Social

Le Shangri-La’s Le Touessrok de Maurice offre le tarif mauricien à ses clients réunionnais du 12 avril au 31 mai

Vendredi 23 Mars 2018 - 23:47

Cette année, le prestigieux établissement 5 étoiles Shangri-La’s Le Touessrok & Spa de Maurice, l’un des fleurons de l’hôtellerie de luxe de l’île sœur, offre à ses clients réunionnais une promotion inédite en leur proposant du 12 avril au 31 mai de réserver un séjour au tarif mauricien : à partir de 287€ en formule petit-déjeuner pour deux personnes. Avec accès gratuits au golf de l’ile aux Cerfs et à l’Ilot Mangénie, une île privée réservée uniquement pour les clients de l’hôtel. Plus une remise de 30% sur les traitements au spa.

Une excellente idée pour passer des vacances de Pâques de rêve !
 
En outre, le Shangri-La’s Le Touessrok accueillera pendant six semaines le célèbre chef Luke Dale Roberts du restaurant gastronomique "The Test Kitchen" de Cape Town (classé 22e meilleur restaurant du monde), du 12 avril au 26 mai 2018, au Republik Beach Club & Grill de l’hôtel (tarif petit-déjeuner + dîner gastronomique 451€ pour deux personnes).

C’est la toute première fois que "The Test Kitchen", restaurant sud-africain de réputation internationale, noue une collaboration en dehors de ses frontières et installe son établissement éphémère à l’Ile Maurice. 

Au menu de cette escapade culinaire : des cocktails créatifs et personnalisés préparés à la table même des convives et des créations gastronomiques servies en tapas dans la "Dark Room" du Republik bar, suivis par un menu à cinq plats servis dans la "Light Room" du restaurant.
 

Réservations obligatoires pour bénéficier de ces tarifs : Tél. 00230 402 7400 -  reservations.sltr@shangri-la.com



Pierrot Dupuy
Lu 5520 fois



1.Posté par Ma sonnerie le 24/03/2018 06:48

zinfos fait IMT ??

2.Posté par dadou le 24/03/2018 06:18

Faut bien trouver une solution en période creuse pour remplir les hôtels ! Et ainsi permettre à quelques personnes disponibles d’en profiter !!

3.Posté par Arthus le 24/03/2018 09:29

C'est pas de l'information, c'est de la publicité !

4.Posté par le PCR le 24/03/2018 09:32

Ils sont animés par un sentiment de révolte et de déception envers le gouvernement. C’est ce qu’expliquent des pique-niqueurs venus passer la journée à la plage de Pomponette, ce dimanche 10 décembre, à l’invitation du collectif Aret Kokin Nou Laplaz (AKNL). Sur place, ils ont été accueillis par un barrage policier… Une cinquantaine au total.

Selon Yan Hookoomsing, les gens venus passer la journée à la plage ont été «traumatisés» par le nombre de policiers présents. À ses dires, ces derniers avaient même des matraques. Et outre des policiers, allègue-t-il, le promoteur de Clear Ocean Resort and Hotel aurait engagé les services de bouncers…


Forte mobilisation policière, ce dimanche 10 décembre, sur la plage de Pomponette.
Ce n’est pas tout. Des barrages en tôle auraient été placés sur la plage pour empêcher le public d’y avoir accès. Face à cette situation, AKNL compte déposer une lettre au bureau du Premier ministre, demain, lundi 11 décembre. Les membres du collectif réclament, entre autres, que la plage de Pomponette soit réstituée dans le domaine public.

«Lapolis inn pret serman pou défan lapopilasion, pou aret bann kriminel, bann voler, bann marsan ladrog, bann violer. Nou pa bann kriminel.»

Il rappelle que dans son manifeste électoral, l’alliance Lepep avait indiqué qu’elle mettrait un terme à la braderie des plages. C’est pourtant le contraire qui se passe...

De son côté, une des membres d’AKNL dit avoir été «choquée» par ce qui s’est passé aujourd’hui. De faire ressortir qu’ils sont venus en paix à la plage et ne s’attendaient pas à être ainsi accueillis. «Polisié inn vinn massivement zis pou vey nou», déplore-t-elle

Pas question, dit-elle, d’entrer dans le jeu du promoteur et des autorités qui ont ordonné aux policiers de faire barrage aux pique-niqueurs. «Li indigne fer zot dibout fas à bann sitoyen.»

D’autant plus, dit-elle, que les policiers ont mieux à faire. «Zot inn pret serman pou défan lapopilasion, pou aret bann kriminel, bann voler, bann marsan ladrog, bann violer.» De marteler : «Nou pa bann kriminel.»

5.Posté par GIRONDIN le 24/03/2018 11:54

........ Social
Le Shangri-La's Le Touessrock de Maurice offre le tarif maurici

Classée dans la rubrique SOCIAL de zinfo

Bref du social pour les 1er de cordées

6.Posté par polo974 le 24/03/2018 13:44

donc avant, ils se gavaient sur le dos des Réunionnais...
merci de l'aveu.

7.Posté par polo974 le 24/03/2018 13:59

au fait qu'est-ce que ça vient foutre dans le social ? ? ?

8.Posté par klod le 24/03/2018 15:50

intéressant post 3 !!!!!! effectivement , où l'on voit que l'état de droit n'est pas le meme à Maurice et à la Run ............


9.Posté par PATRICK CEVENNES le 26/03/2018 00:34

fukcd473
C'est pour tous les réunionnais ou seulement pour les salariés de l'entreprise RSA ? Pdr !
low-cost = low éducation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >