Blog de Pierrot

La réponse de Pierrot Dupuy aux insinuations sournoises d'Yves Montrouge et de Freedom

Lundi 26 Août 2019 - 16:50

Dans son édito publié ce matin sur le site de Freedom, Yves Montrouge s'en prend à une subvention de 160.000 euros que Zinfos a demandée à la Région. Quelle belle affaire que voila !!!

Notons d'abord le ton utilisé par Yves Montrouge dans son article. Un ton sournois, où il fait mine d'être objectif en donnant l'air de ne donner que des éléments incontestables, mais avec une multitude de sous-entendus.

Si l'ancien rédacteur en chef du JIR pense que Zinfos n'a pas droit à cette subvention, qu'il le dise franchement. Et à la limite qu'il porte plainte. Mais pour cela, il aurait fallu qu'il fasse son travail de journaliste correctement, qu'il se penche sur les bilans de Zinfos, qu'il nous appelle et nous lui aurions donné tous les renseignements qu'il nous aurait demandés.

Yves Montrouge n'écoute pas radio Freedom

La preuve? Suite à un premier article qu'il a publié samedi matin, Charles Luyler, journaliste à Freedom, nous a appelé le même jour pour une interview par téléphone. Chose que nous avons immédiatement acceptée. Nous n'avons rien à cacher. Interview qui est passée dimanche matin sur radio Freedom et dans laquelle figuraient toutes les réponses aux questions que pose insidieusement Yves Montrouge.

Je note juste au passage que cette interview ne figure pas sur le site de Freedom. Un oubli, j'imagine...

Premier constat donc, et c'est Camille Sudre qui va être content de l'apprendre, Yves Montrouge n'écoute pas la radio pour laquelle il travaille.

Yves Montrouge confond chiffre d'affaires et bénéfices

Deuxième constat : le niveau abyssalement nul des connaissances d'Yves Montrouge en économie. Et dire que c'est lui qui se targue de donner des leçons à tout le monde.

Je le cite : "Le chiffre d’affaires de ZInfos a été de 601 700 € en 2017, le site connaît, toujours selon la Région, « une progression de 25,91% de son CA par rapport à N-1, lequel sera encore en progression en 2018 ». La Région va donc attribuer 320 000 € d’argent des contribuables (dont 160 000 de prêt à taux zéro) à une société qui va, manifestement, bien".

Bin non, Monsieur Montrouge. On peut avoir une progression de son chiffre d'affaires, c'est à dire de ses ventes, mais continuer à perdre de l'argent. Tout simplement parce que Zinfos a continué à embaucher régulièrement. Nous sommes aujourd'hui une vingtaine de personnes à travailler à Zinfos, dont une quinzaine de journalistes. Nous respectons scrupuleusement la convention collective et tous nos salariés sont en CDI. Tout le monde ne peut pas en dire autant.

Yves Montrouge n'est pas journaliste

À ce sujet, puisqu'on en parle, cher Yves, est-ce que tu es salarié à Freedom? Est-ce que tu bénéficies de la convention collective des journalistes, avec 13ème mois et tout le tintouin? Non, et tu le sais bien. Tu es prestataire de services pour le compte de Freedom au travers d'une société en action simplifiée, ce qui permet à la radio de ne pas payer de charges sociales pour toi. Ni vu ni connu, c'est la Sécu qui trinque !

Et au passage, tu sais j'imagine que pour pouvoir prétendre au statut de journaliste, comme le rappelle régulièrement le syndicat national des journalistes (SNJ), il faut être salarié d'une entreprise de presse...

Pourquoi Yves Montrouge n'a-t-il pas créé son propre journal?

Mais à la limite, je peux comprendre Yves Montrouge. Il n'a jamais investi son argent, il ne sait pas ce que c'est que d'avoir à gérer une société avec 20 salariés qui perd de l'argent, de recevoir régulièrement les appels de son banquier, les visites des huissiers de la Sécu. Il n'a pas eu à vendre des biens familiaux, qui auraient pu aller à ses enfants, pour faire les salaires des employés en fin de mois.

Il a touché 150.000 euros d'indemnités quand il a quitté le JIR. Pourquoi n'a-t-il pas créé son propre journal en ligne? On aurait alors pu juger de ses qualités de gestionnaire...

100.000€ de pertes à cause des Gilets jaunes

Zinfos a perdu de l'argent pendant 10 de ses 11 années d'existence. Tous les ans, nous perdions un peu moins de 100.000 euros. Mais j'ai continué car j'ai toujours été persuadé que ça allait payer un jour. Et effectivement ce jour est arrivé puisque nous avons enfin réussi à être à l'équilibre en 2017, avant de reperdre environ 80.000 euros en 2018 à cause de la crise des Gilets jaunes qui nous a coûté environ 100.000 euros. Et qui a failli nous obliger à licencier deux journalistes pour nous en sortir.

Sans les Gilets jaunes, nous aurions été à l'équilibre et aurions même gagné un petit peu d'argent. Et nous le serons probablement en 2019.

Le mois de décembre est un mois où nous doublons normalement nos recettes publicitaires en raison des fêtes de fin d'année. Pendant la crise des Gilets jaunes, vous avez été 5 à 6 fois plus nombreux à vous connecter sur Zinfos. Génial, me direz-vous. Eh bien non, car dans le même temps tous nos annonceurs ont annulé leurs campagnes de publicité puisque personne ne pouvait plus circuler !

Comment avons-nous fait pour tenir pendant ces 11 ans ? Parce que j'ai personnellement apporté plusieurs centaines de milliers d'euros à ma société. Pour cela, j'ai vendu deux biens immobiliers que je possédais. Ce qui n'empêche pas qu'il nous reste une grosse dette sur le dos.

C'est le rôle de la Région de subventionner le développement des entreprises

Pourquoi alors cette demande de subvention? Parce que c'est le rôle de la Région de subventionner les investissements des entreprises. Et notamment des entreprises de presse. Le JIR et Antenne Réunion ont déjà été subventionnés. Le Quotidien également, même si c'est moins connu. 250.000 euros pour la SAFI, sa société d'impression, selon mes sources. Il n'y a aucune raison pour que Zinfos soit le seul à ne pas l'être.

Zinfos doit continuer à se développer. Nous sommes aujourd'hui n°1 en nombre de visiteurs uniques. Je ne prends pas comme référence le nombre de pages vues, puisque notre concurrent direct rafraîchit ses pages automatiquement toutes les 30 secondes, même si vous n'êtes pas devant votre ordinateur. Ce qui lui confère au minimum 30% de pages supplémentaires qui ne sont pas de vraies pages vues.

Or, qui n'avance pas recule... C'est pourquoi nous devons continuer à être des pionniers. N'oublions pas que Zinfos a été le premier site pure player de La Réunion et un des premiers de France.

Alors oui, nous souhaitons créer une web télé, avec des flash d'infos réguliers. Oui, nous souhaitons nous développer dans l'océan Indien. Nous avons déjà créé Zinfos Moris, qui rencontre un réel succès dans l'ile soeur, et nous envisageons d'autres développements.

Non, Zinfos ne dépend pas des publicités de la Région

Pour finir, je voudrais tordre le cou à la rumeur savamment distillée par ce que j'ai appelé des "nervis du net de Gilbert Annette", qui ont d'ailleurs encore publié une vidéo diffamatoire sous l'article d'Yves Montrouge sur sa page Facebook, ce qui rend ce dernier complice de diffamation.

Si Zinfos a pu se développer, c'est certes pour beaucoup grâce aux publicités institutionnelles, qui représentent environ la moitié de notre chiffre d'affaires.

Mais, contrairement à ce que laissent entendre Gilbert Annette et plus insidieusement Freedom, la Région ne représente pas l'essentiel de nos recettes. Loin de là.

Pour s'en rendre compte, il suffit d'aller sur Zinfos et de regarder. Aux côtés de la Région, nous avons aussi le Département, les cinq communautés d'agglomération (CINOR, TCO, CASUD, CIVIS et CIREST), ainsi que les communes de Saint-Paul, Saint-Leu, Le Tampon, Saint-André et bientôt Saint-Pierre. Avec également la CCI et la Chambre de Métiers.

Que je sache, la CINOR qui est présidée par un socialiste et les maires du Tampon, de Saint-Leu, de Saint-Pierre ne sont pas connus pour être des soutiens de Didier Robert. Preuve de notre indépendance et reconnaissance de la qualité du travail de nos journalistes.
Pierrot Dupuy
Lu 11094 fois



1.Posté par Veridik le 26/08/2019 16:59 (depuis mobile)

Notons d'abord le ton utilisé par Yves Montrouge dans son article. Un ton sournois, où il fait mine d'être objectif en donnant l'air de ne donner que des éléments incontestables, mais avec une multitude de sous-entendus

Zinfos fait la même chose

2.Posté par Veridik le 26/08/2019 17:02 (depuis mobile)

prestataire de services pour le compte de Freedom au travers d'une société en action simplifiée, ce qui permet à la radio de ne pas payer de charges sociales pour toi. Ni vu ni connu, c'est la Sécu qui trinque

Faux, la SAS paie des charges sociales

(Réponse de Pierrot Dupuy : Elle ne paie des charges sociales que si Yves Montrouge est salarié... Pas s'il touche des dividendes en tant qu'actionnaire...)

3.Posté par DOGOUNET le 26/08/2019 17:10

Saine réaction. Félicitations !

4.Posté par Lesseps le 26/08/2019 17:12

Une entreprise qui perd du pognon 10 années sur 11 et qui embauche encore des journalistes ? Le gestionnaire de cette entreprise est un génie 😂😂 Je ne savais pas qu’un patron ouvrait une boîte pour perdre du pognon le plus longtemps possible ... On fait quoi avec un employé qui n’est pas productif dans le privé ? On le vire !!! Chez zinfos, c’est le patron qui perd du pognon et qui pour en perdre encore plus, embauche encore ... vive la réunion et vive le journalisme qui se fait subventionner par des collectivités aux mains de politiques... on comprend mieux que ces collectivités ne soient pas plus « investiguées » par ces journalistes redevables ...

5.Posté par SPARTACUS974 le 26/08/2019 17:18

Les gilets jaunes...Bien commode comme excuse pour tous ceux qui connaissent une situation difficile.

6.Posté par Michel Gangaye le 26/08/2019 17:18 (depuis mobile)

Je comprends mieux les articles politiques de Zinfos maintenant !

7.Posté par GIRONDIN le 26/08/2019 17:19

Merci à freedom de nous avoir donné cette information.

Apparemment, moi lecteur de zinfos974, je ne devais pas être informé par zinfos974.

Bravo à M MONT ROUGE YVES pour son édito !

Zinfo sur le net
JIR pour le papier
Antenne pour la tv
RTL pour la radio

C'est quand même gros doigt Toussala...... 🤔

8.Posté par Ald'eau le 26/08/2019 17:21

Lorsqu'un patron refuse de sacrifier son entreprise au profit de sa fortune personnelle, je dis "chapeau bas", Monsieur Dupuy. On ne voit pas celà tous les jours.

Une souscription auprès de vos lecteurs serait une piste à ne pas négliger: lecteurs-actionnaires d'un site d'information gratuit.

9.Posté par Nivet le 26/08/2019 17:24 (depuis mobile)

Tout ce que vous avez gagné avec ce petit jeu de celui qui a plus grosse...fake news, c’est que je suis allé lire l’édito de Montrouge. Vu la propagande pour la Région qu’on lit régulièrement sur Zinfo,, cet édito paraît crédible.

10.Posté par titi974 le 26/08/2019 17:36

On voit que zinfos dérange pas mal de gens à la Réunion, il est certains que la vérité leurs piquent aux yeux pour instaurer ces campagnes de dénigrements....courage car la Réunion a bien besoin de journalistes indépendants qui n’ hésitent pas informer la population des magouilles et abus en tout genre.....

11.Posté par Lesseps le 26/08/2019 17:37

Wouahh, dix ans que cette entreprise perd de l’argent ? Perso j’embauche pas le patron 😂😂

(Réponse de Pierrot Dupuy : Sauf que le monde de la presse est un monde économique à part. Au début, il faut investir beaucoup et pendant longtemps avant d'avoir un retour sur investissement. Il faut offrir au lecteur ou à l'auditeur un produit de qualité, et donc dépenser beaucoup d'argent. Tout en ayant de faibles recettes car, comme on débute, il faut du temps pour que l'audience arrive. Or, les recettes des médias sont proportionnelles à leurs audiences. Ce qui explique que nous ayons mis 10 ans à arriver à l'équilibre.
Je connais beaucoup de médias, pour ne pas dire la quasi-totalité, qui n'ont jamais gagné d'argent.
Radio Freedom, et dans une moindre mesure Antenne Réunion, sont des exceptions dans le paysage audiovisuel.
Pour rappel, Le Quotidien perd 3 millions par an depuis des années...)

12.Posté par GIRONDIN le 26/08/2019 18:02

Pour rester dans le domaine de l'humour sur zinfos974 , En parlant de SNJ, c'est pour rire, histoire d'étendre l'atmosphère :

Charte d’éthique professionnelle des journalistes
SNJ, 1918/38/2011

Le droit du public à une information de qualité, complète, libre, indépendante et pluraliste, rappelé dans la Déclaration des droits de l’homme et la Constitution française, guide le journaliste dans l’exercice de sa mission. Cette responsabilité vis-à-vis du citoyen prime sur toute autre.

Ces principes et les règles éthiques ci-après engagent chaque journaliste, quelles que soient sa fonction, sa responsabilité au sein de la chaîne éditoriale et la forme de presse dans laquelle il exerce.

Cependant, la responsabilité du journaliste ne peut être confondue avec celle de l’éditeur, ni dispenser ce dernier de ses propres obligations.

Le journalisme consiste à rechercher, vérifier, situer dans son contexte, hiérarchiser, mettre en forme, commenter et publier une information de qualité ; il ne peut se confondre avec la communication. Son exercice demande du temps et des moyens, quel que soit le support. Il ne peut y avoir de respect des règles déontologiques sans mise en œuvre des conditions d’exercice qu’elles nécessitent.

La notion d’urgence dans la diffusion d’une information ou d’exclusivité ne doit pas l’emporter sur le sérieux de l’enquête et la vérification des sources.

La sécurité matérielle et morale est la base de l’indépendance du journaliste. Elle doit être assurée, quel que soit le contrat de travail qui le lie à l’entreprise.

L’exercice du métier à la pige bénéficie des mêmes garanties que celles dont disposent les journalistes mensualisés.

Le journaliste ne peut être contraint à accomplir un acte ou exprimer une opinion contraire à sa conviction ou sa conscience professionnelle, ni aux principes et règles de cette charte.


C’est dans ces conditions qu’un journaliste digne de ce nom :

• Prend la responsabilité de toutes ses productions professionnelles, même anonymes ;

• Respecte la dignité des personnes et la présomption d’innocence ;

• Tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelles ;

• Exerce la plus grande vigilance avant de diffuser des informations d’où qu’elles viennent ;

• Dispose d’un droit de suite, qui est aussi un devoir, sur les informations qu’il diffuse et fait en sorte de rectifier rapidement toute information diffusée qui se révèlerait inexacte ;

• Défend la liberté d’expression, d’opinion, de l’information, du commentaire et de la critique ;

• Ne touche pas d’argent dans un service public, une institution ou une entreprise privée où sa qualité de journaliste, ses influences, ses relations seraient susceptibles d’être exploitées ;

• N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée ;

• Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication ;

• Garde le secret professionnel et protège les sources de ses informations ;

• Ne confond pas son rôle avec celui du policier ou du juge.....
SNJ France

13.Posté par Faon le 26/08/2019 18:22

Bjr

Votre indépendance journalistique me laisse sincèrement un gout amère également votre journalisme dont l'objectivité laisse également à désirer. Vous n'êtes que le relayeur des communiqués de presse & du bon vouloir de la région, on ne mord pas celui qui vous nourrit.....sous vos airs de défendre la veuve & l'orphelin, vous n'êtes qu 'un opportuniste a a solde des subventions.....

14.Posté par Lesseps le 26/08/2019 18:26

@ 12 : au vu de cette charte, on peut se poser la question : y’a t’il encore des journalistes ?

15.Posté par Texto Sterone le 26/08/2019 18:55

Allons Monsieur Dupuy mettre ça sur le dos des gilets jaunes c'est faux et "facile"
Pour moi c'est Macron, s'arcboutant sur sa politique et décidé à n'en rien changer qui est à l'origine du mouvement des gilets jaunes.

Donc c'est bien le président Macron la cause indirecte de vos pertes vous le savez mais vous ne l'écrirez jamais. Mais les "gilets jaunes" sont des boucs émissaires parfaits.

16.Posté par Thierrymassicot le 26/08/2019 19:11

Moi, j'ai un problème quant aux, je cite " 100.000€ de pertes à cause des Gilets jaunes"

Je dois louper un truc..Zinfo974, n'étant pas un journal papier, il n'a pu se trouver sa distribution bloquée à cause des barrages.....Seraient-ce les 20 salariés qui n'ont pu se rendre au bureau qui sont la cause de cette perte colossale??? Please, quelqu'un pour éclairer ma lanterne (parfois vacillante, je l'avoue...)
Moins de pubs car moins de potentiel clients dans les commerces???

Moi suis un mauvais élève avec mes logiciels de blocage de pubs enfin de spam tant sur l'ordi que sur le phone.....Donc au final, je ne sais pas trop les pubs qui s'affichent sur zinfo974, je suppose que ce sont les GMS et par conséquent, si elles n'ouvrent pas leurs portes, et le commandent d'espaces publicitaires.........??

17.Posté par Transparence quand tu nous tiens le 26/08/2019 19:24 (depuis mobile)

Pierrot peut il nous dire les liens existant entre zinfos et la régie AdRun..?

Girondin.. Tu es vivant ?? J'avais eu des nouvelles avec un mauvais pronostique te concernant.. Me. Voilà rassuré..

18.Posté par Neutre le 26/08/2019 19:40

Effectivement depuis les articles mettant en cause sa SS Annette, SODIAC et toute la clique de roublard tels des moutons de Panurge, tout cela était prévisible.
La riposte est en oeuvre...
Le fait de dire la vérité dans ce malheureux pays, et qui plus est, à La Réunion, est perçu comme une atteinte à la moralité. Pfffff....
Croyez-vous que ces fumie... se regardent dans leur miroir tous les matins en se disant "Oh Miroir suis-je le plus honnête des hommes" ? La réponse est sans appel "NON dit le miroir, tu n'es qu'un enfoir... et continue car le teint te va bien...
Certains articles de Zinfos sont parfois déconvenues mais certains sont inéluctables, parfaits, irréprochables dans le sens de la qualité de l'enquête. N'est-ce pas ?
On aime ou pas, chacun peut s'exprimer, commenter.
C'est le but de ce site d'infos qui ne transgresse pas à sa propre règle.
Mais de juger, je ne pense pas, il faut rester indulgent, humble.
L’humilité et le respect sont des mots, des actes qui se sont perdus
Moi, je suis comme Saint-Thomas, je ne crois que ce que je vois » !
J'ai dis ce que j'avais à dire et Merci Pierrot

19.Posté par zano le 26/08/2019 20:19

@girondin 7
le net ,la tv , la radio ,le papier
et freedom vous le placez ?
pas dans les torchons ? j'espere

20.Posté par ali le kafhir le 26/08/2019 20:40

moi je lis zinfos tous les jours

la rubrique météo est super, Jules Benard est poilant

les commentaires sont bien aussi mais je préfère la glace à la pistache


j'aime bien zinfos-moris aussi j'attends un zinfos-gasy et un zinfos-mahori (un jour??)

21.Posté par hardcore le 26/08/2019 20:53 (depuis mobile)

Ça pique les yeux de lire que c est à cause des gilets jaunes tes (vos ) pertes. C est nier la situation catastrophique qu une poignée de dirigeants imposent Aux réunionnais. La région a en plus compensé les pertes (en partie pour certains)

22.Posté par GIRONDIN le 26/08/2019 21:38

19.Posté par zano
Pour FREEDOM , comme pour TÉMOIGNAGE c'est écrit dessus..... 🤔


17.Posté par Transparence quand tu nous tiens
Pour vous c'est vous et non tu on n'a pas gardé Gaetan à ses débuts.

Pour le reste, je ne suis pas responsable de vos fréquentations !

23.Posté par Gino le 26/08/2019 22:44 (depuis mobile)

A la pou ou Yves fontaine frére Michel montrouge

24.Posté par rougail974 le 26/08/2019 21:21

Non vous n’êtes pas indépendant. Vous protégez Didier Robert tout au long de l’année et vous attaquez à tout ce qui peut s’imposer à lui. Vos recettes publicitaires viennent d’un peu partout mais vos articles restent très orientés. Tous ceux qui traitent des opposants à d Robert sont systématiquement à charge

25.Posté par Pascale le 26/08/2019 23:26

@titi974: indépendant vous dites... perso je pense que dés lors qu'on est subventionné, on ne l'est plus... indépendant...
Et dire qu'ils vivent de l'argent de l’état aussi et se permettent de critiquer les chômeurs au RSA...

26.Posté par rougail974 le 26/08/2019 21:29

Oui Zinfos fait pareil que Montrouge . Juste que les personnes visées ne sont pas les meme. Les articles qui parlent de la mairie de saint dénis et de ses élus ou salariés sont systématiquement à charge .

27.Posté par MôveLang le 26/08/2019 23:45 (depuis mobile)

''''''''C''est le rôle de la Région de subventionner le développement des entreprises''''''''''
M.Dupuis, tu es sûr de ça, car depuis 10 ans je galère, j''ai vraiment besoin d''une aide moi aussi,

28.Posté par Jeu de maux le 27/08/2019 04:06 (depuis mobile)

22.
Plus d'humour ?
Pns...

29.Posté par La vérité si je mens ! le 27/08/2019 05:29

M. Pierrot DUPUY , quand on a rien à se reprocher pas besoin de se justifier !
On a à faire à 2 égos qui souhaitent se marquer à la culotte ...
Que des la di la fé où vous 2 se complaisent du moment le nombre de lus augmentent et le besoin d'engranger de la pub qui fait vivre un site de réseaux sociaux .

Napoléon Bonaparte
Empereur, Général, Homme d'état, Militaire (1769 - 1821)
Il faut se garder de trois fautes : parler sans y être invité, ce qui est impertinence ; ne pas parler quand on y est invité, ce qui est de la dissimulation ; parler sans observer les réactions de l'autre, ce qui est de l'aveuglement.

Amen !

30.Posté par Il parle de lui-même le 27/08/2019 06:54

C’est ce qu’on apprend dans un rapport signé du président de la Région, Didier Robert. Rapport “DAE/N°106597” relatif à une demande de subvention faite par le site Zinfos 974, géré par Pierrot Dupuy et dont les actionnaires sont Jean Albert Hoareau, Jean Maximin Payet, Michel Apavou, Philippe Narassiguin, José Franco et Dominique Mavoulouque. Un site d’infornations créé en 2008 et qui emploie aujourd’hui 16 salariés.

Le rapport tel qu’il est présenté par la Région explique que “Zinfos a consacré et va consacrer des investissements importants dans le domaine du digital afin de sécuriser et de pérenniser son activité. En effet, la société souhaite développer sa web-tv qui est l’un des formats d’avenir de l’actualité, notamment grâce aux flash-info qui sera un format unique à La Réunion”.

La Région explique encore “qu’il est à noter que le modèle économique repose sur une diffusion gratuite de l’information traitée, soutenu par les annonceurs privés et publics. Si Zinfos 974 n’a cessé de voir son audience progresser, les recettes publicitaires n’ont pas cru aussi vite que la masse salariale. Les annonceurs de La Réunion ont eu du mal à orienter leurs budgets publicitaires vers le numérique…”

Après un long plaidoyer en faveur du site de Pierrot Dupuy, le document signé de Didier Robert explique que “la société Zinfos 974 a fait une demande de subvention de 160 000 € ainsi qu’une demande de prêt à taux zéro de 160 000 €”, que “ces demandes doivent permettre de couvrir le besoin en fonds de roulement de Zinfos 974”.

La Région précise “qu’après instruction et au vu de l’intérêt porté par la collectivité régionale à la valorisation et à la sauvegarde des secteurs des entreprises, il est proposé de répondre favorablement à la demande de subvention à hauteur de 160 000 €”.

Il est donc proposé à la commission permanente du conseil régional de “bien vouloir délibérer sur le projet de subvention”. A noter que la commission “Economie et Entreprises” a déjà émis un avis favorable sur l’attribution de cette subvention d’un montant global de 160 000 € en faveur de la société Zinfos 974. Mais la commission permanente de la Région qui devait valider cette demande et qui, initialement, devait se réunir ce mercredi 27 août, a été reportée à une date ultérieure.

31.Posté par Hypocrisie le 27/08/2019 09:29

Pour tout ceux qui critique, koi zot i fait sur la page commentaires! viens pas lire les articles zinfos 974 si plaît pas zot, moin Kan quelques choses i plais pas moin mi sa pa rode koike ce soit avec, un plaisir même critiqué si le site i plais pas zot, n'a d'autre non??n'a zarticle oui mi compren i critique mais la sa la pou critique tout le temps lu les su le site le boug aller gratter don !!!!

32.Posté par mdr le 27/08/2019 10:34 (depuis mobile)

Moi perso je comprend que le ti gilbert annette fait marcher ces relations pour attaqué zinfo974... apres les révélations sur la gestion de la ville st dnis

33.Posté par Zanzak Moresse le 27/08/2019 10:54 (depuis mobile)

La vérité éclate toujours Pierrot Dupuy ! Assumez vos connivences et petits ou grands arrangements avec Didier Robert. Pourquoi le nier ? Vous êtes avant tout un nervi de Didier Robert, puis incarnez une droite morte et ensuite un simple affairiste.

34.Posté par Choupette le 27/08/2019 10:57

@ 1.Posté par Veridik & 2.Posté par Veridik

"Zinfos fait la même chose".

Déjà que tu ne comprends pas grand-chose ... .

M. Dupuy, vous avez bien du mérite.
Peut-être un crowdfunding pour solutionner une partie de vos dépenses ... ?

35.Posté par Propagande municipale le 27/08/2019 11:05 (depuis mobile)

Il n y a pas que la Région, pire , Annette utilise les
médias et les finance à des fins de propagandes électorales depuis qu il est maire, comme Antenne Réunion pour l''emission dionycité et Radio capital FM pour l émission dialogue dionysien.

36.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 27/08/2019 12:42

La pluspart des commentaires sont du haut niveau intellectuel de freedom :: NULS

37.Posté par vince le 27/08/2019 12:43

je comprend les positions de zinfo dés que l'ont critique la region maintenant !!!!

38.Posté par Grangaga le 27/08/2019 14:26

Dirr' k'mwin té y krwa ke lé "Zilé Zonn' " té y fé lo bonèrr' lo bann' zour'naliss'...….
Po fé vann' papyié, toutt' lé….."malèrr' " lé bon, oté !!!!!!!
Y sifi gardd' "fé-divèrr' " an gro titt'........
An tou lé ka, si Zinfo 974, y démark' a li.........
Lé sirr' bann' na va rodd' lo pou dan son tètt'....
Y voudra partaz' lo ……" gato ".....
Apré, sé a li de vèy' son ...."frékantacyion", li lé assé gran.....
Po gainll' son gazon d'ri, y fo byin li " koss' " a li a koté satt' li gainll'....
Du moman li mann' pa nou ryin é nou lé infor'mé gratwit'man......
" Sa mèm' lé bon ", konm' di Momonn'.....

39.Posté par Fredo974 le 27/08/2019 15:32 (depuis mobile)

Y a eu un lâcher de nervis antiZinfos 974 , non censurés au passage . Il n''y a que les GJ pour assurer qu''ils n''ont pas torpillé l''économie locale , c''est la faute de Macron !

40.Posté par A mon avis le 27/08/2019 15:59

Zinfos et Pierrot Dupuy en prennent plein la figure dans ces commentaires de fidèles lecteurs !
("Qui aime bien châtie bien !")

Et pourtant, ces commentaires sont publiés !

Alors "zinfos974" ?
Tous comptes faits, pas si mauvais que ça !...

Car, en fin de compte, chacun y retrouve son compte ! 😊😊😊

41.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 27/08/2019 17:34

"a mon avis"
Moi le commentaire qui me fait le plus rire c'est celui de AN post 9.
SIC

42.Posté par zanluc le 27/08/2019 19:09

et combien de subventions a été accordes a freedom depuis de nombreuses années par le CR ?

43.Posté par SITUATION GRAVE le 28/08/2019 09:07

La rédaction du Quotidien en grève
Le 27/08/2019 | Par N.P | Lu 2552

Une grande partie des journalistes du Quotidien a décidé de se mettre en grève ce mardi. "70 % de la rédaction a approuvé la grève, à la direction de la rédaction de voir si elle est en mesure de sortir un journal demain". En cause: deux articles que la direction n'a pas souhaité publier en raison "d'impératifs économiques", indique le syndicat national des journalistes dans un communiqué :

"A l'appel du SNJ, la rédaction du Quotidien a décidé, à une très large majorité, de se mettre en grève ce jour, mardi 27 août. Les journalistes ont ainsi voulu protester contre la décision de la direction de ne pas publier deux articles en l'espace de 72 heures. Le premier avait trait à la demande d'une subvention de 160 000 euros adressée par Zinfos974 à la Région. Le second était une interview du président de l'Observatoire des prix, portant notamment sur le rachat de Vindémia par le Groupe Bernard Hayot. Deux sujets d'intérêt général et qui méritent d'être portés à la connaissance de nos lecteurs.

Dans les deux cas, la direction a mis en avant des impératifs "économiques" au détriment de l'intérêt éditorial.

Le SNJ et les journalistes solidaires du mouvement dénoncent avec la plus grande fermeté cette atteinte aux valeurs éthiques de la profession, défendues par Le Quotidien depuis sa création en 1976, et rappellent leur attachement à l'indépendance de la rédaction."

44.Posté par Nivet le 31/08/2019 18:28

9) Ce post n'est pas de moi, en outre, je ne possède pas de mobile !

A.N.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie