MENU ZINFOS
Société

Pêche aux requins : Plus d'observations suivies de prélèvements, l'arrêté préfectoral suspendu par la justice


Le 17 mars dernier, un collectif de plusieurs associations tentait de faire suspendre l’arrêté préfectoral autorisant la pêche aux requins dans les zones de protection renforcée de la Réserve marine. Il vient d'obtenir gain de cause et annonce que d'autres salves juridiques pourraient suivre.

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 29 Mars 2022 à 07:38

Pêche aux requins : Plus d'observations suivies de prélèvements, l'arrêté préfectoral suspendu par la justice
Depuis 2011, 30 attaques de requins sur l'homme, dont 11 mortelles et 7 occasionnant des blessures graves, imputées majoritairement à des requins des espèces bouledogue (Carcharinus leucas) et tigre (Galeocerdo cuvier), sont recensées à La Réunion.

Sur ces 18 attaques ayant occasionné des victimes humaines, 8 se sont produites en zone de protection renforcée de la Réserve naturelle nationale marine de La Réunion, dans les communes de Saint-Paul, Trois-Bassins et Saint-Leu, sur des pratiquants de surf et de bodyboard.

Réduire le risque pour la vie humaine

Suite à la concertation menée en 2018 avec le conseil scientifique de la Réserve naturelle nationale marine de La Réunion, un arrêté préfectoral du 28 décembre 2021 autorise temporairement des opérations ciblées de prélèvements de requins bouledogue (Carcharhinus leucas) et de requins tigre (Galeocerdo cuvier), sur le littoral des communes de Saint-Paul, Trois-Bassins, Saint-Leu et Étang-Salé pour la période 2022/2024, dès lors qu'ils se trouvent aux abords immédiats du lieu de l'observation, afin de réduire le risque pour la vie humaine.

Une consultation réalisée par les services de la préfecture "de pure apparence"

Raison pour laquelle, un référé-suspension contre cet arrêté a été déposé par un collectif d’associations regroupant Sea Shepherd France, Longitude 181, One Voice, Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), Sauvegarde des Requins, Requins Intégration, Tendua pour la sauvegarde de la biodiversité, Le Taille-Vent et  Vivre Activement pour Garder Un Environnement Sain (VAGUES). Le collectif vient d'obtenir gain de cause devant le tribunal administratif.

Lors de l'audience qui s'est tenue le 17 mars dernier, son avocat, Me Stefan Wandrey, avait fait valoir la consultation publique obligatoire dans le cadre de la publication d'un tel arrêté qui avait été faite "par pure apparence et sans respecter le cadre procédural."  Sur le fond, maître Stefan Wandrey assure par ailleurs que de telles mesures sont inefficaces.

"Une petite victoire, certes, mais qui je l’espère en appellera d’autres bien plus grandes pour les requins et pour notre patrimoine marin", commente pour sa part Didier Dérand, représentant le collectif d'associations. Un recours en annulation a également été déposé devant le tribunal administratif. Il devrait être examiné en fin d'année 2022 par le tribunal administratif, délai de traitement de la juridiction




1.Posté par Ok le 29/03/2022 12:13

Si mi t 1 pêcheur mi t peche requin apret vien voir amin pou di amin arete le bonne moune les pa contan

2.Posté par Max la menace le 29/03/2022 12:38

Au prochain décès en mer, voila dans cette article la liste de tous les responsables!! Au lieu de dépenser temps et argent dans un combat noble, zot i vient ruine la vie réunionnais!

3.Posté par normal le 29/03/2022 15:20

voilà ce que c'est lorsque l'Etat se croit au dessus des lois
le préfet est très très mal conseillé depuis des années
il serait temps de remplacer des têtes à la Deal

4.Posté par Observateur le 29/03/2022 16:04

2.Posté par Max la menace le 29/03/2022 12:38 :

Le requin, il est dans son élément en mer. Il ne vient pas chercher les gens sur terre pour les bouffer !

5.Posté par Lebeau le 30/03/2022 15:30

Top bonne nouvelle !
La mer appartient d'abord aux animaux qui y vivent.
Il faut respecter leur habitat avant tout

6.Posté par vince le 31/03/2022 12:07

merci la justice !!!!
enfin c absurdités vont stoppées 👍

7.Posté par La chasse comme dernier recours...pourquoi pas le 01/04/2022 14:28

Pourquoi n'aurait-on pas le droit de prendre une petite zone en bordure de la cote ouest voire même tout autour de l'île pour développer les loisirs et se défendre en cas d'attaque? La mer n'est pass assez grande pour que l'on puisse cohabiter ??? Le requin souffre t-il vraiment en ne venant pas à 200 mètres des cotes ??? Il peut se nourrir ailleurs dans l'océan...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes