MENU ZINFOS
Communiqué

Lettre ouverte Jean-Hugues Ratenon: Non à la différence entre gendarmes métropolitains et des DOM


Jean-Hugues Ratenon, après avoir rencontré le Commandant de Gendarmerie vendredi dernier, a adressé un courrier au ministre de l'intérieur à propos de la différence de traitement entre un gendarme métropolitain et un gendarme réunionnais. Le voici :

Par - Publié le Mardi 20 Mars 2018 à 10:37 | Lu 420 fois

Lettre ouverte Jean-Hugues Ratenon: Non à la différence entre gendarmes métropolitains et des DOM
Monsieur le Ministre,
 
Je viens vous interpeller sur la différence de traitement qui existe entre un gendarme métropolitain exerçant dans les DOM et un gendarme originaire de ces mêmes DOM et y exerçant.

C'est une première dans l'histoire de la Gendarmerie: un Collectif de gendarmes originaires de la Réunion et un Collectif de femmes de gendarmes originaires ont trouvé le courage ce lundi de dénoncer la discrimination dont ils font l'objet depuis de trop nombreuses années. Je leur apporte tout mon soutien.

Les faits:
  • un gendarme métropolitain peut rester le temps qu'il veut dans son département d'affectation en métropole ; alors qu'un gendarme Réunionnais exerçant dans l'ile ne dispose pas de cet avantage!
     
  •  un gendarme métropolitain qui exerce à la Réunion voit le nombre de ses années passé dans l'île multiplié par 2 pour le calcul de sa retraite. Pour le Réunionnais, ce privilège n'existe pas. Et pourtant ces 2 gendarmes font le même boulot, ont les mêmes horaires et parfois travaillent dans le même bureau. Est-ce à dire que le gendarme métropolitain a plus de mérite que le gendarme Réunionnais?
     
  • quand un gendarme Réunionnais va travailler en métropole, il ne bénéficie d'aucun avantage. Son collègue métropolitain, lui, qui vient travailler à la Réunion aura droit à une prime + un logement meublé gratuit!!
Monsieur le Ministre, cette différence de traitement est inacceptable ; cette discrimination est condamnable.
  • Pourquoi n’est-il pas accordé aux originaires les 11 ans de durée de séjour comme prévu dans les textes ; il n’y a que 9 ans qui sont donnés?
  • Pourquoi à une époque (sur la base du même texte) on a donné les annuités aux Réunionnais et depuis que le service payeur a changé, tout est fini alors que le texte est inchangé?
  • Sur quels critères se base le service payeur pour accorder le statut de CIMM à un non originaire?
Monsieur le Ministre, je m'adresse à vous aujourd'hui pour vous demander de mettre fin à cette inégalité entre des Hommes du même corps de métier à qui je réitère toute ma confiance et salue leur courage dans l'exercice de leurs missions de protéger les Français.

Persuadé de l'intérêt que vous porterez à cette question d'égalité et de justice entre les citoyens, je vous prie de croire Monsieur le Ministre en l'expression de ma haute considération
 


Charline Bakowski
J'adore voyager, découvrir de nouveaux paysages ,de nouvelles cultures, marcher dans la nature...... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par cmoin le 20/03/2018 11:11

Dans ce cas plus de surémunération,plus de préférence local pour les postes!

2.Posté par PATRICK CEVENNES le 20/03/2018 13:43

fukcd473
Apprenez déjà à lire correctement un texte.
"... Le Code des pensions civiles et militaires (en son article R 14C) précise que les « originaires » qui accomplissent un « passage » dans leur territoire d’origine peuvent bénéficier de cet avantage et est confirmé par un décret du 3 novembre 2011 que rappelle d'ailleurs une circulaire de la DG de la gendarmerie en 2012. ..."
C'est bien le verbe pouvoir (avoir la possibilité de) qui est utilisé et non pas le verbe devoir (être tenu de) !
Donc, on peut dire que le rédacteur du texte a fait la "nique" à certain et que le fonction du service des pension de la Gendarmerie est un bon fonctionnaire, puisque le service n'est pas tenu de comptabiliser les bonifications et autres aux "originaires"! Il mérite une petite prime celui-là. Mdr !

3.Posté par JORI le 20/03/2018 14:17

Sur le fond je dois reconnaître qu'il n'a pas tort et ce qui est dommage c'est que cette inégalité doit exister depuis des lustres et que seul ratenon s'y est intéressé!!. Imaginons un instant que ratenon n'ait pas été élu. Le problème ne serait peut être jamais arrivé sur le devant de la scène et encore moins sur le bureau du ministre de l'intérieur.

4.Posté par JORI le 20/03/2018 15:06

2.Posté par PATRICK CEVENNES le 20/03/2018 13:43
Cela n'empêche en rien qu'il y a une inégalité et que celle ci n'est justifiée par personne!!. Et encore moins le ministère. Cette inégalité existe aussi dans l'armée de l'air , je crois, où en fin de carrière il y aurait des mutations préférentielles accordées aux métropolitains mais pas aux ultramarins.

5.Posté par kersauson de (p.) le 20/03/2018 15:08

ce n est QUE maintenant qu il denonce cela ????
ratenon est rapetou

sur remuneration = un cout de 2 milliard/an
pire que le statut des cheminots

6.Posté par patouche le 20/03/2018 20:52

pouvoir... devoir.... interprétation personnelle, un peu à l image de ce fameux fonctionnaire qui a, dés sa promotion, décidé seul de ne plus appliquer ce qui lui semblait être un droit ridicule. Trop simple post 2, non ? La disparition de la sur rémunération, ça viendra pour les actifs vu que les retraités ne vont plus y avoir droit... Les réunionnais ne vont plus se battre pour occuper les postes et même ceux les mieux payés de la fonction publique. Notons tout de même que cette sur rémunération est réinjectée en grande partie dans l économie locale et si elle s éleve à 2 milliard/an !!! Toute manière, il y a injustice concernant les bonifications que certains s en réjouisse ou pas, et s il y en d autres et bien créez votre collectif ! M. Ratenon, gagnez ce combat pour l égalité et la légalité....

7.Posté par koça ça le 21/03/2018 11:27

les rémunérations des gendarmes non réunionnais ils faudraient alignés le meme que les gendarmes pleunichards comme ratenon , il est dans tous les coups mediathique ce deputé élu par défaut

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes