LEURS COTES .

21.Posté par l'observateur le 03/08/2018 18:25

quel pays de merde après le requin maintenant le python

22.Posté par @post 21 l observateur le 03/08/2018 18:56 (depuis mobile)

Gillot est ouvert ....

Le pays de merde vous dit : " cassez vous bouffon "

23.Posté par A Choupette le 03/08/2018 21:12 (depuis mobile)

Choupette, vous parlez de rondelle (sic), on sent chez vous une pointe de jalousie.
Serait-ce une projection ?

24.Posté par Thierrymassicot le 04/08/2018 13:43

Une bonne chose serait de les relâcher dans la nature afin de diminuer la population de rats qui pullulent, qui transmettent la leptospirose , les salmonelles, la fièvre d' Haverhill si morsure. etc...etc...
Les pythons royaux ne sont en aucun cas dangereux pour l'Homme...Bon je sais ici, plein de bondieuseries et de croyances, le serpent n'est pas le diable incarné, ni son représentant...la couleuvre ne tête pas le sein des femmes réunionnaises ni d'aucune femme de la planète....Les serpents sont des animaux comme les autres..

25.Posté par JMR974 le 04/08/2018 19:57

@4 -Choupette- C'est le propriétaire de ce python que l'on devrait couper en rondelles, pas le python qui n'a rien demandé à personne et qui aurait probablement préféré vivre dans son biotope natal. Mais des collectionneurs de reptiles, que l'on ne se fasse pas d'illusion, il y en a plusieurs à la Réunion. Et pas seulement de pythons qui sont peu dangereux pour l'homme, mais aussi de serpents beaucoup plus dangereux. Et qu'arrivera-t-il lorsqu'une vipère du Gabon ou un mamba ou un trigonocéphale s'échapperont de leur vivarium ? Je vous laisse l'imaginer. Et plus encore si c'est une femelle pleine qui se réfugie dans un champ de cannes ou une forêt.

26.Posté par cheche le 05/08/2018 11:13

Ils sont inofensifs.A Bali j'en avais porté un "royal"sur le dos de plus de 3 m,mais bigre c'est froid au toucher!!

27.Posté par Mohamem le 05/08/2018 13:45

Carry-piton ou carry-boa, c'est excellent !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter