Océan Indien

Madagascar : A.Rajoelina envisagerait l’extradition de Marc Ravalomanana

Lundi 18 Juillet 2011 - 06:05

Madagascar : A.Rajoelina envisagerait l’extradition de Marc Ravalomanana
L’information est révélée par l’Express de Madagascar aujourd’hui. Andry Rajoelina, l’actuel homme fort de la Grande Île a adopté une position très ferme concernant l’ancien président Marc Ravalomanana, en exil en Afrique du Sud.

Le président de la Haute Autorité de la Transition (HAT) a déclaré que l’ancien président serait traduit devant une juridiction locale s’il devait revenir à Madagascar.

Cette fois, lors d’un entretien accordé à l’Express de Madagascar à Vohitranivona, Andry Rajoelina aurait même été plus loin puisqu’il envisagerait son extradition : "Nous irons même là-bas (en Afrique du Sud) pour le chercher, si c'est nécessaire"; aurait-il déclaré. Selon lui, "Madagascar est un État de droit et ceux qui n'ont pas bénéficié de grâce doivent purger leurs peines, pour mettre au clair les règles du jeu."

Marc Ravalomanana est donc considéré comme un justiciable ordinaire, une opinion partagée par Christine Razanamahasoa, la ministre de la Justice, qui envisagerait toutes les démarches susceptibles d’amener l'ancien chef d’Etat en justice. "La Justice a besoin de lui", aurait-t-elle déclaré.

Côté opinion publique, l’avenir de Marc Ravalomanana continue à diviser la population, surtout que les chefs d’Etats africains de la SADC (Communauté de développement d'Afrique Australe) avaient exhorté la HAT à "autoriser les personnalités malgaches en exil, pour des raisons politiques, à retourner au pays sans condition, y compris Marc Ravalomanana."

L'ancien président malgache Marc Ravalomanana a été condamné par contumace à une peine de travaux forcés à perpétuité pour la mort de plusieurs dizaines de manifestants. Le 7 février 2009, surnommé le samedi rouge, la garde présidentielle avait tiré sur la foule qui se dirigeait vers le palais présidentiel d'Ambohitsirohitra.
.
Lu 2378 fois



1.Posté par razafindrasata le 18/07/2011 13:42

Nul n'est au dessus de la loi .Les sangs écoulés à Ambohitsirohitra le réclament de revenir au pays
Il n'est point besoin de démontrer les tirs d'Ambohitsirohitra , le trajectoire du tir vient du derrière et non en face des victimes les preuves matérielles montrent que tous les victimes sont atteints d'une ou des balles de leurs derrières quand bien même ces victimes là ne se sont pas alertées et/ou empêchées
par trois sommations infructueuses .Qui peut avoir intérêt de cet empêchement? est-ce Rajoelina qui veut pertinemment le palais ou son rival qui par tous les moyens ,n'accepte pas facilement
la répudiation du peuple. Quo qu’il en soit, l'on sait que des coups de feu viennent de l’hôtel de Louvre ou du trésor ,autant qu' il est évidemment impossible de dire que les balles provenant d'Ambohitsirohitra pouvaient atteindre le dos des victimes.Qui est donc le vrai commanditaire?




2.Posté par rasoa le 18/07/2011 16:37

Le pauvre andry et sa ministre de justice kala christine !!!

3.Posté par Pierre Maurice le 19/07/2011 11:41

Le processus est bloque depuis des mois parce que la HAT refuse le retour de Ravalomanana , c'est un point sur lequel , jusqu'a maintenant , ils ne voulaient transiger...aujourd'hui , ils sont pres a le faire vennir de force....tout cela est logique non?
Une grande partie de la population malgache reclame le retour de Ravalo , que se passera t'il lorsqu'il mettra le pied a Madagascar ? Je pensse que la HAT redoute ce scenario

4.Posté par rakoto le 19/07/2011 13:05

hahaha
des petits rigolos pilleurs
tous là pour la meme chose: PILLER LE PAYS

5.Posté par Gajik le 19/07/2011 22:20

Quelle sous information sur Madagascar !

Ravalomanana n'a pas été jugé seulement pour les assassinats devant le palais d'Ambohitsorohitra, mais il a été convaincu de nombreux délits civils et pénaux dans 13 procédures à ce jour, et pour une partie seulement des spoliations et exactions politico financières qu'il a commises depuis 2002.

Il faut comprendre que cet homme a mis en place un réseau de type mafieux tant interne qu'à l'international, dans le milieu anglophone par prédilection, d'autant plus ténu et solide qu'il a fait usage de sa fonction présidentielle pour devenir incontournable dans les milieux d'affaires et s'octroyer tous les marchés juteux dans quantité de domaines privés et en supprimant toute concurrence dans ses chasses gardées commerciales. Il a de plus détourné des terrains d'Etat à des fins privées et omis de payer des milliards d'Ariary d'impôts sur ses sociétés. Ses crimes sont multiples, bannissements, emprisonnements, passe-droits ... Son retour permettra d'en faire la liste exaustive, derrière la barre du prétoire.

Le liste est immense de ses ingérences politico financières. Il a violé de façon continue depuis 2002 plusieurs articles de la Constitution et a bien entendu organisé la non mise en place de la HCJ qui, seule était habilitée à le juger. Il a verrouillé toutes les possibilités de destitution de sa place de président.

Pas étonnant que Guebuza le Pdt-PDG du Mozambique et son associé et ex président dealer de drogue Joachim Chissano (voir révélations Wikileaks de la voix même des Américains), soient de farouches partisans de Ravalomanana et lui apportent une assistance massive pour tenter de le remettre sur le trône. Qu'adviendra-t-il si Madagascar ouvre une voie comme en Tunisie et en Egypte à la destitution populaire des mafias au pouvoir au Mozambique et dans tous les pays africains où la corruption des élites est le mode normal de gouvernance ?

Tout ce petit monde, qui soutient l'ex dictateur, va étonnamment depuis les écolos européens (Eva Joly !) jusqu'aux réseaux religieux protestants américains, norvégiens, une armada de journalistes d'Af du Sud, l'ambassadeur malgache à l'ONU lui-même, protégé par l'agence mondiale la plus mafieuse que la création n'ait jamais mis au pouvoir le plus "haut", une véritable association de malfaiteurs (rappelez vous l'opération pétrole contre nourriture en Iraq et le massacre des Tamouls au Sri-Lanka, avec la bénédiction de ces criminels qui nous dirigent et récemment l'assassinat de civils lybiens et l'installation violente de Mr Cacao el Ouattara en truquant les élections, le Kossovo, etc ...).

Dans ce contexte d'agression du capitalisme le plus immoral qui ne veut pas lâcher les trésors miniers de toute l'Afrique, Madagascar a beaucoup de mal à tenter de retrouver sa souveraineté vendue au plus offrant par quartiers miniers ou contrats avec commissions occultes par les anciens présidents.

Ce mode de gouvernance est en train d'être mis à bas par l'équipe dirigée par le jeune Sankara Malgache qui s'est découvert une vocation de Chef d'Etat en trempant ses mains naïves dans la boue de la corruption et en essayant d'en sortir des briques pour construire enfin un Madagascar nouveau et son développement POUR TOUS et non pour un CLAN. Certes, les politiciens véreux tournent autour de la Transition pour se placer, pour tenter de s'enrichir, formés à bonne école par 50 années de gouvernance mafieuse, avec la bénédiction de l'UA, des USA, de la France et de toutes les myriades d'organismes dédiés exclusivement au pillage de l'Afrique. Mais ce qui s'est noué en 50 ans ne se dénouera pas en deux ans. La dynamique est lancée cependant.

Espérons seulement que Rajoelina ne sera pas assassiné comme Thomas Sankara et que pour éviter sa mort sans doute déjà programmée par la CIA s'il se lance sur la voie de la souveraineté totale de son pays et de la maîtrise absolue de ses richesses, il saura rapidement démasquer les corrompus partout où ils se terrent pour l'abattre.

La SADEC, l'Europe des technocrates ultra-libéraux, ont tout tenté depuis 2 ans pour empêcher et retarder les élections et, de concert avec les USA, ont plongé Madagascar dans un dénuement encore plus total que celui dans lequel Ravalomanana l'avait plongé.

Mais le Madagascar des jeunes, des gens simples, des gens qui aiment la vie simple plus que la mort et l'esclavage, ce Madagascar là est désormais debout. Jamais Ravalomanana ne pourra plus participer à une élection. Il est INELIGIBLE pour quantité de raisons qu'il serait trop long d'énumérer ici. Déjà sa position de PDG devait lui interdire e se présenter en 2002 et en 2007. Les Malgaches, écoeurés par Ratsiraka, en ce moment là auraient voté pour n'importe quel bonimenteur. Tout sauf Ratsiraka. On croit virer un malpropre et on tombe sur un homme bien pire. Trop de gens sont déçus. Le PIB a légèrement augmenté sous son règne mafieux, mais au profit de sa seule Caste. Non, Ravalomanana ne reviendra JAMAIS au pouvoir. Sa place est en fuite ou en prison. Pas d'autre alternative pour cet homme.

6.Posté par Mauvais article ! le 20/07/2011 05:50

Lilian Cornu, au lieu d'être le perroquet de l'Express, sachez que :

1. L'extradition du président renversé ne se fera pas, car il n'y PAS d''accords d'extradition entre Madagascar et l'Afrique du Sud ET parce que le gouvernement putschiste de Rajoelina n'est pas reconnu par les pays de l'UA dont l'AS fait partie, ni par le reste de la Communauté Internationale, excepté la France.
L'Express de Madagascar/ 25 Février 2010/ «Ravalomanana ne peut pas être extradé»
http://fr.allafrica.com/stories/201002250777.html
Interview du Chargé d'affaires de l'ambassade de l'Afrique du Sud sur la question.

2. Actuellement, l''Express de Madagascar est en plein scandale politico-judiciaire , pour une sombre affaire d'escroquerie, entre Edgar Razafindravahy, actuel chef de la Communauté Urbaine d'Antananarivo, qui a racheté le groupe SITRAM-ECOPRIM-l'Express, et les héritiers Razafimahaleo, anciens propriétaires, restés actionnaires. Ceux-ci viennent de nommer une nouvelle gérante du journal : L Rakotondrazafy, animatrice-militante de VIVA TV appartenant à Andry Rajoelina.

Conclusion :
Sachant que L'Express de Madagascar devient clairement un outil de propagande contrôlé par Rajoelina, Lilian Cornu devra dorénavant faire son travail de journaliste et vérifier ses sources, sous peine de n'être qu'un vilain rapporteur des mensonges, intoxs, diffamations de Rajoelina via VIVA-l'Express !

Zinfo974 et ses lecteurs valent mieux que cela, non ? !

7.Posté par Gajik le 20/07/2011 20:40

Oui, ben c'est çà même, lisons plutôt Midi Madagasikara contrôlé par Ravalomanana, avec les articles du fifils à son Dada Eugène Ravalofera on est certains d'avoir une info objective ! ...(...)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop